FORMATION “NOUVEL OPCA” – Formation des salariés de la branche des fleuristes. Par accord du 8 décembre 2011, les Partenaires sociaux de la Branche des Fleuristes, Ventes et Services des animaux familiers ont décidé de rejoindre le Fonds d’Assurance Formation : FAFSEA– 153 rue de la Pompe – 75179 Paris Cedex 16 pour le financement des formations des salariés de la Branche. 

A partir du 1er  janvier 2012, le FAFSEA remplacera l’OPCA-MS et l’AGEFOS-PME pour une période de trois ans renouvelable.

Après de nombreuses interventions et d’intenses négociations, la FédérationNationale des Fleuristes de France, seule organisation professionnelle représentative pour tous les fleuristes, est satisfaite de ce choix.

D’autre part, le taux d’appel des contributions pour les entreprises de moins de 10 salariés qui était de 0,95 % de la masse salariale, passera à 0,85 %au 1er janvier 2012 et 0,75 % au 1er janvier 2013.

NOTA ! Pour la prise en charge du financement de la formation des chefs d’entreprises fleuristes, seul le FAFCEA est compétent 


Droit individuel à la formation

Fleuristes salariés

Tout salarié bénéficie d’un Droit individuel à la formation (DIF) d’une durée de 20 heures par an cumulables sur 6 ans et plafonnées à 120 heures (calculée au prorata de son temps de travail pour un salarié à temps partiel ou en CDD).
Ce crédit d’heures peut être utilisé par le salarié, après accord de l’employeur, pour suivre des actions de formation, de bilan de compétences ou de validation des acquis de l’expérience, identifiées comme prioritaires par le secteur professionnel. 

Le DIF peut également être mobilisé pour bénéficier d’une période de professionnalisation. En cas de rupture du contrat de travail, les heures non utilisées ne sont pas perdues, elles peuvent être utilisées dans le cadre de la portabilité.

Publics concernés

Tout salarié en CDI à temps plein, justifiant d’au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise, acquiert chaque année un DIF d’une durée de 21 heures.

Les salariés à temps partiel acquièrent chaque année, un DIF calculé au prorata de leur temps de travail. Toutefois, pour tout contrat d’une durée hebdomadaire supérieure à 20 heures, le salarié bénéficie d’un DIF de 21 heures.

Le bénéfice du DIF est ouvert à tout salarié présent dans l’entreprise et comptant une année d’ancienneté.
Le nombre d’heures cumulées au titre du DIF est plafonné à 126 heures.

Tout salarié en CDD justifiant de 4 mois de CDD (consécutifs ou non) au cours des 12 derniers mois peut bénéficier d’un DIF (calculé au prorata temporis).

Formations éligibles prioritaires

Des formations prioritaires ont été définies par la CPNEFP : de la branche conventionnelle

Pour la fleuristerie : 
– jury spécifique fleuriste (devenir jury d’examens, CET…) ;
– préparation aux concours et MOF ;
– accueil et les diverses ventes ;
– animation des points de vente en fleuristerie (mise en valeur d’un produit plutôt qu’un autre) ;
– techniques florales adaptées aux tendances actuelles (accessoires, contenants verres…) ;
– créativité florale ;
– ouverture à l’événementiel ;
– décorations et grands décors ;
– pratiques du management ;
– initiation aux arts plastiques ;
– accès à une formation complémentaire en vue de l’acquisition d’un diplôme ou d’un titre à finalité professionnelle.

Lire la suite sur le site de la FNFF