Publicité – Pack Impact

Publicité – Pack Impact

Jardinerie castelli de nice – fermeture definitive !

JARDINERIE CASTELLI DE NICE - FERMETURE DEFINITIVE ! | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr
5545

Vues

PremierTech

Publicité - Pack Premium

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents. Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! Confiance et indépendance : Membre : C2F

Les jardineries Castelli ferment définitivement ce dimanche à Nice – En redressement judiciaire depuis un an, le célèbre magasin de jardinage de la plaine du Var va cesser toute activité dimanche soir et laisser 36 employés sur le carreau

Des étagères quasiment vides. Des serres désertées. Plus d’animaux dans les boxes à l’étage. Et des employés qui tentent de garder le sourire malgré le couperet qui va s’abattre dimanche soir. A 19h, les jardineries Castelli vont fermer leurs portes. Définitivement.

La société «Garden Style Nice», qui exploitait le magasin depuis son rachat en 2011, arrive au terme d’un redressement judiciaire prononcé par le tribunal de commerce de Nice en mai 2013. Et sa liquidation devrait être effective lundi.

La fermeture, elle, n’attend pas. Dimanche soir, ce sera terminé. Des affichettes ont été installées mardi à l’entrée, pour le faire savoir aux clients. Et les 36 employés du magasin, eux, se retrouvent sur le carreau.

Dans les allées de la jardinerie, ils font bonne figure. Mais le cœur n’y est pas.

«C’est dur»

«On est très soudés mais c’est dur. On le savait de toute façon, finalement on est presque soulagés que ça se termine», glisse un employé d’une quarantaine d’années, entre deux coups de fil. Dans le combiné, un client qui se fâche. Il a peur de perdre son bon d’achat.

Plus loin, une vendeuse renseigne une cliente sur la promotion en cours: «Tout à moins 60 %, pour vider le stock.» «Les autres jardineries sont toujours là. Du temps de M. Castelli, on n’aurait jamais imaginé ça. Je perds un travail que j’aime», résume-t-elle.

Une autre ne sait plus trop quoi penser des clients: «On a beaucoup de gens qui sont surpris, nous disent leur soutien, leur déception. Et puis, il y en a qui volent, mettent le bazar, c’est écœurant. Nous, on est là jusqu’à dimanche pour faire notre travail.»

Certains jugent que tout ça aurait pu être évité.

«Il n’y en avait que pour le mobilier. Des choses trop chères qui ne se vendaient pas, en trop grande quantité. La partie outdoor, à l’étage, a d’ailleurs fermé en août, avec des licenciements. Les meubles ont été rapatriés en bas », précise cet autre employé, dans la maison depuis plus de quinze ans. «Il y a eu une mauvaise gestion.»

«Des charges très lourdes»

Pour comprendre ce qui a pu conduire à cette situation, nous avons sollicité la direction. Sans succès. C’est finalement sur place qu’une de ses représentantes nous a donné quelques éléments.

On nous a confirmé que «dix employés sont déjà partis, trois en septembre, sept octobre 2013».

Les causes de cette déconfiture? «Des charges très lourdes, notamment locatives, avec un loyer très élevé», dit-on. «Une ombre causée par le grand stade, avec un envahissement des parkings les jours de match», également (1). «Des locaux peu adaptés à l’activité», aussi. La conjoncture délicate et la météo peu clémente, ce qui importe pour une jardinerie, sont également avancées.

Quant au magasin Castelli de Fréjus, la direction assure qu’il n’est pas concerné.


(1) Pas de données sur le chiffre d’affaires de ces jours-là.

 

Video France 3

Publication à durée illimitée

Signature : NICEMATIN.COM – Amélie MAURETTE
Sources : http://www.nicematin.com/nice/les-jardineries-castelli-ferment-definitivement-ce-dimanche-a-nice.1730576.html
Origine : Veille – Curation
MATABI

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !

Votre opinion :

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité -Autopromo

A lire aussi :

Le + Récent

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !