L'info pour les pros !
10 Ans !
Fleuriste – aquarelle – en pleine extension !
623
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

Fleuriste – aquarelle – en pleine extension !

FLEURISTE - AQUARELLE - EN PLEINE EXTENSION ! | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr

Pour mieux asseoir sa notoriété sur le Web, Aquarelle a répondu au programme de l’Icann, l’autorité de régulation d’Internet. La procédure menée par le fleuriste en ligne aura pris deux ans.

L’adresse fetedesmeres.aquarelle n’existe pas encore, mais le fleuriste Aquarelle, espère bien pouvoir y héberger prochainement un de ces sites. Après presque deux ans de démarches, l’e-commerçant croise les doigts dans l’espoir de disposer d’une extension «.aquarelle » dès cet été. « C’est la première fois que nous avons une possibilité technique de défendre notre marque », souligne son PDG François de Montblanc. S’offrir une alternative aux «.com » et autres «.fr » pourrait procurer à la PME une source non négligeable de business.

Aquarelle, après L’Oréal, Alstom, le Club Med…

Pour répondre à la demande et relancer ses affaires menacées par la saturation,l’autorité de régulation technique d’Internet (Icann) a décidé, en 2011, d’autoriser la réservation d’extension Web sous forme de nom générique (par exemple «.auto ») ou de marque. La période d’inscription a été limitée à six mois et n’a pas été reconduite depuis. Dans la liste des entreprises françaises qui ont effectué cette démarche, Aquarelle rejoint, en juin 2012, L’Oréal, Alstom ou encore le Club Med. La ville de Paris lance également une extension en “.paris”. « Le dossier de candidature est très technique, il faut convaincre l’Icann que la nouvelle extension sera pérenne », indique Nicolas Aubin, le directeur des systèmes d’information d’Aquarelle.

L’e-fleuriste a pour projet de déployer des sites comme fleurs.aquarelle ou bougies.aquarelle. Seul propriétaire de son extension Web, il envisage aussi de décliner l’univers de marques partenaires sur des sites de vente spécialement conçus pour les collaborateurs de deux groupes ou leurs clients communs : par exemple, nomdelamarquepartenaire.aquarelle.

“.aquarelle” : un investissement conséquent mais incertain

Les frais de dossier auprès de l’Icann (qui s’assure que deux sites Internet ne partagent pas la même adresse), les honoraires d’avocats et la sous-traitance ont porté la demande d’extension Web à sa marque à un coût de plus de 360.000 euros. Pour faire vivre l’extension, Aquarelle versera 35.000 euros par an sur un budget annuel de communication de 2 millions d’euros. L’enjeu est d’asseoir sa notoriété en ligne.

Mais il reste à savoir si les nouvelles adresses réussiront à s’inscrire dans l’esprit des clients. L’enjeu est d’asseoir un peu plus la notoriété d’Aquarelle sur le web. « Il faudra trois ou quatre ans pour avoir cette réponse, mais si on ne le fait pas, on ne saura jamais… », tonne François de Maublanc tout en espérant que « l’extension sera une caractéristique de pertinence qui aidera au référencement sur les moteurs de recherche ».

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : LESECHOS.FR – FLORIAN DEBES
Sources :

http://business.lesechos.fr/directions-numeriques/0203505926074-aquarelle-entend-troquer-son-com-contre-un-aquarelle-64190.php

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
EVERGREEN Publicité - Pack Premium
AMORSA Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info