L'info pour les pros !
“Fleurs en Morvan” érige l’éco-responsabilité en geste civique
14
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > “Fleurs en Morvan” érige l’éco-responsabilité en geste civique

“Fleurs en Morvan” érige l’éco-responsabilité en geste civique

Fleuriste générique JAF-info H1

Depuis seize ans, Alain Guennec est aux commandes de “Fleurs en Morvan”. Lorsqu’il engage des travaux dans son commerce, c’est avec une démarche éco-responsable.

Économies d’énergies, éco-matériaux, tri des déchets… Ce sont trois facettes de la démarche environnementaliste d’Alain Guennec. Attitude volontariste qu’il confirme actuellement en “phosphorant” sur un projet de récupération des eaux de pluie, à partir de sa cour intérieure, pour l’arrosage des plantes en boutique. La finalité ? Un jour, « atteindre l’autonomie ».

Avant, le fleuriste devra solder des emprunts contractés pour les rénovations engagées dans un même souci : réaliser des économies avec, en filigrane, la préservation de l’environnement.

Isoler pour économiser. Dix mille litres de fuel… C’était la consommation annuelle de la boutique. « Les bâtiments n’étaient pas isolés », souligne Alain Guennec. En 2008, il a pris le taureau par les cornes pour s’engager sur un long chemin. « C’est du lourd », sourit-il. Isolation des combles, puis des murs, cinq ans plus tard.

Conquis par le « discours éco-responsable sur la matière et par la connaissance technique » d’artisans de Nièvre Éco Matériaux (*) rencontrés sur un salon à Nevers, le fleuriste a opté pour des panneaux en laine de bois qu’il a lui-même posés, puis recouverts d’un bardage bois. Résultat ? Une consommation de fuel ramenée à 5.000 litres/an. Divisée par deux !

L’amélioration de l’isolation est également passée par le remplacement des vitrines, « du simple au double vitrage », suite à un bris de glaces.

Electricité, chute de la facture. « L’installation électrique datait de 1975… », pointe le commerçant. Alors, il a tout fait changer dans les deux étages. Puis a mis les néons au rancart, leur préférant des leds, plus économiques. Oubliés les tubes lâchant en cascade, nécessitant d’avoir une réserve !

Impact ? Une facture mensuelle passée de 380€ à 150-200. Baisse de charge due aussi au changement du groupe froid de la chambre climatique, l’an dernier, au profit d’un matériel moins énergivore : « Aux normes environnementales, il fonctionne avec la dernière génération de gaz ». Investissement ? 7.000€.

Tri responsable. « Ce n’est pas une obligation, mais un geste civique ! », martèle Alain Guennec en évoquant cette facette de la réfection du comptoir d’atelier. Il a fait installer une poubelle pour des déchets verts, une autre pour les plastiques et le tout-venant. Et une à deux fois par semaine, il achemine cartons et plaques en plastique (pour le transport des fleurs) à la déchetterie.

Voilà un fleuriste à l’esprit vert !

Historique

Lorsqu’Alain Guennec rachète le fond de commerce et le bâtiment, début juillet 2005, pour y ouvrir son commerce “Fleurs en Morvan”, les lieux ont déjà une histoire commerciale. Vingt ans plus tôt, ils avaient été transformés en boutique de fleurs après des années passées sous l’égide d’une autre activité commerciale. Parisien d’origine, ex-salarié de l’industrie automobile (PSA, Renault, Ivéco…) Alain Guennec est arrivé dans la Nièvre en décembre 1999 « pour me ressourcer », dit-il.

Statut

SARL. Alain Guennec, 53 ans, gérant majoritaire.
Effectifs. Deux salariés, plus le dirigeant.

Clientèle

90 % locale, 10 % provenant des flux sur l’axe de circulation.

Chiffre d’affaires

2016 220.000 €

Superficie

100 m2.

Investissements réalisés

Isolation des combles en 2008 puis des murs en 2013 : un peu plus de 60.000 €. Réfection complète de l’installation électrique de la boutique (locaux sur deux étages), changement des vitrines en 2016 (42.000 € dont 25.000 pour l’électricité et 12.000 pour les vitrines), amélioration de l’atelier. Pour ses travaux, le fleuriste a bénéficié de 30 % d’aide du dispositif OCMACS (Opérations Collectives de Modernisation de l’Artisanat, du Commerce et des Services).

(*) Magasin installé à Nevers.

Les autres nominés. La Scop Laballery (imprimerie de Clamecy), DIF, Détergence Industrielle Française (Mesves-sur-Loire).

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : LEJDC.FR
Sources :

http://www.lejdc.fr/chateau-chinon-ville/economie/commerce-artisanat/2017/02/02/fleurs-en-morvan-erige-leco-responsabilite-en-geste-civique_12266992.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
EVERGREEN Publicité - Pack Premium
BARENGRUG Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info