.

Publicité - Pack Impact

.

Publicité - Pack Impact

.

Publicité - Pack Impact

Roland Motte – Une tempête dans un verre d’eau….mais quelle eau ?

Roland MOTTE

Roland MOTTE

Jardinier, amoureux du Jardin « au naturel » qu’il aime cultiver dans les Vosges. Passionné depuis toujours du végétal, son expérience au poste de vendeur à celui d’acheteur national, élu "Acheteur de l'année 1996" (Graines d’Or), lui permet d’analyser finement les évolutions du marché et d’observer les tendances pour les pros comme les amateurs. Conseil en développement et en stratégie de communication Roland apporte son expertise auprès de nombreuses entreprises leader du jardin et de la distribution. Conférencier, Conseil et Journaliste, Roland est aussi Président de l'Institut des Sens et de la Couleur au Jardin, dirigeant de la société de conseil RMJ et de la boutique en ligne « Les Jardins de la Terre » -

C’est l’été, la France croule sous le poids de la chaleur. Toute non, un petit village d’irréductible communicants résistent encore et toujours au réchauffement climatique pour se concentrer sur « l’Affaire ».

L’Affaire, c’est le sujet tendance de l’été.

Il aura suffi de 2 amoureux lançant gentiment des bouteilles de bière sur les CRS lors d’une manif, et d’un policier qui n’est pas un policier mais qui est proche du président pour réussir une affaire d’état.
Les observateurs en communication vont s’en donner à cœur joie pour analyser les méandres de cet imbroglio. Et nous allons commenter les réactions, les positions, les bienfondés des uns et des autres en défendant chèrement notre camp.
Un brin de manipulation ne fait de mal à personne, et en plus, c’est pour la bonne cause, il y a des élections ou des réélections à la clé… Chacun son métier.

Et pendant ce temps, le monde croule sous la chaleur. Les incendies font près d’une centaine de victimes en Grèce,
La Lituanie, la Pologne, l’Allemagne, la Norvège, et la Suède font face à une sécheresse qui n’a jamais été aussi longue depuis près d’un siècle.

Les conséquences sont dramatiques pour l’humanité entière.

Dans un an, nous aurons oublié l’affaire Benalla et ses conséquences. Mais dans un an, nous nous retrouverons devant le même problème grandissant. Car les sécheresses et les réchauffements de l’été sont faits pour durer tant que notre développement reste sans contrôle. La patte de l’homme n’est pas étrangère à cette chaude situation, c’est maintenant chose acquise.
Alors s’il fait chaud, nous allons réclamer de l’eau pour la vie, l’irrigation, l’industrie et l’agriculture. Problème, les nappes phréatiques sont en constante baisse en France.

Les gars du Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) nous prédisent une baisse de 10 à 25 % de l’alimentation des nappes phréatiques à l’horizon 2045-2065.

Tout cela grâce au béton et à une infiltration qui ne se fait plus correctement.
Alors c’est sûr, c’est moins glamour que les guerres de communication, c’est moins fun qu’une coupe du monde, surtout si on gagne.

Mais si nous arrivions à consacrer un tout petit peu de notre énergie à parler de ce sujet, à sensibiliser les uns et les autres à ce problème majeur, nous pourrions peut-être faire reculer l’échéance.
Bla-bla-bla-bla… Je reconnais qu’il s’agit là d’un discours de vieux con, pas très vendeur et pas très partageable sur les réseaux, contrairement à la bagarre d’état en cours.

Mais bon, en attendant que le gouvernement prenne l’eau, nous allons nous concentrer sur les potins et les faits divers.
Prendre l’eau en ce moment, c’est ce qui pourrait pourtant nous arriver de mieux !

Publication à durée illimitée

Signature : ROLAND MOTTE… JARDINIER !
Sources : http://www.rolandmotte.fr/29/edito-243/zone-aride-eau-secheresse-zonearide-nappephreatique-soif-affairebenalla-prendreleau-jardin-jardinerie-affairedetat-incendie.html
Origine : Editorial – Billet d’humeur (Original)
comptoir

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Votre opinion :

Laisser un commentaire

LARBALETIER

Publicité - Pack Premium

Autopromo

Publicité -Autopromo

A lire aussi :

Le + Récent