Menu

1er média en ligne des Distributeurs de la Nature !

/** * Fonction de suivi des clics sur des liens sortants dans Analytics * Cette fonction utilise une chaîne d'URL valide comme argument et se sert de cette chaîne d'URL * comme libellé d'événement. Configurer la méthode de transport sur 'beacon' permet d'envoyer le clic * au moyen de 'navigator.sendBeacon' dans les navigateurs compatibles. */

Occitanie – Fermeture d’un fleuriste à Montauban

207

Vues

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.

Publicité - Pack Impact

Occitanie – Fermeture d’un fleuriste à Montauban

Fleuriste générique JAF-info H1
La rédaction de JAF-info

Avec la liquidation judiciaire du fleuriste «Au Lilas blanc», une page se tourne dans la rue de la Résistance. Au-delà des étals de fleurs qui émerveillaient les passants, le commerce du centre-ville perd aussi une de ses locomotives.

Il y a quelque chose de fané dans la rue de la Résistance. Le rideau de fer est tombé définitivement sur le magasin de fleurs «Au Lilas blanc».

C’est l’épisode 3 d’une saga difficile où tout est allé très vite.

Le 26 décembre dernier, l’entreprise s’est déclarée en cessation de paiements. Le 15 janvier, le tribunal de commerce a prononcé un jugement d’ouverture de liquidation judiciaire simplifiée. Le dossier a été confié au liquidateur judiciaire Jean-Claude Enjalbert. Le 16 janvier, le magasin a fermé ses portes.

Un coup dur d’abord pour les trois salariés qui ont perdu leur emploi et leur jeune patron Samuel Delbart qui avait racheté cette boutique emblématique du centre-ville de Montauban, en 2015. «J’avais tenu une boutique en région parisienne pendant dix ans. Cela avait bien marché. On a tout plaqué pour venir nous installer dans la région. Il a fallu faire faire face au remboursement du prêt, au loyer… C’est allé ensuite très vite, mais il faut savoir prendre une décision avant que tout ne se complique», explique Samuel Delbart.

Les gros ennuis ont commencé à fleurir en début d’année dernière avec le démarrage des travaux de requalification du centre-ville. «Nous avons senti tout de suite la baisse de fréquentation. Une baisse qui s’est accentuée cet été, en juillet et août.» Les nouvelles habitudes de consommation qui privilégient les achats dans la grande distribution mais aussi les commandes sur Internet sont également mises en cause. Et puis, le marché n’est plus une oasis économique. « Vous avez le choix entre manger ou acheter des fleurs, vous faites quoi ?», interroge un spécialiste.

«C’est bien triste de passer aujourd’hui devant le magasin. C’est triste pour l’institution que représentait ce commerce dans cette rue, mais c’est surtout très triste pour la personne qui a repris cette affaire. Il a investi beaucoup d’argent, il a déménagé et le projet n’a pas réussi comme il le pensait», se désole Gilles Pavan qui avait lui-même racheté, en 1999, ce magasin, fondé 50 ans plus tôt, au même endroit, par la famille Lurdes.

Par ailleurs, la fermeture est un coup dur aussi pour le commerce de la rue de la Résistance qui voit fermer son fleuriste. Boutique incontournable du centre-ville montalbanais, «Au Lilas blanc» suscitait toujours des regards émerveillés des passants pour les fleurs et les plantes présentées sur des étals, en pleine rue. Entre les pots de lavande, les camélias, les roses … l’ambiance était des plus bucoliques.

«La rue est triste, beaucoup moins animée. Les gens cherchent le fleuriste et s’adressent à moi pour me demander ce qui s’est passé», confie Laurence, une commerçante située juste en face. Même sentiment de déception pour Marion, dans un autre commerce. «C’est une grosse perte pour la rue, pour le centre-ville de Montauban. Il y a trois ans, c’était la poissonnerie qui fermait, maintenant le fleuriste. Une boutique de plus…»

Le chiffre : 2

Commerces>Poissonnerie et fleuriste. Outre le fleuriste aujourd’hui, les commerçants regrettent aussi la fermeture de la poissonnerie, dans la même rue, il y a trois ans.

«Il faut savoir prendre une décision avant que tout ne se complique».

Samuel Delbart, fleuriste.

Source : https://www.ladepeche.fr/2019/01/25/la-rue-de-la-resistance-se-fane,7974238.php
Signature : Thierry Dupuy – LADEPECHE.FR
Origine : Veille – Curation
Crédit-Photo : Photo Générique ou logo société
La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Membre : C2F - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs

Crédit photo

  • Photo générique ou Annonceur

Sources :

Les sources n’apparaissent pas temporairement – nous mettons tout en oeuvre pour réparer ce dysfonctionnement

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”
  • Publication limitée à la durée de la vie commerciale pour les livres

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

JAF

Publicité -Autopromo

Accès rapide

Menu
Menu

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !