L'info pour les pros !
Florajet – plus grand reseau de fleuristes de france ?
816
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Talents > Florajet – plus grand reseau de fleuristes de france ?

Florajet – plus grand reseau de fleuristes de france ?

LOGO JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste
Economie - Vaucluse : Florajet, géant vert de Cabrières-d'Aigues

En vingt ans, la PME née à Pertuis a créé le plus grand réseau de fleuristes de France. 

De son bureau, Philippe Lefrancq domine le Luberon. Mais pas seulement. En 20 ans, son entreprise, perchée sur les hauteurs du village de Cabrières-d’Aigues, est devenue l’un des leaders du marché de la distribution de fleurs en France. Avec 5 900 fleuristes affiliés, Florajet bénéficie aujourd’hui du réseau de points de vente le plus étendu du pays, devant Interflora et Telefleurs, ses concurrents historiques.

Une aventure que cet entrepreneur éclectique, passé par l’Aérospatiale et le groupe Havas, a débutée à Pertuis en 1988 par une simple boutique, ouverte moins par passion pour les compositions florales que par intuition commerciale. Mais très vite, Philippe Lefranq fut confronté aux limites inhérentes, alors, au métier.

Il fallait trouver le fleuriste le plus proche du destinataire, lui téléphoner, s’occuper des frais… Ça prenait un temps fou, une bonne demi-heure, sans compter le risque d’erreur. Bref, il fallait un réseau“, explique le chef d’entreprise, qui eut alors l’idée de centraliser les commandes par fax.

Jusqu’à 3,5 commandes chaque seconde

Vingt ans plus tard, Florajet réalise un chiffre d’affaires annuel de 31,5 millions d’euros et traite jusqu’à 3,5 commandes par seconde, notamment lors du pic annuel de la Fête des mères.

Mais si, partout ailleurs, internet a révolutionné le commerce, ici, 40 % des commandes arrivent encore par fax. “Il y a des irréductibles, sourit l’entrepreneur. Mais dès le début, on avait constaté que les fleuristes n’étaient pas des technophiles et des administratifs.” D’où l’idée “de leur offrir des services pour leur simplifier la vie. Et donc faire traiter davantage de commandes“.

Du suivi de livraison aux bouquets codifiés, en passant par l’édition d’un magasine trimestriel adressé à toutes les boutiques du réseau, petit à petit, Florajet englobe l’ensemble de la chaîne, jusqu’à ouvrir une école de formation, à Nîmes. “Mais on ne fait pas de la franchise masquée, se défend Philippe Lefrancq. On propose des solutions aux fleuristes, et eux disposent.On ne vend rien de plus“.

L’arrivée du web

Mais si le fax fait encore de la résistance chez certains professionnels, internet a pris le pas depuis plusieurs années chez les particuliers.

Sur les quelque 46 salariés que compte la PME, une dizaine est affectée au développement du réseau et du site web. “Au début des années 2000, après l’éclatement de la bulle internet, on avait beaucoup d’appréhension, reconnaît le PDG de Florajet, alors on a attendu l’arrivée de moyens de paiement en ligne sécurisés, fin 2003, et on s’est lancés.

Aujourd’hui, florajet.com affiche plus de 8,5 millions de visiteurs par an. Mais plus d’une commande sur deux est désormais passée par un particulier à l’entreprise cabrièroise, qui transmet la commande au fleuriste le plus proche, afin de pouvoir livrer le bouquet en seulement quatre heures. Et ce, sans jamais voir une fleur.


Le calme du Luberon et ses contraintes

Créée à Pertuis, Florajet a fait ses valises en 1999 pour le village de Cabrières-d’Aigues, en plein coeur du Luberon. “On avait besoin d’être au calme, notamment pour installer notre standard téléphonique, le métier étant suffisamment pénible comme ça“, explique Philippe Lefrancq.

Mais on installe pas impunément son entreprise dans un décor de carte postale.“Il nous a fallu jusqu’à près de 200 lignes téléphoniques, explique l’entrepreneur,notre préoccupation principale, c’était l’alimentation électrique. On en a d’ailleurs fait les frais en 2001, lorsque la neige a coupé les lignes.” Des groupes électrogènes ont donc été prévus, et faute d’accès à l’ADSL, Florajet a dû faire ses premiers pas sur internet grâce à une liaison par satellite.

Enfin, les serveurs ont été hébergés sur plusieurs sites différents, par sécurité. “Il faut toujours trouver des solutions techniques, car on ne peut pas se permettre une interruption, on fonctionne 24/24 et 7j/7“, poursuit Philippe Lefrancq, qui n’avait pas imaginé qu’un jour, des voleurs de câble iraient s’attaquer à des lignes téléphoniques enterrées… Forçant les équipes de Florajet a se relayer pendant près de 7 semaines sur le site nîmois de l’entreprise.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : vide
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
EVERGREEN Publicité - Pack Premium

Les commentaires sont fermés.

comptoir Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info