Publicité – Pack Impact

Exclusif – Aurore de C’est le Bouquet – La fleuriste passionnée est sur le podium final

504

Vues

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
aurore-lefebvre-cest le bouquet -TF1-JAF-Fleuriste

Sur le podium final, Aurore aura réussi sa prestation lors de l’émission de TF1 – C’est le Bouquet – La Bataille des Fleuristes. En exclusivité voici ses premières impressions.

Luc Narolles :  Que ressentez-vous après votre élimination ?

Aurore Lefebvre Je suis ravie, j’ai passé toutes les épreuves ou presque. Et j’ai réussi à faire évoluer mon travail comme l’attendaient les jurés. Je sors de ces épreuves, grandie et fière de mon parcours. Je suis la dernière fille et je me place sur le podium. Ce n’est pas rien ! Surtout que la part féminine était minoritaire par rapport à d’autres concours.

 Je sors de ces épreuves, grandie et fière

de mon parcours

LN – Votre portrait dans l’émission correspond-t-il à votre personnalité ?

Mon portrait me fait rire ….«Magicienne», ça paraît prétentieux ! Il faut savoir que j’ai l’habitude de dire : « je suis fleuriste, pas magicienne. Mais où est Majax ? ». Alors quand la production m’a proposé de jouer avec ce côté magicienne des fleurs, j’ai accepté. Ils ont fait un portrait drôle et ludique. J’aime, c’est tout moi… en dehors du cadre que le monde impose, je suis comme ça.

Enfin, dans ce contexte, je suis une fleuriste et comme beaucoup, une maman de deux enfants qui allie travail, passion et vie de famille.

J’ai un parcours professionnel à part. Avec ma formation de base en art appliqué, puis peintre en trompe l’œil, je visais les décors de théâtre. Ayant croisé “la fleur” par hasard au détour d’une personne passionnée, j’ai tenté l’aventure “Fleur”.

D’abord stagiaire, puis apprentie, j’ai passé mon CAP en un an en 2001. Hasard, j’ai été apprentie dans la même boutique qu’Audric… mais avec quelques années d’écarts ! A 23 ans, un peu trop âgée pour trouver un autre maître d’apprentissage, j’ai été embauchée directement comme fleuriste. 

Quelques années plus tard, Maître d’apprentissage à mon tour, je me trouve à former des BP sans même être diplômée. J’ai décidé de faire une VAE et ai obtenu mon BP en 2011.

Dans cette période, je me suis engagée dans les concours pour me remettre en question et finalement apprendre les techniques, la maitrise du temps et de mes émotions (enfin presque ! ).

LN – Que retenez-vous de cette aventure ?

C’est une question difficile il y a tellement à dire. 

On découvre toute la chaine de production d’une émission. On se découvre, on découvre des gens passionnés, des personnages atypiques, des univers différents. Finalement nous sommes tous semblables avec l’envie de se donner à 100%.

Je sors grandie, on m’a demandé de me surpasser à tout niveau. C’est un marathon physique, psychologique et créatif. On finit par découvrir ses forces personnelles que l’on n’aurait pas soupçonnées.

C’est un marathon physique, psychologique et créatif.

Et puis on garde des souvenirs en pagaille, des amis, Elsa Fayer parle du syndrome de la colo…c’est exactement ça. 11 jours à partager un moment de vie, joie, peine, stress, fou rire, moquerie…. Comment sortir indemne d’une aventure comme celle-là ?

LN – Quels ont été vos atouts, vos talents et vos points de progression possible ?

Avec mon imagination débordante, j’arrive toujours là où on ne m’attend pas. Et malgré un tempérament certes un peu obstiné, je sais me remettre en question et écouter ce qu’on me dit.

On m’a dit ” Pas de structure ” : Bon, on fera sans ! « On veut de la fleur », Bon, alors on y va, on en met !

Le jury attendait qu’on leur montre nos capacités avec tout l’étendu de nos savoir-faire. J’ai essayé de leur donner une face différente de moi à chaque épreuve. Après l’émission, je sais que j’ai des points de techniques à revoir, à apprendre et à peaufiner. Après tout mon parcours scolaire «fleurs » a été assez court :1 an de CAP. Le reste je l’ai appris seule, on appelle ça l’expérience ! 

Ce sont mes 15 ans de boutique et les différentes rencontres que j’ai pu faire qui m’ont permis d’être aujourd’hui, la fleuriste que je suis.

 LN – Quels sont vos projets à court terme ?

J’aimerais passer mon BM pour acquérir la technique qui me manque et qui sait être formatrice à mon tour. En parallèle, j’espère développer mon association Les Givres du Pistil dédiée à l’art floral sous toutes ces formes.

LN – Pour vous quel est le portrait du fleuriste des années 2020 ?

J’aimerais un fleuriste qui se forme de façon régulière qui se remet en question avec une large ouverture sur le monde.  J’aimerais qu’il soit passionné et non résigné …des fleuristes qui travaillent main dans la main pour faire évoluer le métier vers le haut.

Des fleuristes qui travaillent main dans la main

pour faire évoluer le métier vers le haut.

 

LN – Souhaitez-vous ajouter quelque chose ? 

Merci à toute l’équipe de production qui dans l’ombre nous a accompagnés, merci à tous pour cette aventure. 

Merci à Gilles et Djorje de nous avoir poussé dans nos retranchements.

Merci à Elsa Fayer de défendre nos valeurs.

Et merci au public de nous avoir suivi et à qui je l’espère, aura permis d’avoir un œil neuf sur notre profession.

Et je conclurais avec une citation de Alex F. Osborn :

La créativité est une fleur qui s’épanouit

dans les encouragements

mais que le découragement, souvent, empêche d’éclore.

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Surligneur de Talents ! Journaliste - Animateur de Communauté en ligne Conseil & Formation dans la Distribution Fondateur des Editions Média-Talents et du site de Presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste - 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! - Veille, Informations et Communauté en ligne pour les professionnels ! Depuis 1989 au cœur de la filière ! Ancien dirigeant d'une boutique Fleuriste et d'une Jardinerie-Animalerie. Indépendance et confiance : Président du Jury Fiacre d'Or | Meilleure Entreprise Fleuriste Française depuis 2017 Agent d'affaires de Philippe Collignon - Chroniqueur-Réalisateur Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. Membre : C2F + de 20.000 kms parcourus annuellement en train
Origine : Reportage – Interview (Original)
Signature : Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents – Paris – 11/02/2017
Crédits Photo : Photo Une : Jean-Pierre COPITET

Sources :

http://www.net1901.org/association/LES-GIVRES-DU-PISTIL,1787705.html http://www.copitet-photographe.com/

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Rejoignez les abonnés de JAF-info

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter :

JAF

Publicité -Autopromo

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !