L'info pour les pros !
10 Ans !
Etude Végétaux 2009 2019 – Le sapin de Noël naturel français : Un marché de 196 millions d’euros
194
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Sapin Label Rouge JAF-info Jardinerie
La rédaction de JAF-info

Etude Végétaux 2009 2019 – Le sapin de Noël naturel français : Un marché de 196 millions d’euros

De tout temps, Noël a été l’occasion de réunir la famille. En cette fin d’année très particulière, les Français ressentent encore plus fortement le besoin de se retrouver, de partager la joie d’être ensemble autour d’un majestueux symbole de vie : le sapin naturel.

Solidement enraciné dans la culture populaire, le sapin de Noël naturel diffuse une chaude ambiance durant les fêtes de fin d’année. Les familles sont très attachées à sa présence odorante et décorative, qui donne des couleurs à l’hiver sous des parures féeriques. Parmi les incontournables représentants de son espèce, le Nordmann et l’Épicéa prennent chaque année une place de choix dans de nombreux foyers français.

Noël reste dans le cœur des Français une période synonyme de convivialité et de plaisirs partagés. Chaque famille possède ses rituels pour honorer la tradition. Décorations, recettes festives, chants de Noël… et le sapin naturel, qui reste LA star des réveillons ! Une star dont la provenance ne lèse en rien les forêts de nos régions, puisque les sapins naturels français distribués dans le commerce proviennent tous de cultures locales.

Depuis le 24 mars 2003, date du décret ministériel reconnaissant la culture du sapin de Noël comme une activité agricole à part entière, il n’y a aucune ambiguïté par rapport au sujet de la déforestation. L’arbre de Noël n’est pas un sapin sauvage déraciné en forêt mais bien une plante cultivée, rappellent l’Association Française du Sapin de Noël Naturel (AFSNN) et VAL’HOR, l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage. Pour chaque sapin proposé pour les fêtes de Noël, un nouvel arbre est replanté.

Une culture bénéfique à l’économie locale

L’Association Française du Sapin de Noël Naturel (AFSNN) regroupe aujourd’hui 132 producteurs qui ont à cœur de valoriser leur savoir-faire. Elle promeut le développement de sapins naturels français, issus d’une production agricole raisonnée qui privilégie les circuits de distribution courts pour réduire l’impact du transport sur l’environnement. Contrairement au sapin artificiel, qui nécessite des produits d’origine pétrolière lors de sa fabrication, et parcourt de longues distances.

De plus, la culture du sapin naturel permet de limiter les gaz à effet de serre et de favoriser la biodiversité. Enfin, la culture et la récolte du sapin de Noël créent de nombreux emplois, permanents et saisonniers, dans les départements français où se répartit la production. Le nombre de sapins de Noël naturels achetés en France en 2019 est estimé à 5,8 millions, preuve de l’attachement des Français à ce grand symbole des fêtes de fin d’année.

Quatre bonnes raisons de choisir un sapin de Noël naturel français

Ils absorbent le CO2

La préservation de l’environnement implique d’acheter des arbres issus de modes de culture raisonnés, comme les sapins de Noël français. Pendant leurs années de croissance, ceux-ci captent du CO2 et rejettent de l’oxygène. Ils contribuent donc à la limitation des gaz à effet de serre.

Ils favorisent la biodiversité

Les plantations de jeunes conifères sont des sites de nidification reconnus de nombreux oiseaux. L’Alouette lulu, le Bruant jaune, la Linotte mélodieuse et le Pipit des arbres, espèces en déclin, peuplent régulièrement les pépinières et nichent au pied ou en partie basse des sapins. La grande coccinelle à ocelles, spécifique des conifères et décrite comme assez rare, se rencontre également dans de nombreuses plantations.

Ils se replantent ou se recyclent

Les sapins de Noël naturels sont entièrement recyclables. Leur mission festive accomplie, les arbres achetés en motte ou en pot avec leurs racines peuvent être replantés dans le jardin. S’ils ne peuvent pas retrouver une nouvelle jeunesse, ils seront transformés en compost ou en bois de chauffage. Il existe également des points de collecte des sapins de Noël en ville comme à la campagne.

Ils créent des emplois

En achetant un sapin produit en France, les familles et collectivités contribuent au développement économique de nos régions. La culture du sapin de Noël emploie 1 000 permanents auxquels s’ajoutent 5 000 saisonniers pendant la haute période de travail. Planté dans 52 départements français, le sapin de Noël naturel résulte d’un savoir-faire professionnel, depuis la sélection de la variété en pépinière jusqu’à sa distribution.

Des sapins labellisés

Les acteurs de la filière, passionnés par leur métier, se consacrent à la culture des sapins « Made in France ». Une démarche qualité reconnue par la signature « Fleurs de France ». Les arbres porteurs de ce label se distinguent par leurs qualités et se repèrent facilement en magasin.

« Fleurs de France » aide les horticulteurs et les pépiniéristes français à promouvoir leur production, et encourage les consommateurs à préférer des végétaux de qualité produits dans l’Hexagone. Ce label exprime également la volonté des producteurs de sapins français de faire face à la concurrence étrangère pour maintenir leur activité dans leur région.

Le droit d’utilisation de « Fleurs de France » est accordé aux producteurs immatriculés en France, engagés dans une démarche écoresponsable ou de qualité reconnue (certification environnementale Plante Bleue, MPS, Label Rouge, Agriculture biologique, Charte Qualité Fleurs), qui cultivent des végétaux à partir de boutures, de porte-greffe… Pour obtenir le label, les entreprises s’engagent à être contrôlées. « Fleurs de France » est membre de l’Association des produits agricoles de France, créée le 22 février 2017.

Quant au Label Rouge dont sont porteurs les plus beaux sapins, il atteste de la grande qualité des arbres distribués sur le marché. Ce label correspond à des critères esthétiques exigeants : densité du feuillage, forme harmonieuse, port de la flèche… Chaque sapin a été sélectionné individuellement. Il est coupé tardivement pour être mis en vente à partir du 1er décembre, afin de garantir une excellente tenue durant toute la période des fêtes.

Les Français restent fidèles au sapin de Noël naturel

D’après l’étude menée en 2019 par Kantar, à partir d’un panel de consommateurs représentatif des foyers français, les sapins naturels sont toujours largement plébiscités par rapport aux sapins artificiels puisque 84 % des foyers ayant acheté un sapin ont fait le choix du naturel et seulement 16 % ont opté pour un sapin artificiel.

Nombre estimé de sapins de Noël naturels achetés en 2019 (en millions) : 5,8 M

Sommes dépensées estimées pour l’achat de sapins de Noël naturels en 2019 (en millions d’euros) : 158,9 M€

Le Nordmann reste le sapin préféré des Français (parts de marché en volume, 78,3 %), suivi de l’Épicéa (18,6 %), puis des autres essences (3,1 %).

Les Français préfèrent les sapins de Noël naturels de plus d’un mètre de haut : 38 % des arbres achetés mesurent plus de 1,50 m, 45 % entre 1 m et 1,50 m et 17 % moins de 1 m.

Ils privilégient nettement les arbres coupés : 91 %, contre 9 % pour les arbres en motte et en pot, toutes essences confondues.

Enfin, les Français achètent de plus en plus tôt leur sapin de Noël naturel : en 2019, 53 % des sapins ont été achetés avant le 9 décembre. L’anticipation des achats de sapins de Noël naturels est particulièrement visible sur le Nordmann : 79 % des arbres sont achetés avant le 15 décembre (dont 57 % avant le 9 décembre). Quant à l’Épicéa, 62 % des achats sont effectués avant le 15 décembre.

Sapins de Noël naturels français – Un large choix d’essences

Les producteurs de l’Association Française du Sapin de Noël Naturel (AFSNN) proposent différentes variétés ayant chacune leur propre spécificité, leur propre élégance. Si le Nordmann et l’Épicéa dominent le marché, les autres essences, qui ont chacune leur charme, sont à découvrir.

Nordmann super star

La tenue, la douceur et la souplesse de ses aiguilles vert foncé font de lui le sapin le plus plébiscité. Coupé, le Nordmann résiste bien à l’atmosphère souvent sèche des maisons, et conserve ses aiguilles très longtemps. Arbre à croissance lente, il atteint 2 m de haut au bout de 10 à 12 années de culture.

Épicéa, meilleur second rôle

Un classique dans la famille des résineux destinés aux fêtes de fin d’année. L’Épicéa dégage une agréable odeur de résine. Sa forme conique, ses fines aiguilles et son vert profond font de lui un élément de décoration très apprécié. Il ne lui faut pas plus de 8 ans pour atteindre 2 m de haut.

Pungens, durablement raffiné

Sa silhouette bleutée lui a valu le surnom de « sapin bleu ». Original et décoratif, il se distingue de ses semblables par des aiguilles épaisses qui lui donnent un beau volume. Cet arbre à pousse lente est sélectionné pour son agréable senteur boisée. Il conserve ses aiguilles durant plusieurs semaines.

Omorika, conifère élancé

La variété Omorika est d’un chic inimitable. La forme effilée de ce sapin demande des tailles successives pour qu’il puisse atteindre la silhouette conique recherchée. Décoré pour Noël, l’Omorika rayonne d’une présence éblouissante.

Nobilis, d’un bleu recherché

Ses atouts séduction : des aiguilles légèrement bleutées douces au toucher et un port majestueux. Cet arbre à pousse lente conserve longtemps son bel aspect, et son odeur d’agrume ajoute un zeste de charme.

Situation résumée en 2020 : Le sapin naturel largement plébiscité

  • Achat en nombre : 84% Naturel 
  • Taille : 83% plus d’un mètre (38% de plus 1,50m /45% entre 1m et 1,50m)
  • Espèce : Nordmann 78% en volume
  • Coupé/Pot : 91% coupés
  • Période d’achat consommateurs : Fin novembre / début décembre
  • Lieux d’achat : GSA  34% Jardinerie 22% Fleuriste 4%

 

Evolution sur 10 ans – 2009 2019

Sur le long terme, le marché des sapins de Noël en hausse constante en valeur, portée en particulier par le prix. Le taux d’acheteurs quant à lui reste stable

Total Sapins

  • Taux de foyers acheteurs de sapins : 22,3% / 23,5% +5%  (1 foyer sur 4)
  • Nombre estimé de sapins achetés (en millions) = 6 / 6,7 millions +12%
  • Sommes dépensées estimées (en millions d’euros) = 144,1 / 195,8 millions + 36%
  • Prix moyen d’achat (en euros) 23,00€ / 28,00€ +22%

Sapins Naturels

  • Nombre estimé de sapins achetés (en millions) = 5,2 / 5,8 millions +12%
  • Sommes dépensées estimées (en millions d’euros) = 118,4 / 158,9 millions + 34%
  • Prix moyen d’achat (en euros) 22,80€ / 27,20€ +19%

Sapins Artificiels

  • Nombre estimé de sapins achetés (en millions) = 1 / 1,1 millions +10%
  • Sommes dépensées estimées (en millions d’euros) = 25,5 / 36,9 millions + 45%
  • Prix moyen d’achat (en euros) 25,50€ / 32,00€ +26%

Etudes archivées – Les Achats de Sapins de Noel

2012

2013

2014

2018

2019

L’Etude Kantar FranceAgrimer ValHor – 2019 – L’achat de sapins pour les Fêtes de Noël


Téléchargement du fichier (PDF, 1.5Mo)


 

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : ASFN
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • http://www.primavera.fr/pdf/3208-CP%20SAPIN%20DE%20NOEL%202020.pdf
  • http://www.primavera.fr/pdf/3200-CP%20MARCHE%20SAPIN%20DE%20NOEL.pdf

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
BARENGRUG Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium