L'info pour les pros !
10 Ans !
Exclusif – Manuel Rucar Chlorosphere – Envoyé spécial au Congres International des Jardineries – Toronto 2017 – Jour 1
523
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

Exclusif – Manuel Rucar Chlorosphere – Envoyé spécial au Congres International des Jardineries – Toronto 2017 – Jour 1

Manuel Rucar canada

Vivez le premier jour du congrès international des jardineries à Toronto, Canada. En direct un reportage réalisé grâce à Manuel RUCAR de l’agence Chlorosphère, rare représentant français au Canada.

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 001

250 participants et 2 français

Organisé par l’international garden-centers association,  ce congrès se tient en ce moment dans la zone de Toronto en Ontario au Canada.

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 015

L’occasion pour Manuel Rucar de Chlorosphère de reporter un condensé des innovations “retail” et “tendances business” récoltées sur le terrain mais aussi parmi les quelques 250 participants venant du monde entier, notamment d’Australie, de République Tchèque, du Japon et du Royaume Uni pour les plus grandes délégations.

Les français sont représentés par une petite “délégation” : Victoire Coquelin de Coté Nature et Manuel Rucar de Chlorosphère

Le congrès se déroule en Ontario qui bénéficie d’une hygrométrie importante due aux chutes du Niagara, et d’une température encore de 30 degrés en cette mi-septembre, comme le nord de la Californie au même niveau côté ouest.

L’organisateur de l’édition 2017 : l’association canadienne du paysage, des jardineries et de l’horticulture

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 014 1 Après les Suisses organisateurs en 2016 et avant les Tchèques, c’est le Canada le pays hôte du congrès international des Garden-Centers pour 2017.

Le congrès est en partie porté par l’association canadienne du paysage, des jardineries et de l’horticulture qui a un rôle de fédération mais surtout de lobby omniprésent auprès des instances gouvernementales et qui explique en partie pourquoi le Canada est tant en  avance sur l’intégration du végétal dans les villes et dans l’économie.

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 009 Agissant sur la législation et la vie quotidienne des canadiens, ce lobby facilite l’approche du vert par le particulier. Il n’est pas rare au Canada de trouver des plantes sur les étals de fruits légumes et même de produits frais comme le snacking et le houmous (purée de pois chiches) très apprécié ici.

A Montréal – Il y a plus de véhicules des services paysagers de la ville que de voitures de police.

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 005 1 D’un point de vue paysager le Canada est très bien entretenu avec des espèces équivalentes à celles disponibles en Europe, notamment des graminées et des plantes exubérantes pour rompre avec la rigueur de l’hiver.

Les équipes d’entretien sont très nombreuses et avec un passage très régulier.  A titre de comparaison à Montréal circulent plus de pickup des services paysagers de la ville que de voitures de police.

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 003 1

À Montréal toujours, les massifs contiennent un grand nombre de plantes condimentaires en libre accès aux citoyens ainsi que de nombreuses terrasses végétalisées par la ville en libre accès avec de nombreux fauteuils adirondack, symbole design du mobilier outdoor canadien.

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 006 1

Tous les espaces sont ouverts, il n’y a ni clôture ni glissière de sécurité sur les routes et autoroutes, ce qui laisse une large place aux prairies fleuries sur les bas côtés. Les noues paysagères sont très présentes dans les quartiers résidentiels,  ouvrant ainsi les perspectives et responsabilisant les concitoyens.

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 002

Les pratiques : Le canadien trépigne d’impatience pendant 6 mois d’hiver rude

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 013

Face à ce respect de la nature, le particulier tend à entretenir son espace de vie, notamment car il trépigne d’impatience pendant 6 mois d’hiver rude, de profiter de l’extérieur au lieu de vivre dans des villes souterraines (à Montréal il est possible de se déplacer dans tout le centre ville avec 30 km de rues souterraines, sans mettre le nez à l’extérieur).

Sur une maison type, on compte 70% de gazon sur le devant avec quelques massifs surtout composés d’arbres. A l’arrière une cour avec un potager, luminaire, barbecue et très souvent sur les grands terrains, une piscine pour l’été dans le sud Canada.

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 002 1

Les produits – Les tablars sont plus hauts qu’en France

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 004 1

En cette saison les graminées pourpres et les choux ornementaux sont les stars des rayons avec les chrysanthèmes qui sont décorés eux même avec une graminée pourpre en leur coeur. Une façon originale de relooker cette plante traditionnelle. Les plantes dites exotiques sont très présentes et vendues à bas prix car non vivaces sous ce climat. Les variétés d’arbustes, de vivaces très rustiques et conifères restent prédominantes en pépinière.

 

Les tablars sont plus hauts qu’en France et arrivent au niveau de la taille ce qui évite de se baisser pour choisir ses produits et donne une impression plus luxuriante au point de vente. Certaines variétés comme les buis sont présentés sur des racks en étagères serrées ce qui permet une meilleure visibilité du produit et une optimisation de la surface.

 

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 026

 

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 006 L’univers de Noël est très présent avec, la plupart du temps, des pavillons ou boutiques ouvertes toute l’année.  Les lutins y prennent une place de choix avec des prix conséquents (entre 70 et 200 euros la statuette de 50cm).

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 008

Les services sont systématiquement proposés avec tout achat, notamment la “location” de paysagistes pour chez soi, allant de pair avec l’économie libérée du Canada.

 

En revanche contrairement aux pays nordiques, les garden-centers ne proposent pas nécessairement de points restauration mais à noter que les caisses ne sont pas centralisées mais dispersées sur le parcours clients.

 

La saison étant très marquée météorologiquement et compétitive par une concurrence exacerbée de tous les commerces, des nouveaux modèles de jardineries voient le jour et font concurrence aux jardineries traditionnelles : ce sont des pop-up-garden-centers installés en zone peri urbaine pour quelques mois seulement.

Plusieurs congressistes indiquent une forte tendance à la gentrification (embourgeoisement urbain comme le quartier branché hochlaga à Montréal) avec l’installation dans leurs pays respectifs de concept store en centre ville comme c’est le cas aussi en France progressivement.

 

Les tchèques notamment (qui hébergeront le congrès 2018) tentent des points de ventes délocalisés en ville dans des serres installées sur les places publiques, hauts lieux de passage.

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 008 1

Au Canada la vente directe aux particuliers depuis les producteurs est bien organisée avec des parkings, comptoirs et comptes séparés pour offrir la même diversité mais pas avec les mêmes conditions.

 

Dans la plupart des cas les points de vente proposent une carte d’abonnement annuel payante offrant une remise constante sur la marchandise jusqu’à 20%.

 

Une garantie de 5 ans est aussi proposée pour tout achat conjoint (ou achats liés) de certains types de substrats mycorhysés par exemple.

 

Pour ces “beautyfiers” (embellisseurs) la personnalisation et la présentation sont primordiales. Le crossmerchandising et les personnal shoppers sont des bases fiables et obligatoires pour ces centres d’embellissement !

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 010 1

Depuis environ 5 ans les fonctions marketing et achats ont été fusionnées dans de nombreuses entreprises pour aboutir à un meilleur management. A chacun son métier mais ensemble !

 

Un point qui a son importance…ici les maisons ont bien plus de charisme qu’en Europe avec des ornements sur les faîtages, le perron, les allées qui encouragent les particuliers à entretenir cet embellissement !

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 022

Les produits star en cet automne au Canada :

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 012 1

  • les potées fleuries avec des choux
  • tous les choux ornementaux, notamment le choux kale…cher aux hipsters
  • les potées de chrysanthèmes avec des graminées pourpres
  • les graminées pourpres (saccharum, carex, penisetum)
  • les hortensias à feuilles de chêne

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 014

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 001 1

Les arguments de ventes :

  • garantie 5ans
  • résistance aux chevreuils
  • répulsifs écureuils
  • custom design : création aux goûts du consommateur
  • services aux consommateurs : sac de compostage gratuit, bâches pour protéger le coffre, chargement dans le coffre.

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 010

Le Canada est clairement emprunt d’un esprit country américain, influencé par diverses cultures. Les racines indiennes demeurent dans le respect de la nature. L’influence française joue sur l’architecture,  les conquêtes anglo-saxonnes ont dessiné les cantons et les rues et l’ère américaine emplie la culture et les appétences du moment.

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 017

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 028

Au niveau international les modèles de la jardinerie se cherchent, même pour les independants

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 024 icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 023 S’il est un constat à retenir pour cette première journée,  c’est qu’au niveau international les modèles de la jardinerie se cherchent, même pour les independants. Les garden centers “survivent” même si la consommation est là, mais pour retrouver le consommateur,  il faut se rapprocher de lui,  s’adapter à ses rythmes et offrir un service complet autour du jardin.

Pour exemple, la jardinerie Sheridan qui passe un volume de produits équivalent à ce que ses concurrents réalisent sur une surface dix fois supérieure. La clef ?  La personnalisation de l’expérience client.

Un exemple : le “custom design”

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 029

Programme de la journée 1 :

Matin : Présentation des stratégies web au Canada
Puis visite de Cole’s florist centre peri-urbain autour de la maison, le jardin, le bassin et noël. Connon nursery, pépinière XXL ouverte au public et aux paysagistes, sheridan garden center, une des jardineries les plus fréquentée de toronto (avec un agent de police affecté à la regulation du trafic), toronto botanical garden et fin de la journée : networking à toronto

Pour en savoir plus sur le programme cliquez ici

icgc Toronto Canada Manuel Rucar 2017 007 1

A suivre les reportages de Manuel chaque jour sur JAF-info ….

Exclusif – Manuel Rucar Chlorosphere – Envoyé spécial au Congres International des Jardineries – Toronto 2017 – Jour 5

Exclusif – Manuel Rucar Chlorosphere – Envoyé spécial au Congres International des Jardineries – Toronto 2017 – Jour 4

Exclusif – Manuel Rucar Chlorosphere – Envoyé spécial au Congres International des Jardineries – Toronto 2017 – Jour 3

Exclusif – Manuel Rucar Chlorosphere – Envoyé spécial au Congres International des Jardineries – Toronto 2017 – Jour 2

[Photo] Manuel Rucar – Congres International des Jardineries – Toronto 2017

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Surligneur de Talents ! Journaliste - Presse - Animateur de Communauté en ligne Fondateur des Editions Média-Talents et du site de Presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste - L'info pour les pros ! - 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! - Veille, Informations et Communauté en ligne pour les professionnels ! Depuis 1989 au cœur de la filière ! Ancien dirigeant d'une boutique Fleuriste et d'une Jardinerie-Animalerie. - Président du Jury Fiacre d'Or | Meilleure Entreprise Fleuriste Française (2017-2019) Agent d'affaires de Philippe Collignon - Chroniqueur-Réalisateur - Indépendance et confiance : - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. - + de 20.000 kms parcourus annuellement en train
Origine : Reportage – Interview (Original)
Signature : Manuel RUCAR Chlorosphère – Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents – Paris – 19/09/2017
Crédit photo : Manuel RUCAR Chlorosphère

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
AMORSA Publicité - Pack Premium

Les commentaires sont fermés.

EVERGREEN Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info