Reptiles – affaire savannah – revelation d’un scandale ?

11421

Vues

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Reptiles – affaire savannah – revelation d’un scandale ?

logo-Jardinerie-Animalerie-Fleuriste-JAF

La rédaction de JAF-info

imagesSavannah leader de la vente et premier importateur français de reptiles en France se trouve au milieu d’un buzz médiatique (pétitions etc). A la tête de cette révolte mais assumant tous les risques, David Brard, ancien prestataire-salarié de l’entreprise, écoeuré des conditions d’élevage des animaux. 

L’entreprise de Saint Sulpice (81) livre plus de 450 animaleries en France, cela veut dire que la plupart des enseignes de jardineries et d’animaleries sont concernées. A la tête des sociétés, Reptiles Planet et Savannah depuis 1999 Romain Julian vend quelques 6 000 pythons chaque année des grillons par millions chaque semaine,

Je vous propose un point sur cette affaire, vous pourrez vous en faire une idée. En souhaitant que les services de l’Etat tireront au clair cette affaire !

Luc NAROLLES


20/11/2013 – David BRARD publie un article et des images sur Facebook

Après avoir été embauché comme responsable animalier chez Savannah ou reptiles planet comme vous préférez, je tenais à partager mes 40 jours d’expériences dans l’entreprise.

Photo DB – NDLR – Boa mort depuis quand ?

Je suis navré d’apprendre que mes compétences dans les domaines de la terrariophilie ont été jugés insuffisantes. 

 

Photo DB – NDLR – Reptile en balade – Attention voisins !

Mon goût prononcé pour la propreté n’étant pas une priorité pour le bon fonctionnement de la société. Il est vrai que nous avions, la direction et moi-même quelques désaccords concernant les différentes conditions de maintenance des animaux.

Photo DB – NDLR – Morts aussi depuis quand ?

David Brard


21/11/2013 – Publication de Romain JULIAN sur son site

 http://www.savannah.fr/

Chers clients, Chers visiteurs,

Comme vous avez pu le constater, nous sommes victime d’un acte de marketing viral sur le web visant à détruire la réputation de l’entreprise Savannah. Une procédure judiciaire est en cours depuis le 20 novembre à l’encontre de l’auteur des publications M. David Brard. Nous ne pouvons à l’heure actuelle vous donner trop de détails sans aller à l’encontre de la procédure judiciaire. Les photos publiées ont été mise en scène dans l’entreprise. Il s’agit d’un véritable acte de sabotage. Certaines personnes ont volontairement souillé notre salle d’acclimatation, et orchestré des scènes avec des animaux déjà mort.

Dés que nous le pourrons, nous ferons parvenir sur cette page tous les éléments de réponses qui vous permettront de voir et de croire en notre professionnalisme.

Nous remercions tous nos clients qui nous soutiennent et qui connaissent notre engagement concernant le bien être animal.

Romain Julian Directeur


21/11/2013 – Publication de Romain Julian par communiqué

Extraits – document complet en fin d’article

La plupart des employées du secteur vivants ne comprennent pas vraiment comment on s’occupe de reptiles, ni la nécessité de faire un travail précis et répétitif chaque jour.Alors lorsque je fais mes vérifications et que le travail n’est soit pas fait, soit mal fait, cela ne se passe pas toujours bien avec les responsables et les employés.
Les gens n’acceptant de se remettre en question, j’ai donc dû licencier, et chacun sait qu’en France ce n’est pas facile.

Une partie des employés (environ 8 à 10 personnes) avait monté un réseau parallèle de vente (internet, bourses). J’avais fait un premier dépôt de plainte en 2012, qui na pas été suivi.

La mortalité des animaux et les photos : certaines sont des mises en scènes, d’autres sont réelles. Mais peu importe. Ce sont les mêmes personnes sensées s’occuper des animaux qui ont prise ces photos. 

En ce qui concerne David B. : je l’ai embauché comme responsable animalier avec un bon salaire. J’ai décidé d’écourter sa période d’essai, car je me suis rendu compte qu’il ne comprenait pas les animaux, et ne gérait rien. Il avait aussi un égo surdimensionné. Pour comprendre les animaux il faut un minimum d’humilité. L’observation nécessite de l’intelligence. David B. m’avait menacé oralement lorsque je lui ai annoncé que je ne le gardais pas. J’ai du mal à comprendre sa réaction, mais j’en ai vu d’autres.

En ce qui concerne les professionnels qui auraient des doutes sur ma capacité à assurer les livraisons de qualité dont ils ont besoin : je leur ouvre les porte de ma société afin qu’ils puissent vérifier par eux même nos installations.


Téléchargement du fichier (PDF, Inconnu)


22/11/2013 – Réponse au communiqué par David Brard

Extraits

Il n’y a pas 50 000 animaux, mais environ 15 000 enregistrés dans les stocks, en réalité en Juillet 2013, les mortalités n’étant pas à jours, j’ai eu la triste mission de faire les comptes environ 10 000 animaux était présent dans la société.

Quant à l’hygiène, c’est le pitoyable résultat de laisser aller et de la fainéantise depuis 2005.Des mon arrivé, j’ai commandé pour 380 euro de ballais, serpillière, torchons, les employer ne disposants pas d’éponge, ni de gants, et encore mois de produits pour travailler, certains médicaments tel que le antiparasitaires était périmé depuis 2000.

J’ ai choisi la vérité, il y à 175 photos, deux vidéos, elles sont de moi. Aucune ne sont des mises en scène, c’est ridicule de penser ainsi. Ce n’est absolument pas une vengeance de quoi que ce sois, 

Sachez que la DDPP du Tarn est intervenue à multiples reprises dans les locaux de Savannah qui exerce depuis plus de 10 ans. Courant de l’été 2013, accueillie par l’inspection du travail, j’étais responsable des serres d’acclimatation, la DDPP, L’ONCFS, et les vétérinaires sont intervenues et ont constaté l’insalubrité des locaux, les maladies, la mortalité devenue incontrôlable, sans parlé du suivit CITES pour les tortues. Certaines d’entre elles n’ont pas de papiers, d’autres ont deux puces, et d’autres ont disparues…

Je remercie le groupe Capa France pour leurs épaules, l’enquête en cour aboutira certainement, tous comme celles de la DSV et autres autorités depuis des années. Mais quand ? 

Les regius piedball ont été jusqu’à mon arrivée inexistants dans la liste des stocks. Ce qui n’est que peu surprenant vu qu’il n’y a pas eu d’inventaire au sein de la société pendant plus de 8 ans. Quand je suis venu vous annoncer en juillet 2013 le fait que ces derniers étaient toujours dans vos locaux, vous m’aviez dit « non, ce n’est pas possible, ils ont été volés ! » 


A suivre …

Luc NAROLLESSurligneur de Talents ! – Nantes – 24/11/2013

Sources les plus importantes : 

  • https://www.facebook.com/Brard.David
  • http://www.savannah.fr/
  • http://dirigeant.societe.com/dirigeant/Romain.JULIAN.97662002.html
  • http://reptilia.forumpro.fr/t8557-les-coulisses-de-savannah-une-honte
  • http://www.ciao.fr/Avis/savannah_fr__739746
  • http://www.ladepeche.fr/article/2009/07/26/644847-les-reptiles-reprennent-du-poil-de-la-bete.html
  • http://lapassiondesreptiles.forumactif.com/t32437p84-savannah-ou-reptiles-planet-comme-vous-voulez
  • http://reptilia.forumpro.fr/t8557-les-coulisses-de-savannah-une-honte
  • http://www.fichier-pdf.fr/2013/11/22/dementi-savannah1-1/
La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Membre : C2F - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation

Sources :

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo

Le téléchargement de photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Vous aimez JAF-info ?
Rejoignez les abonnés !

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter :

Cet article a 10 commentaires

  1. Je précise aux lecteurs et commentateurs que :
    – les légendes aux photos de l’article sur ce site sont le fait de la rédaction.
    – Les commentaires ne sont publiés que si l’identité de l’auteur est assurée – conformément aux mentions légales – la rédaction supprime donc les commentaires qui proviennent d’identités non valides ou d’identités différentes qui proviennent d’IP identiques.
    Luc

  2. En tant que directeur d’animalerie, capacitaire non domestique etc. j’ai souvent été confronté aux déboires que rencontre M. Julian actuellement. Comme lui il m’est arrivé d’embaucher de jeunes amateurs chevronnés pour s”occuper des animaux pensant qu’ils apporteraient un plus à mon entreprise notamment au niveau du bien-être des espèces. En général la personne embauchée n’était pas capable de s’adapter au flux des animaux (chose qu’elle ne rencontrait pas dans son élevage personnel). ce qui est la spécificité d’un établissement professionnel. Finalement la personne que j avais embauchée était complètement débordée, incapable d’assurer l’entretient régulier et cela finissait en véritable catastrophe sanitaire, mal traitance, manque d’hygiène etc. j’en passe et des meilleures… Au final j’était obligé de licencier la personne qui portait plainte a la DSV et à la DDT…
    Apparemment c’est ce qui s’est passé.

  3. Bonjour
    je suis la mere d’un des jeunes apprentis ayant travaillé dans cette… “entreprise” et je soutiens absolument à 100% l’action menée par David. Tout ce qu’il dit est exact et au delà des animaux mal soignés la gestion humaine des salariées est déplorable. Aucune communication, nombre d’apprentis livrés à eux même n’étant là que pour diminuer la masse salariale, aucune envie de leur transmettre quoi que ce soit, des conditions d’hygienes déplorables (je vous mets au défi de manger dans la salle de repos au mileu des embalages, des mouches et de la puanteur ). Lorsque mon fils est arrivé dans cette entreprise il était passionné, je l’ai vu en moins d’un an être dégouté, déprimé de ce qu’il voyait et dégouté du monde du travail, déjà! et moi sans comprendre la gravité de ce qui se passait je l’ai vu s’enfoncer dans le mutisme. Le seul moment où je l’ai senti heureux dans son travail c’est quand David est arrivé, il y avait enfin un referent compétent dans ces locaux. J’espere que tout cela aboutira à une obligation de mise aux normes, à des sanctions sur la maltraitance animale et à un controle plus important de la part du CFA.

  4. Bonjour,

    animalier, c’est un métier où l’on est confronté à la mort des animaux (hélas). Chez un grossiste c’est encore plus pénible car il y a plus d’animaux. Tous les animaliers ne sont pas capables d’être grossiste en animalerie ! Je pense que celui qui dénonce les faits est certainement un excellent amateur qui peut passer des heures a astiquer son terrarium mais qui n’a pas les épaules assez larges pour travailler en tant que professionnel dans une animalerie et encore moins chez un grossiste !!!
    C’est un peu comme une infirmière qui serait traumatisée par la vue du sang…
    De plus, il me semble que les faits qu’il dénonce étaient sous sa responsabilité vu qu’il était en charge de la serre.
    Je pense que M.JULIAN, le PDG de la plus grande société européenne de terrariophilie, a suffisamment à faire pour gérer sa société et qu’il doit déléguer et malheureusement pas à des personnes compétentes. C’est peut être pour cela que certains sont licenciés ou ne finissent pas leur période d’essai…

  5. Soyez rassurés si j’ai une info importante elle sera là !
    En attendant vous pouvez vous abonner aux commentaires de cet article. ( dessous rubrique commentaire)
    Comme cela vous serez informés dès publication
    Cdlt LN

  6. Merci du relai d’infos c’est intéressant d’avoir la suite des événements!

  7. Bonjour,

    les photos ne sont pas truquées, c’est impossible, les rongeurs et reptiles demandent un soin journalier, moi-même ayant eu un élevage de souris dans un grand terrarium, cela me demandait 2h par jour pour m’en occuper.

    Le commerce des animaux ne devrait pas être comme les autres, un soin de tous les instants est nécessaire surtout lorsqu’il y a beaucoup d’animaux.

    Je soutiens donc la personne qui dénonce les faits.

    Carine

Les commentaires sont fermés.

JAF

Publicité -Autopromo

Accès rapide

Menu
Menu

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​

Vous aimez JAF-info ? L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !