Menu

1er média en ligne des Distributeurs de la Nature !

[Vidéo] Yves LAHIANI – Laisses, colliers : comment les choisir ?

70

Vues

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.

Publicité - Pack Impact

[Vidéo] Yves LAHIANI – Laisses, colliers : comment les choisir ?

Laisses, colliers : comment les choisir ?
Yves LAHIANI


Choisir une laisse, un collier ou un harnais pour son chien ou son chat n’est jamais une mince affaire : les modèles disponibles en magasins ou sur internet sont nombreux ! Pourtant, au-delà de l’esthétique, certains modèles ont un impact sur la santé et le confort de nos compagnons. Alors lesquels choisir ? Yves Lahiani vous répond.

Yves LAHIANI

Yves LAHIANI

Vétérinaire à Paris, YVES LAHIANI soigne tous les animaux : ceux des anonymes mais aussi ceux de nombreuses célébrités, comme le couple Drucker. Chroniqueur animalier à la télévision pour IDF1 à partir de 2008, il a rejoint en 2011 l'émission « C'est au programme » de Sophie Davant. Disciple du vétérinaire star Michel Klein, Yves Lahiani est l'un des rares vétérinaires français utilisant l'acupuncture. Il est également vétérinaire de l'École des chiens guides d'aveugles de Paris, spécialiste des fauves et des dromadaires de course et expert pour la Fondation 30 Millions d'Amis. (lecteurs.com)
Origine : Veille – Curation
Signature : C’est au programme

Crédit photo

Photo Générique ou logo société

Sources :

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”
  • Publication limitée à la durée de la vie commerciale pour les livres

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

comptoir

Publicité - Pack Premium

EVERGREEN

Publicité - Pack Premium

EVERGREEN

Publicité - Pack Premium

Top hebdo
PremierTech

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter

2 réponses

  1. Un chat c’est 0 collier. Un collier peut tuer un chat. Les sécurités qui ne se décroche pas systématiquement, le chat a le temps de se perdre.
    Les colliers élastiques peuvent resté accroché n’importe où avec le chat avec. Les chats peuvent passer la patte à travers et elle reste bloquée. J’ai vu des chats amputés parce que la patte est coincée dans le collier. Imaginez une branche qui se coince, le chat peut se pendre.
    Le grelot est une torture absolue pour les chats.
    Je conseille à l’experte de faire un stage auprès d’une association de protection animale et d’une clinique vétérinaire.

    Pour les chiens, vous conseillez un collier en cuir ou harnais en cuir pour un chien qui va dans l’eau.
    Et le top du top, le harnais Julius pour un gros chien… idéal pour que ce soit le chien qui promène le maître… Sans compter que ces harnais sont mal adaptés pour les chiens. Là je conseille à l’experte de faire un stage avec un ostéopathe canin…

  2. Oh ! Un grelot sur les colliers de chat ! La spécialiste du harnachement connait-elle les capacités auditive d’un chat ? Les voici : L’audiogramme du chat (gamme des fréquences audibles) s’étend de 50 Hz à 60 000 Hz environ. L’homme n’est plus sensible à des fréquences supérieures à 16 000 Hz… Je vous laisse imaginer le supplice du grelot pour l’ouïe du chat ? Quand on diffuse des informations, pour le bien être de nos animaux, il vaudrait mieux faire appel à de véritables spécialistes et vérifier les sources…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

JAF

Publicité -Autopromo

Accès rapide

Menu
Menu

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !