JAF logo SVG2022

Fleuriste – apres 5 cambriolages – va-t-on devoir s’armer ?

JAF-logo-SVG2022 -1200 Jardinerie Animalerie Fleuriste
84
vues
Publicité - Pack Impact

Après cinq cambriolages, Aude la fleuriste est traumatisée –Vendredi soir, Aude Vieil, fleuriste de Secrets de fleurs, commerce installé au parc d’activités des Deux-Moulins, a subi un cinquième cambriolage de son magasin. Très affectée par cette dernière effraction, elle est aussi en colère et a décidé d’envoyer un courrier au colonel, commandant le groupement de gendarmerie de Vannes.

Dérapage et portières ouvertes

Vers 20 h, Christelle Pisquin, vétérinaire qui a son cabinet de consultation à l’arrière du bâtiment, finissait sa journée quand elle a entendu du bruit en provenance de la boutique d’Aude Vieil. Elle est sortie rapidement, a surpris les malfaiteurs et les a vus s’enfuir à toute allure en voiture, en dérapage et portières ouvertes. « Elle m’a téléphoné immédiatement et c’est mon époux qui s’est déplacé. Il a retrouvé Christelle, désemparée et choquée. Elle-même a été victime de trois cambriolages. Mon mari a attendu les gendarmes dans le magasin. Ils ne sont arrivés qu’une heure et demie après notre appel. Ils étaient retenus par un autre méfait dans la commune », explique la fleuriste.

« Va-t-on devoir s’armer ? »

Les gendarmes ont essayé de relever des empreintes sur le tiroir du comptoir, tout en précisant que les cambrioleurs avaient toujours des gants… « Ils sont partis, en promettant de revenir le samedi, pour prendre la déposition de ma plainte. Je les attends toujours », terminait désemparée Aude Vieil, mercredi matin.

Celle-ci veut porter plainte pour atteinte aux biens et préjudice moral. « Un tel acte me coûte, à chaque fois, plus de 400 € de franchise de mon assurance ainsi que le fonds de caisse. »Lors des précédents cambriolages, son ordinateur, sa caisse enregistreuse et son appareil photo avaient déjà disparu. « En plus, à chaque « visite », j’ai la porte du magasin à changer. » Le préjudice financier est supérieur à 400 €.

« Les commerçants vont-ils être obligés de s’armer ? », s’exaspère la fleuriste.

« Je sursaute au moindre bruit »

Aude Vieil et Marie, son employée, sont traumatisées… et leurs familles aussi. « Mes quatre filles ne veulent plus rentrer dans le magasin et sont très anxieuses, le soir, quand je ferme la boutique et regagne ma voiture. Quant à moi, je sursaute au moindre bruit. J’en arrive à suspecter le moindre véhicule qui ralentit devant ma porte, la moindre personne qui regarde ma vitrine. J’ai même relevé quelques plaques d’immatriculation. Je suis hyperstressée et j’ai peur de tout, même à mon domicile… »

Les buis et arbustes décorés pour Noël, ainsi que les garnitures qu’elle avait accrochées sur la façade et l’enseigne de son magasin, lui ont aussi été dérobés, une autre fois. « Je n’ai même pas porté plainte pour ce larcin. Ça ne sert à rien. En plus, je perds une demi-journée »,dit-elle, désabusée.

Des élus de la municipalité sont venus la voir. « Ils sont bien impuissants face à la réalité de la situation. »

Une lettre au colonel

La fleuriste a décidé d’envoyer un courrier au colonel, commandant le groupement de la gendarmerie à Vannes, « pour le mettre au courant du désarroi et de la solitude des commerçants face aux récidives des cambriolages dans le secteur. Je me sens vraiment abandonnée et anéantie », termine Aude Vieil.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : OUEST-FRANCE.FR
Source :

http://www.ouest-france.fr/apres-cinq-cambriolages-aude-la-fleuriste-est-traumatisee-1861509