Roland Motte – Le respect de la nature passerait donc par la chimie ?

105

Vues

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.

Publicité - Pack Impact

Roland Motte – Le respect de la nature passerait donc par la chimie ?

roland-motte-JAF-Jardinerie

Roland MOTTE

Pendant ces vacances et pour optimiser les longues journées sur la plage, il convient de faire attention à son alimentation pour présenter le corps le plus attrayant possible, histoire de passer pour une Déesse ou un Apollon le temps d’un été.

Mais l’exercice est compliqué, la bonne bouffe, la convivialité et les séjours au restaurant nous font augmenter la masse grasse de façon constante et conséquente… Un point sur l’alimentation quotidienne s’impose.

Et ça tombe bien, puisque l’éthique, le manger local, le manger bio sont des critères à prendre en compte également.
En matière de nutrition, tout le monde a son mot à dire, c’est comme l’équipe de France de foot, tout le monde a l’idée de génie et tout le monde se sent sélectionneur dans l’âme. Mais voilà, quand on écoute les copains, le régime se complique…
Mes potes végétariens m’expliquent pour commencer que la viande est issue d’un pauvre petit animal sans défense, et que l’homme manque cruellement d’humanité en s’attaquant à ces bestioles de tous poils, de toutes plumes et de toutes écailles.

D’autres potes véganes vont plus loin, et ben oui, si tu manges pas les animaux, tu ne vas pas non plus manger des œufs ou profiter de leur lait. L’animal est l’égal de l’homme, c’est lui aussi un organisme vivant, tout comme nous, on appelle tout ce beau monde « le règne animal ». Au passage, on inclue aussi les insectes ! Ok, un hanneton, c’est moins cool qu’un caniche, mais ça reste un organisme vivant qu’il faut aussi respecter.

Là où tout se complique, c’est en écoutant les arguments des fruitariens qui ne touchent pas à la plante mère et ne consomme que des fruits tombés au sol pour respecter la plante.

Ce chemin nous entraine inévitablement vers un profond respect du monde végétal, parce que… Bon sang ! Une plante n’est rien d’autre qu’un organisme vivant qui n’a pas vraiment la chance de se déplacer…

En clair, entre l’animal et la plante, il n’y a qu’un pas que ne peut pas se donner le végétal.
Il n’empêche, la plante mérite le même respect et il devient monstrueux de manger les bébés tomates pleines de graines ou les olives qui sont de futurs arbres arrachés à leur destin pour assouvir la gourmandise de l’homme. Et que dire des patates dont on prélève les tubercules, indispensables à leur survie ?
Bref, on arrête la viande animale, on respecte les insectes, on n’exploite pas les plantes qui sont nos cousines par alliance… Mais alors, que reste-t-il pour se régaler à l’heure des repas ?

Il reste la glace chimique et l’alimentation de synthèse… Nous sommes sauvés !
Le premier steak in-vitro a déjà vu le jour au Pays-Bas. Mieux encore, la solution nutritive de synthèse est déjà disponible dans le commerce.
Le respect de la nature et de nos convictions passerait donc par la chimie et la synthèse ? Etonnant non ?

Bon appétit quand même…

Roland MOTTE

Roland MOTTE

Jardinier, amoureux du Jardin « au naturel » qu’il aime cultiver dans les Vosges. Passionné depuis toujours du végétal, son expérience au poste de vendeur à celui d’acheteur national, élu "Acheteur de l'année 1996" (Graines d’Or), lui permet d’analyser finement les évolutions du marché et d’observer les tendances pour les pros comme les amateurs. Conseil en développement et en stratégie de communication Roland apporte son expertise auprès de nombreuses entreprises leader du jardin et de la distribution. Conférencier, Conseil et Journaliste, Roland est aussi Président de l'Institut des Sens et de la Couleur au Jardin, dirigeant de la société de conseil RMJ et de la boutique en ligne « Les Jardins de la Terre » -
Origine : Editorial – Billet d’humeur (Original)
Signature : ROLAND MOTTE… JARDINIER !

Sources :

http://www.rolandmotte.fr/29/edito-242/bonne-bouffe-ou-regime-sec-repas-legume-potager-recolte-viande-vegan-alimentationdesynthese-rayonjardin-jardinerie-mangersain.html

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”
  • Publication limitée à la durée de la vie commerciale pour les livres

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

comptoir

Publicité - Pack Premium

EVERGREEN

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité - Pack Premium

Top hebdo

JAF

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter

JAF

Publicité -Autopromo

Accès rapide

Menu
Menu

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !