.

Publicité - Pack Impact

Normandie – Audrey Hélary & Océane Chevallier reprennent la boutique fleuriste « Le Petit Jardinier »

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents. Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! Confiance et indépendance : Membre : C2F

Une enseigne qui a 61 ans d’âge, reprise par deux jeunes pousses de 25 ans chacune.

« C’est une passion avant d’être un métier », pour Audrey Hélary. « Je ne me voyais pas faire autre chose », embraye Océane Chevallier. Les deux jeunes femmes reprennent « Au petit Jardinier », l’institution du quartier de Montsort à Alençon. Une enseigne qui existe depuis 1957. Un peu comme une plante rare dans le monde du commerce. Une boutique qui a donc 61 ans, à comparer à l’âge cumulé des deux fleuristes : 50 ans.

Les vertus de l’apprentissage

En décembre 2017, Hubert Renaudin vantait les vertus de la formation : « nous formons des apprentis car il faut bien que nos commerces trouvent acheteurs ». Un an plus tard, Marie-France et Hubert Renaudin tournent la page. Ils auront tenu et développé ce magasin une décennie.

Image conservée

Océane et Audrey connaissent les lieux : elles y bossent depuis respectivement cinq et dix ans. Elles vont y imprimer leur patte. Exemple : « créer des ambiances, en travaillant par couleur ». Mais « en conservant l’image du Petit Jardinier », souligne Audrey qui aime « créer, composer un bouquet, il y a toujours de nouvelles techniques ». L’enseigne devrait donc continuer à s’épanouir en proposant des fleurs coupées venues des Pays-Bas et des plantes plus locales, venues de Sées, Gacé, Beaumont-sur-Sarthe…

En ligne

Le rayon Décoration (vases, nounours, lampes, horloges…) sera maintenu. L’ouverture sept jours sur sept également. Mais l’accent sera mis sur internet et les réseaux sociaux : site (aupetitjardinier.fr) et page Facebook. Pour, par exemple, proposer le fleurissement des tombes d’ici aux parents éloignés des cimetières locaux. Sans oublier le bouquet dans la corbeille de la mariée. Un exemple des services proposés, le magasin étant adhérent d’Interflora. Mais quelle est la fleur préférée de ces deux jeunes femmes ? « La rose rouge Naomi » pour Audrey. « Les plantes grasses » pour Océane : « elles sont diverses, résistantes aux excès de température, ce sont des forces de la Nature ».

Publication à durée illimitée

Signature : Jean-Marie Foubert – ACTU.FR
Crédits Photo : Photo Générique ou logo société
Sources : https://actu.fr/societe/alencon-deux-anciennes-apprenties-reprennent-petit-jardinier_19847630.html
Origine : Veille – Curation
PremierTech

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Votre opinion :

Laisser un commentaire

MATABI

Publicité - Pack Premium

CvOffre

Publicité -Autopromo

A lire aussi :

Le + Récent