.

Publicité - Pack Impact

Roland Motte – Nicolas savait raconter des histoires et en plus, il était jardinier !

Roland MOTTE

Roland MOTTE

Jardinier, amoureux du Jardin « au naturel » qu’il aime cultiver dans les Vosges. Passionné depuis toujours du végétal, son expérience au poste de vendeur à celui d’acheteur national, élu "Acheteur de l'année 1996" (Graines d’Or), lui permet d’analyser finement les évolutions du marché et d’observer les tendances pour les pros comme les amateurs. Conseil en développement et en stratégie de communication Roland apporte son expertise auprès de nombreuses entreprises leader du jardin et de la distribution. Conférencier, Conseil et Journaliste, Roland est aussi Président de l'Institut des Sens et de la Couleur au Jardin, dirigeant de la société de conseil RMJ et de la boutique en ligne « Les Jardins de la Terre » -

Nicolas le jardinier ! C’était le premier, ensuite il y a eu tous les autres, connus ou moins, qui ont accolé leur prénom à la dénomination « le jardinier ». Le premier jardinier de notoriété, c’était lui, respect !

Il s’est éteint quelques jours avant la sainte Catherine, quand pourtant, tout bois prend racine… Cet amoureux des dictons sera resté sur terre 89 ans, le temps de nous faire partager sa passion et de nous montrer le chemin de la communication au jardin.

Pendant un peu plus de 20 ans, avec ses bottes, sa cote et sa moustache, il a sillonné les routes de France, les plateaux de radios et de télé pour nous parler de jardin.

Un discours simple, une sympathie à toute épreuve et une bonhommie communicative, il a bénéficié de l’alignement de planètes pour devenir la star du jardin !

Bien-sûr, c’était l’époque où le jardin émergeait chez les particuliers, nous avions à ce moment-là besoin de retrouver les connaissances oubliées, nous revenions progressivement vers la nature… Il n’empêche. Nicolas, alias Raymond Mondet, avec son charisme et son sourire, a su trouver les mots pour donner du jardin une image positive et attractive.

Un gars bien de chez nous qui s’exprimait comme nous.

Par la suite, les communicants de tous horizons ont chercher à atteindre le même sommet que notre Nicolas, mais il manquait soit la bonhommie, soit le sourire, soit le langage, soit le charisme, soit le support prêt à s’investir pour mettre le jardin en lumière.

*Il y a aujourd’hui des jardiniers nationaux, talentueux, reconnus et appréciés, mais il manque le truc qui fait d’eux le nouveau Nicolas.

En 40 ans, notre marché et notre conception du jardin ont évolué, mais nous avons peut-être loupé une étape. A force de montrer notre savoir-faire, nous avons peut-être oublié la simplicité qui caractérise ce monde des jardiniers amateurs.

Finalement, le jardin, c’est juste un terrain avec de l’herbe et des fleurs dans lequel nous allons chercher un bout de bonheur.

Et pour raconter cela, il n’est pas nécessaire d’avoir un jardinier ou un botaniste, pas besoin non plus d’un militant, il nous faut simplement un conteur.

Nicolas savait raconter des histoires et en plus, il était jardinier !

Bon ben, maintenant que le mythe est parti sous d’autres cieux, à nous de reprendre le relais, à nous de raconter l’histoire du jardin, et de faire croire à tous que dans un jardin, c’est le seul endroit où l’on est bien. Oui, je sais, c’est pas gagné, mais on peut essayer !

Sur ce mon cher Nicolas, nous te souhaitons un bon voyage, à une prochaine !

Publication à durée illimitée

Signature : ROLAND MOTTE… JARDINIER !
Crédits Photo : Photo Générique ou logo société
Sources : http://www.rolandmotte.fr/29/edito-260/monsieur-nicolas-nicolaslejardinier-communicationjardin-jardinerie-rayonjardin-jardin-nature.html
Origine : Editorial – Billet d’humeur (Original)
MATABI

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Votre opinion :

Cet article a 2 commentaires

  1. Hello François, content d’avoir de tes nouvelles et merci pour ton commentaire. La chance arrive si on la provoque ou, plus rarement, si les planètes sont alignées (). Comme je ne provoque rien du tout, le temps fera son oeuvre et je profite de chaque instant et de toutes les activités dans les quelles je suis engagé… C’est bien aussi ! Des bises à toute la famille… Portes toi bien surtout !

  2. Salut Roland, c’est tellement juste ce que tu viens de dire sur Nicolas et tu sais si bien, toi-même, raconter ces histoires qui font du jardin et du jardinage un roman permanent, que je me demande pourquoi ce n’est pas toi qui a du, aurait pu ou devrait prendre la succession. Bon repos à Nicolas et encorer bonne route à toi.

Laisser un commentaire

POETIC

Publicité - Pack Premium

CvOffre

Publicité -Autopromo

A lire aussi :

Le + Récent