JAF logo SVG2022

Fleuriste recherche financement solidaire

JAF-logo-SVG2022 -1200 Jardinerie Animalerie Fleuriste
349
vues
Publicité - Pack Impact
L’internaute Qui Fait Un Don Sur Ulule.com Recevra Un Bouquet De Fleur En Retour.

Montpellier : fleuriste écolo cherche coup de pouce sur le net. Passionné de nature, Mathieu Bubbe a besoin de dons pour lancer son projet. 

Un concept 100 % écolo, une bonne dose de motivation et un grand besoin de dons. Mathieu Bubbe, 31 ans, veut être un fleuriste de demain. Simple et nature, son idée est pourtant innovante, “créer un poumon au cœur de la ville” : un commerce écologique, appelé Au jardin des lilas, où la fleur est bio et de saison, où elle est le fruit du travail de producteurs locaux et où tout est récupéré et recyclé, de l’eau d’arrosage aux contenants et emballages. “Étant proche de la nature, j’étais un peu énervé de lire des articles sur des fleuristes pas du tout écolos. De voir des produits arrivant du Kenya, d’Israël ou ailleurs, avec des cultures dans des conditions lamentables, alors qu’on a de très bons professionnels français, qui travaillent la qualité, dans le respect de l’environnement”, explique ce jeune homme qui a déjà quinze ans de métier.

“Un projet utile à l’environnement et donc à chacun d’entre nous” (Mathieu Bubbe)

“Un jour, je n’avais plus de contenants pour mes compositions, alors j’ai commencé à en créer avec un peu tout… J’ai remarqué que les gens étaient assez réceptifs à ça.” C’est ainsi que Mathieu Bubbe travaille des jeans usés, de vielles bouteilles en plastique ou du carton. Le fleuriste met notamment un point d’honneur à collaborer avec des associations œuvrant dans le domaine de l’insertion socioprofessionnelle locale.

Tout ça, Mathieu Bubbe le projetait déjà dans une boutique, boulevard du Jeu-de-Paume, qui lui a filé entre les doigts. “C’est très difficile de trouver un local en ville, avec un pas-de-porte à moindre coût. Si un propriétaire est prêt à m’aider…”

Il compte sur internet pour lever les fonds manquants

Aujourd’hui, le fleuriste est à la recherche active d’un local et de fonds. Il a recouru alors au financement solidaire sur internet. Avec des dons à partir de 5 €, sur Ulule.com, Mathieu espère atteindre une aide de 3 500 € au 15 mai – destinée aux apports de prêts banquiers – sous peine que le site ferme l’opération et rembourse les internautes. Premiers pas encourageants mais insuffisants : en une dizaine de jours, il est parvenu à recueillir un peu plus de 1 000 €. Le projet total devrait coûter entre 35 000 € et 50 000 €. “J’ai besoin de générosité pour concrétiser ce rêve, qui n’est pas seulement un rêve mais un projet utile à l’environnement et donc à chacun d’entre nous” insiste-t-il.

Mais au fait Mathieu ? Pourquoi ce nom de magasin ? “Mes grands-parents portaient le nom de Lila. Ils ont eu un rôle très important dans mon enfance. Et puis mon grand-père avait un grand jardin potager avec plein de lilas. Alors puisque je ne peux pas porter leur nom, ce sera ma boutique qui le portera.” Au jardin des lilas : il y croit.


http://www.midilibre.fr/2013/04/29/fleuriste-ecolo-cherche-coup-de-pouce-sur-le-net,688096.php

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : vide
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Une réponse

  1. Suite à l’interpellation du fleuriste et de son projet, nous avons trouvé opportun de soutenir sa démarche et devenir partenaire de son développement

    Nos actions nous mettent en phase avec des porteur de projet pour un développement soutenable selon notre cahier des charges, et si conforme jusqu’au financement

    INNOVILYS Fondation
    http://www.innovilys.org

Les commentaires sont fermés.