L'info pour les pros !
10 Ans !
Enquete peta sur un fournisseur des animaleries francaises
1965
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

Enquete peta sur un fournisseur des animaleries francaises

Animalerie

Enquête dans les sombres coulisses des élevages d’animaux de compagnie. Une enquête clandestine menée par PETA Allemagne en Allemagne et aux Pays-Bas au sein d’une quinzaine d’élevages et de grossistes fournissant des “nouveaux animaux de compagnie” à des petites animaleries ainsi que des chaînes de magasins a révélé la cruauté de cette industrie et conduit à un dépôt de plainte de la part de PETA Allemagne contre 11 établissements.

Un des élevages visités par PETA Allemagne est le fournisseur de 28 animaleries en France appartenant à Jardiland, Baobab, VillaVerde, Gammvert, Delbard, SO-JA et Côté Nature.

Une grande souffrance chez de tout petits animaux

Au cours de leur enquête, les enquêteurs de PETA Allemagne ont découvert plusieurs milliers de cochons d’Inde, de hamsters, de lapins, d’oiseaux, de rats et de souris enfermés dans des cages bondées ou dans des boîtes en plastiques minuscules empilées les unes sur les autres. D’innombrables animaux étaient contraints de vivre dans leurs excréments. Les animaux étaient livrés à leur propre et un grand nombre d’entre eux étaient déjà morts, tandis que d’autres souffraient de déshydratation, de blessures ou de maladies. Or certains consommateurs sont loin de se suspecter les horreurs que ces animaux ont traversées.

Les enquêteurs ont rapporté qu’après avoir rempli à nouveau leurs bouteilles d’eau, les lapins sautaient pour les atteindre. Néanmoins, certains lapins demeuraient inertes dans leur cage, trop faibles ou effrayés pour bouger. Pour de nombreux animaux, comme les oiseaux et les hamsters, le stress de la promiscuité et le manque d’espace vital avaient conduit au cannibalisme. Dans l’un des plus grands élevages, les enquêteurs ont découvert de nombreux congélateurs remplis d’animaux morts. Les corps des animaux qui avaient été élevés et tués pour servir de nourriture aux reptiles étaient emballés et conservés par milliers dans ces mêmes congélateurs.

Les animaleries françaises impliquées

Parmi les établissements visités au cours de l’enquête, on trouve l’élevage néerlandais Reintjes qui fournit directement souris, rats, cochons d’Inde, hamsters et oiseaux à 28 animaleries françaises appartenant aux chaînes Jardiland, Baobab, VillaVerde, Gammvert, Delbard, SO-JA et Côté Nature.

Les enquêteurs y ont découvert des animaux dans des conditions épouvantables, enfermés dans un environnement insalubre.

Les images montrent des cadavres pourrissant dans les cages, au beau milieu des animaux vivants. Beaucoup de cages sont surpeuplées, et de nombreux animaux sont même enfermés et entassés dans leurs colis de transport. On voit également deux souris prises au piège dans un seau en plastique, sans litière, ni eau, ni nourriture. Il ne s’agit pas de cas isolés ; au contraire, cela illustre la façon dont toute cette industrie élève les animaux pour le profit.

NDLR : Seule date disponible de l’article : 11 mai 2015 – date creation video sur YouTube

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : ACTION.PETAFRANCE.COM
Sources :

http://action.petafrance.com/ea-action/action?ea.client.id=45&ea.campaign.id=38247

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
JAF Publicité - Pack Premium

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

AMORSA Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info