Publicité – Pack Impact

Publicité – Pack Impact

Aisne – ouverture d’une animalerie reptiland

6-animalerie
125

Vues

GLORIA

Publicité - Pack Premium

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents. Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! Confiance et indépendance : Membre : C2F
Les voisins du 25 rue Pasteur n’ont pas encore déménagé, c’est plutôt bon signe. Ils n’ont pas été apeurés par l’ouverture de Reptiland, nouveau venu dans le monde du commerce à Chauny.

Spécialiste des reptiles, ce magasin « de proximité » n’a pas choisi par hasard la cité des Singes. Il a dû répondre à une forte demande de passionnés.

« À Chauny et Tergnier, beaucoup de personnes ont des reptiles », assure la vendeuse, qui possède un certificat de capacité, obligatoire pour pouvoir les commercialiser. Elle propose à ses clients une trentaine d’espèces différentes. « Du basique », c’est-à-dire des pythons, des dragons d’eau, des tortues, mais rassurez-vous, pas de mygales ou de serpents venimeux qui sont interdits à la vente. Les animaux sont délivrés avec un document de conformité, « une facture avec un numéro d’homologation ».

Pourquoi les reptiles ? « C’est un effet de mode », assure Laurine. Exit les bêtes à poils, ces animaux-là n’offrent « pas de contraintes » au quotidien. En revanche, il leur faut du calme. C’est pourquoi une affiche à l’entrée précise que le magasin est « interdit aux moins de 16ans », car les reptiles « n’aiment pas l’agitation ». Ils ont aussi besoin de beaucoup de chaleur. À l’intérieur des terrariums, la température oscille entre 30 et 32ºC, selon l’espèce. « Nous essayons de reproduire leur environnement naturel », explique Laurine, qui est tombée dedans lorsqu’elle était adolescente. Celle qui se destinait au professorat a changé radicalement de voie par amour pour ces bêtes tropicales. « À 15 ans, j’ai effectué un stage à Morcourt, là où est installé un autre Reptiland – le premier. Une fois que l’on commence, on ne peut plus s’arrêter. »

Aujourd’hui en poste à Chauny, elle assure la commercialisation, mais aussi une sorte de service après-vente. « Nous suivons les animaux jusqu’au bout. Nous aidons les clients à les soigner. » En général, le symptôme numéro un est « le manque d’appétit ». « Souvent, c’est parce qu’il a froid ou qu’il a un rhume. » Des conseils que s’arrachent de nombreux mordus, certains venant même « de Normandie ou de Bretagne ». « Un magasin spécialisé est différent d’une animalerie classique. »

Publication à durée illimitée

Signature : Melanie CHOFFART – AISNENOUVELLE.FR
Sources : http://www.aisnenouvelle.fr/region/chauny-tous-mordus-de-reptiles-ia16b110n24181
Origine : Veille – Curation
JDC

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !

Votre opinion :

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité -Autopromo

A lire aussi :

Le + Récent

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !