Les Pépiniéres Gicquiaud-Renaud (Saint-Lyphard/Guérande) font une bouture à Vertou et ouvre les Pépinières Renaud.

 

Pascal Renaud c’est un retour aux sources ?

Vous avez raison, l’ouverture de notre pépinière à Vertou est très symbolique, il y a une grande satisfaction de revenir sur les lieux où l’histoire de notre famille a commencé il y a 150 ans. Mais ce qui est plus symbolique, c’est la rencontre de deux histoires pour monter ce projet.

ouverture-pepinieres-renaud-vertou-2016-jaf-jardinerie20161120-023

 

La rencontre de deux histoires Que voulez-vous dire ?

D’un côté il y a Renaufleur, une enseigne qui aura marqué les esprits de la région grâce au travail de mon grand-père, mon père et mes oncles. Renaufleur a cessé son activité il y a 20 ans mais les clients nous en parlent toujours voir même remplissent leur chèque instinctivement au nom de Renaufleur !

D’un autre côté, il y a la famille Gicquiaud qui a développé en 30 ans une entreprise devenu incontournable sur la Presqu’Île Guérandaise et également une référence dans la région.

Renaud et Gicquiaud quel lien ?

Après mes études je suis parti 10 ans en Angleterre. J’ai découvert le monde des pépiniéristes détaillants et j’ai été fasciné par la passion qu’ils transmettent à leur client.

De retour en France j’ai analysé l’organisation du marché. La grande distribution est trop orientée sur la rotation des stocks. L’avantage d’un pépiniériste est de conserver toute l’année une grande gamme végétale.

ouverture-pepinieres-renaud-vertou-2016-jaf-jardinerie20161120-003

Lorsque j’ai découvert les pépinières Gicquiaud, j’ai retrouvé l’esprit anglais. Je me suis entendu avec Eric et Patrick Gicquiaud pour reprendre avec eux l’entreprise familiale. Philippe Le Bolay nous a rejoint et tous les quatre, accompagnés par les 35 salariés de l’entreprise, nous avons mis en place le projet des pépinières à Vertou.

Les pépinières Renaud reprendront le même modèle économique qu’à Saint-Lyphard : un très large panel de mises en culture et de la floriculture à la pépinière.

Quelle est la différence entre floriculture et pépinière ?

La floriculture regroupe toute les cultures de plantes non ligneuses (sans bois) ayant un cycle de culture court.

ouverture-pepinieres-renaud-vertou-2016-jaf-jardinerie20161120-007
La pépinière à l’inverse cultive les plantes ligneuses ayant un cycle de culture au minimum de 3 ans.

 

Eric Gicquiaud produit environ un demi-million de plants pour le potager par an, plus d’un million de plantes à massifs et plus de 300 000 vivaces.

Patrick Gicquiaud de son côté réalise environ 400 000 boutures d’arbustes par an et nous élevons une large gamme de rosiers, conifères, fruitiers et arbres chaque année, environ 100 000 plants.

Quelle est la différence entre production et élevage ?

Maîtriser et tracer toute la vie de la plante est un élément important pour toute l’équipe. La production est issue de nos propres cultures, semis et bouturages, ou d’achat de très jeunes plans que nous cultivons pendant plusieurs années avant de les vendre.

L’élevage est l’achat de plans produit par d’autres producteurs spécialisés avec des techniques de culture spécifique comme le greffage. Nous achetons sous la forme racines nues à l’automne, une fois que le porte greffe et le greffon ont bien pris, nous les élevons en pot pour qu’ils soient commercialisables au printemps ou à l’automne suivant.


La pépinière aura-t-elle la même approche à Vertou ?

ouverture-pepinieres-renaud-vertou-2016-jaf-jardinerie20161120-015

Oui bien sûr et nous allons même renforcer l’esprit très en vogue de circuit court et production locale.

Les clients prendront-ils les plantes sur les lieux de culture ?

Exact, les clients se serviront directement sur le lieu de production….du producteur directement au consommateur.


C’est vrai que c’est séduisant.

D’autres confrères le font déjà mais c’est la première fois que ce sera réalisé à grande échelle dans la proche banlieue nantaise.

Vous avez mis les moyens ?

Oui, c’est vrai que nous avons mis les petits plats dans les grands !

ouverture-pepinieres-renaud-vertou-2016-jaf-jardinerie20161120-019

Nous avons opté pour une serre de conception belge offrant une ouverture totale par le haut. Les plantes sont dans des conditions optimales, proche d’une culture en extérieur mais protégées si la météo n’est pas clémente.


L’ensemble est immense !


Nous sommes sur deux sites. Les anciennes terres de production de la famille RENAUD aux Juilleries font 4.5 ha et nous avons la même superficie sur les terrains de la famille Lebreton à la Moitouse, une ancienne tenue maraîchère au bord de la route de Clisson. C’est là que nous nous installons cet automne. Nous commençons avec une serre de production 5000 m2 et l’espace extérieur de 10000 m2. Progressivement nous mettrons tout en culture.

Allez-vous recruter pour les pépinières Renaud ?

ouverture-pepinieres-renaud-vertou-2016-jaf-jardinerie20161120-014

Oui bien sûr. Pour le moment nous démarrons avec une équipe de 6 salariés issue des pépinières Gicquiaud. Nous recruterons des saisonniers au printemps avec l’intention de transformé les CDD en CDI. Cette équipe doit avoir une double compétence en production et en conseil !

Ce sont vos critères de recrutement ?

Nos collaborateurs doivent détenir une double compétence en production et en conseil ! Cela est indispensable. Nous estimons qu’il faut bien connaitre l’origine du produit pour bien le conseiller aux clients.
De plus, la majorité de notre équipe est issue de formation d’aménagement paysager. Il est crucial de bien connaitre la problématique des jardins pour conseiller la bonne plante au bon endroit.

Et la pépinière Renaud ouvre quand ?

Nous sommes ouverts !

ouverture-pepinieres-renaud-vertou-2016-jaf-jardinerie20161120-012
Nous avons ouverts discrètement avant La Toussaint pour roder l’organisation de la pépinière. 80% de la gamme présentée provient de nos productions à Saint-Lyphard, les 20% restant viennent d’Espagne et d’Italie. Ce sont surtout des palmiers, olivier et grands sujets de pépinières.

Que veut dire grands sujets de pépinières ?

Ce sont des plantes qui peuvent avoir 30 ans de culture. Nous avons des sujets de 7 à 8 mètres de haut dont un magnifique magnolia grandiflora. Ce sont des tailles adaptées à certaines contraintes pour se cacher d’un vis-à-vis ou remplacer des arbres qui doivent être supprimés pour l’implantation d’une construction.

ouverture-pepinieres-renaud-vertou-2016-jaf-jardinerie20161120-009

Nous avons aussi deux magnifiques topiaires (plantes sculptées) qui représentent une lionne et son lionceau. Les photos prisent avec les enfants sont magiques.

C’était important d’ouvrir à l’automne.


Une évidence ! L’ensemble des conditions est réuni : le sol a conservé la chaleur de l’été, l’humidité est là avec les pluies de l’automne et les plantes sont au repos avec la baisse des températures. Combinaison idéale pour que les racines s’installent. C’est maintenant qu’il faut planter. Le dicton le rappelle : « A la Sainte Catherine …. »

Propos recueillis par Luc NAROLLES Journaliste Surligneur de Talents

Les Pépinières Renaud
La Moitouse – RD149 44120 VERTOU
Tel 02 28 00 12 40 en cours d’activation
contact@pepinieres-renaud.com
Horaires : du lundi au samedi 8h30-12h30 / 14h00-18h30

Toutes les photos ici