Tendance – Des fleurs partout et les plantes, un marché qui pousse !

549

Vues

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Tendance – Des fleurs partout et les plantes, un marché qui pousse !

Fleuriste générique JAF-info F2

La rédaction de JAF-info

À vos arrosoirs ! La mode des plantes vertes et des bouquets de fleurs bat son plein. Quitte à faire revenir des espèces qu’on croyait ringardisées à jamais…

Tombantes ou grimpantes, grasses ou remplies de piquants, les plantes et les fleurs reviennent en force dans les intérieurs. Il n’y a qu’à jeter un œil sur les réseaux sociaux pour s’apercevoir de cet engouement : le « green » est partout.

Les stars du moment ? Les cactus, pour lesquels la tendance dure depuis plusieurs années, mais aussi les plantes grasses, et surtout des plantes vertes qu’on pensait passées de mode depuis longtemps, comme la monstera ou le philodendron. Nicolas Loriot, expert jardinage naturel chez Botanic confirme : « On a même des ramequins en forme de feuille de philodendron… C’était les plantes qu’on voyait dans tous les bureaux des années 1980 mais c’est ce qu’il y a de plus à la mode en ce moment ! ».

Des bouquets partout

Les fleurs coupées ne sont pas en reste. À en croire les photos postées par les « influenceurs » sur Instagram, il faudrait désormais au moins un bouquet de fleurs par pièce… Une tendance poussée par l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché de la vente de plantes. D’abord, ceux qui livrent à domicile, comme Bloom’s ou Bergamotte, des start-up nées en 2015 et 2016 et qui, grâce aux réseaux sociaux, ont réussi à se faire une place à côté d’Interflora, 70 ans, l’inventeur et numéro un de la livraison de bouquets. Mais ils ne chassent pas forcément sur les mêmes terrains. Les plus jeunes entreprises jouent sur le côté déco du bouquet ou de la plante qu’on achète pour soi. De son côté, Interflora reste utilisé prioritairement pour faire des cadeaux : « Dans 95 % de nos livraisons, l’expéditeur est différent du destinataire », explique Cyrille Kittel, directeur marketing et communication d’Interflora.

Reste que l’entreprise a adapté son offre (davantage de plantes vertes, livraison plus rapide…), met l’accent sur les réseaux sociaux, propose désormais, elle aussi, des abonnements (spécialité de certains de ses jeunes concurrents), et installe des « corners » avec tablette numérique dans ses boutiques pour passer des commandes plus facilement.

Boire un café, acheter une cactée

Les fleuristes aussi voient arriver une nouvelle génération, souvent des personnes en reconversion professionnelle, portées par cette tendance verte. « Je crois que le marché a un peu tardé à se réinventer, comme l’ont fait les boucheries ou les boulangeries. Nous, on voulait créer un lieu où on puisse passer un bon moment. La plupart du temps, quand on rentre chez un fleuriste, soit c’est du low-cost, soit il y a des miroirs partout et on n’a pas forcément d’indication des provenances », explique Mathilde Bignon, co-créatrice de Désirée Paris, un petit café-fleurs dans le 11e arrondissement ouvert en novembre, et où l’on peut manger, boire un café et acheter un bouquet ou une plante. Un concept qui se développe dans les grandes villes françaises.

Pour Anne Boureau, co-créatrice de Jane, une « jardinerie urbaine » ouverte en mai 2016 à Nantes, il s’agissait aussi de proposer une offre aux citadins qui veulent suivre la tendance et qui n’ont pas la possibilité de prendre une voiture pour aller en grande surface : « On propose par exemple de la terre en vrac, ou encore le rempotage sur place ».

Évidemment, les hôtels, boutiques et restaurants se sont mis à la page, et nombreux sont ceux qui font appel à un spécialiste pour « verdir » leurs locaux. Lou Brunet est paysagiste chez Les Mauvaises graines, une entreprise parisienne fondée en 2015, qui offre aussi ses services aux particuliers. « Les entreprises suivent la tendance et nous essayons de trouver des plantes originales et qu’on ne voit pas ailleurs », raconte-t-elle. Le style le plus demandé : « “Jungle”, très foisonnant ». De quoi être dépaysé, même en achetant un canapé !

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Membre : C2F - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : F.T. – LALSACE.FR

Sources :

https://www.lalsace.fr/actualite/2018/05/27/les-plantes-un-marche-qui-pousse

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”
  • Publication limitée à la durée de la vie commerciale pour les livres

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Vous aimez JAF-info ?
Rejoignez les abonnés !

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter

JAF

Publicité -Autopromo

Accès rapide

Menu
Menu

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​

Vous aimez JAF-info ? L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !