Apres disva – florimex en faillite !

921

Vues

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.

Publicité - Pack Impact

Apres disva – florimex en faillite !

BRAND WAGENAAR - SA VISION DES PERSPECTIVES 2014 ! | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr image 2

Wijbrand WAGENAAR

Florimex a pour l’instant aucun revenu parce qu’ils ne peuvent plus acheter des fleurs à travers les ventes aux enchères. FloraHolland a envoyé hier un message aux dirigeants qu’ils ne voulaient plus se porter garant pour Florimex. 

Texte traduit avec l’aimable participation de Brand Wagenaar – neerlandophone et consultant MEDIOFLOR sarl – Veille, Prospective, Conseil, Formation, analyste expert. (article modifié le 11/04/2013 – 16H00) – Il nous fait part aussi de son analyse d’expert en fin de texte.

Pour l’entreprise Florimex, la partie est terminée

L’entreprise Florimex est déclarée en faillite ce jour. Un redémarrage n’est plus envisageable.

L’entreprise n’a actuellement plus de rentrées d’argent car elle ne peut plus acheter sur le marché coopératif. FloraHolland a avisé ses producteurs qu’il ne se portait plus garant pour Florimex.


Selon Mme. Oona Brueren, Directrice de communication et marketing chez Florimex, c’est la fin de l’entreprise. Un administrateur judiciaire examine l’éventualité d’une revente par secteur d’activité.

En ce qui concerne l’entreprise Disva, qui avait tenté un redémarrage au sein de Florimex, la fin est également inéluctable selon M. Vincent Mostert. « La revente de Disva n’est pas crédible, le personnel commercial recherche dès maintenant un autre emploi”.

Il y a déjà plusieurs années que la situation est difficile pour l’entreprise Florimex. Fin 2010, selon Mme. Brueren la situation était déjà très tendue. En 2011, la filialle Sierafor avait contribué au maintient de Florimex en réalisant un CA de 100 M€, mais en début de cette année elle n’a pas pu honorer un gros contrat de fournitures de tulipe, ce qui lui a couté 10 M€, en mars elle a perdu Kaufland un très gros client de 20 M€ et Sierafor s’est retrouvé confronté à des problèmes de licenciement puis les salariés ont intenté une action en justice pour quatre mois de salaires non payés.

En ce qui concerne les autres filiales du groupe, la situation n’était pas meilleure, Baardse avais déjà perdu le client Ikea et Greens a récemment stoppé son activité.

Mme.Brueren précise également que la chute du Groupe Ciccolella n’a pas arrangé les affaires de Florimex. « Les fournisseurs et le marché coopératif sont devenu très prudent et exigent un délai de paiement plus serré.»

Source :
© Vakblad voor de Bloemisterij  10/4/2013


Voir aussi – Disva avait été repris en partie par Florimex

https://www.jardinerie-animalerie-fleuriste.fr/forum-infos/actualites/vie-des-entreprises/disva-redemarrage/

Pourquoi ces défaillances : Des marges trop basses ? un marché plus que mauvais en ce début d’année ? des problèmes de paiement ? … Le secteur va t’il si mal ? La filière en a t’elle conscience ?

Des questions en attente de réponses !

Pour rappel, Cicollela + Florimex = CA de +1/2 milliard d’euro

Merci pour l’info d’un membre du réseau – NDLR – LN


Analyse de Brand Wagenaar – neerlandophone et consultant MEDIOFLOR sarl – Veille, Prospective, Conseil, Formation, analyste expert. (article modifié le 11/04/2013 – 16H00) 

Réaction en chaine, le monde des grossistes exportateurs Néerlandais explose. La situation n’est pas surprenante en elle-même, elle était même parfaitement prévisible. Ce qui est plus surprenant c’est l’étonnement des différents acteurs en amont et en aval de ces entreprises.

Depuis 2008, la concurrence effrénée pour la conquête de parts de marché s’est faite principalement sur l’argument prix, ce qui a laminé progressivement les marges, au détriment de la qualité et de la fiabilité. Dans le même temps la période de croissance continue arrivée à son plus haut point prenait la pente descendante. Par ailleurs, la mauvaise anticipation de l’augmentation des charges, principalement logistiques, a été déterminante. Enfin, le laxisme en terme de surveillance des créances clients a donné le coup de grâce aux entreprises qui n’étaient pas gérées de manière très stricte en cette période de restriction financière.

Avant la période 2008/2010, la prime allait au dynamisme commercial, mais dès 2010 l’avantage est passé dans le camp de la stricte gestion. Beaucoup d’entreprises d’exportations et de négoce n’ont pas voulu voir la bifurcation, espérant toujours une prochaine amélioration de la situation économique dans son ensemble.

Et maintenant. La secousse va encore avoir des répercussions sur quelques groupes de taille importante, puis un certain nombre de plus petites entreprises n’auront plus les ressources nécessaires à leur modernisation et seront probablement absorbées pour les organisations restantes.

Les conséquences pour les acheteurs centrales et groupements d’achat vont rapidement se faire sentir. Pour prévenir de prochaines déceptions ces organismes seraient bien inspirés d’organiser un audit de leurs fournisseurs Néerlandais selon trois critères :

  • Leur solidité financière actuelle et en projection
  • Leur relationnel, historique et actuel avec le marché coopératif, les producteurs et groupements de producteurs, ce qui est le seul garant de qualité et de réactivité.
  • La cohérence entre les valeurs affichées par les entreprises en terme de qualité et de service et leur aptitude à les mettre en pratique

Les bases de la nouvelle relation commerciales vont se reconstruire sur la concertation au détriment de la mise en concurrence.

medioflor

Brand Wagenaar – Médioflor sarl -11/04/13

Merci à Brand pour son aimable participation et son analyse pertinente. NDLR – LN


Florimex heeft momenteel geen inkomsten meer doordat ze geen bloemen kan inkopen via de veilingen. FloraHolland zond gisteren het bericht naar aanvoerders dat ze niet langer garant wilde staan voor Florimex.

Volgens Oona Brueren, marketing- en communicatiemedewerker van Florimex, is het over met Florimex. Een curator zal gaan kijken of er onderdelen verkocht kunnen worden.

Met Florimex ging het al jaren moeizaam. Eind 2010 was het volgens Brueren al kantje boord. In 2011 draaide sterkhouder Sierafor, goed voor een omzet van 100 miljoen heel goed en dat hield Florimex overeind.

Begin januari kon Sierafor echter niet voldoen aan een tulpenlevering en dat kostte haar 10 miljoen euro. In maart verloor ze een belangrijke afnemer Kaufland, die voor 20 miljoen afnam. Sierafor kende tevens problemen met ontslagen werknemers die ze al vier maanden moet doorbetalen. Afgelopen dinsdag stonden Sierafor en de werknemers tegenover elkaar in de rechtbank.

Ook met andere bedrijven binnen de Florimex Groep ging het niet goed. Baardse verloor een grote klant, IKEA, en Greens staakte recent haar activiteiten.

Brueren geeft tenslotte aan dat de val van Ciccolella Florimex geen goed heeft gedaan. ,,Leveranciers en veiling zijn voorzichtiger geworden en eisen snellere betaling.”

 


http://www.vakbladvoordebloemisterij.nl/nieuws/nieuws/11498/floraholland-staat-niet-meer-garant-voor-florimex

http://www.vakbladvoordebloemisterij.nl/nieuws/nieuws/11489/florimex-in-onderdelen-verkocht

http://www.vakbladvoordebloemisterij.nl/nieuws/nieuws/11499/het-is-over-met-florimex

Wijbrand WAGENAAR

Wijbrand WAGENAAR

Analyste expert des filières horticoles - Analyst in ornamental horticulture MEDIOFLOR SARL- Spécialité recherche tendances production, mise en marché et évolution consommation pour les métiers de l’obtention, de la production, du négoce et de la distribution des secteurs de l’horticulture ornementale Specialization : Research on trends and évolution of consumption of the production, negotiation and distribution in the ornamental horticulture sector Expert des Pays-Bas Curieux de comprendre les évolutions du monde qui nous entourent et plus particulièrement l’évolution économique probable et ses conséquences sur la consommation en France. Je suis plus précisément intéressé par tout ce qui touche les filières de l'horticulture ornementale en Europe, et je travaille en réflexion prospective pour pouvoir assister les acteurs de l'obtention, de la production et de la distribution dans ces filières.
Origine : Veille – Curation

Sources :

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”
  • Publication limitée à la durée de la vie commerciale pour les livres

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

PremierTech

Publicité - Pack Premium

PremierTech

Publicité - Pack Premium

comptoir

Publicité - Pack Premium

Top hebdo

JAF

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter

Cet article a 2 commentaires

  1. Les charges augmentent (logistique : camion, carburant, autoroutes, salaires, impôts), mais la pression reste maximale sur les producteurs. Toujours la course au moins cher, avec des coefficients pourtant de 2 à 3 à chaque étage, qui plombe quoi qu’il arrive le porte-monnaie du consommateur.
    L’arrêt de la consommation (en France) grippe en partie les rouages de plus en plus tendus du système. Ecart de trésorerie, BFR … boum.

  2. Je valide les informations du poste. Rien n’est encore fait mes les choses bougent fortement.

    Florimex veut morceler le groupe, a voir ce que cela va donner …

Les commentaires sont fermés.

JAF

Publicité -Autopromo

Accès rapide

Menu
Menu

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !