L'info pour les pros !
10 Ans !
FNPHP – Congrès – Les pépiniéristes et horticulteurs ont la banane
560
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

FNPHP – Congrès – Les pépiniéristes et horticulteurs ont la banane

EN 2015, LA FNPHP FETE CHEZ DISNEYLAND PARIS SES 70 ANS ! | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr

Le syndicalisme de projets fait ses preuves, à la Fédération nationale des producteurs horticulteurs et pépiniéristes (FNPHP). François Félix, son président jusqu’en 2020, tire ce bilan optimiste du 74ème congrès, réuni les 27 et 28 juin à Bordeaux.

Sujet phare des débats du congrès de la Fédération nationale des producteurs pépiniéristes et horticulteurs (FNPHP), le 28 juin à Bordeaux, le dossier de la transmission d’entreprises illustre la dynamique de mutualisation des bonnes pratiques en cours au sein de l’organisation professionnelle. Une enquête interne lancée voici deux ans par la délégation de la région Rhône-Alpes avait identifié ce sujet comme la préoccupation numéro un des adhérents. Les sessions de formation qui en ont découlé ont aidé les quinquagénaires de la FNPHP à dédramatiser et à anticiper l’obstacle.

Impulsion rhône-alpine

Aux témoignages de la région Rhône-Alpes, le congrès de Bordeaux a ajouté ceux du Périgord : « Leur exemple montre la capacité à déclencher les aides des pouvoirs publics, sous forme de prêts d’honneur, pour faciliter les transmissions d’entreprises », salue François Félix, président de la FNPHP. Issu lui-même de Rhône-Alpes, il se réjouit de voir ce territoire lancer une initiative exemplaire, pour la seconde fois en quelques années : engagement conjoint des grands donneurs d’ordre et de toutes composantes de la filière végétale, la charte de l’achat local avait fourni un premier exemple. Deux duplications ont, depuis lors, conforté l’initiative de Rhône-Alpes.

Du beau au bien

Avec les réflexions prospectives portées par Marie Levaux, membre du bureau national de la FNPHP et directrice commerciale des établissements horticole Cannebeth près de Montpellier, l’Occitanie offre un second exemple. Le congrès a consacré sa seconde demi-journée de débats à ce sujet. « Du beau au bien et de l’ornemental à l’environnemental, Marie Levaux éclaire les nouveaux rôles du végétal » : François Félix s’en félicite d’autant plus que cette réflexion place la FNPHP comme locomotive de toute la filière. A l’issue de sa démarche prospective financée par l’Etat via France Agrimer, l’association interprofessionnelle Val’hor a identifié cette mutation fonctionnelle comme la clé, pour relancer durablement la consommation de végétaux.

Innovations bordelaises

Pour baliser ce chemin, les pépiniéristes ont pu se nourrir des regards croisés des concepteurs – représentés par Jean-Marc Bouillon pour la fédération française du paysage – des chercheurs – à travers le pôle de compétitivité Végépolys représenté par Anna Pineau – et enfin du poète jardinier Roland Motte. La concomitance entre le congrès et les portes ouvertes de la station expérimentale régionale de l’institut technique de l’horticulture Astredhor a renforcé l’attention des congressistes vers l’innovation commerciale et technique. La présence de Mikaël Mercier, président de Val’hor, à la clôture du congrès, a légitimé la démarche, après la conférence de Jean-Michel Poulaert, porte-parole de la ligue des optimistes.

Incorrigibles optimistes

Ce congrès tonique s’appuie sur des chiffres encourageants : malgré la poursuite de la baisse du nombre d’entreprises, la FNPHP conserve ses 450 adhérents et s’approche d’une représentativité de 15 %, au lieu de 10 % au début du premier mandat de François Félix, en 2014. De nouveaux profils de dirigeants apparaissent, munis de diplômes et extérieurs aux dynasties familiales. « Des commerçants deviennent producteurs et viennent chez nous », ajoute François Félix. Forte d’une cinquantaine de fournisseurs référencés, la centrale d’achat FNPHP Privilège, lancée au début de cette année, encourage ce mouvement confirmé avec éclat à Bordeaux. « Tout le monde est reparti avec la banane », conclut le président.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Laurent miguet – LEMONITEUR.FR
Sources :

https://www.lemoniteur.fr/article/les-pepinieristes-et-horticulteurs-ont-la-banane.1980389

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
EVERGREEN Publicité - Pack Premium
AMORSA Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info