Maxime Plisson – boutique éphémère – “Le métier de fleuriste comporte des contradictions”

201

Vues

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Maxime Plisson – boutique éphémère – “Le métier de fleuriste comporte des contradictions”

Fleuriste générique JAF-info F1

La rédaction de JAF-info

Une boutique atypique et éphémère va ouvrir rue de la Cathédrale. La chanteuse Maxime Plisson y proposera ses bouquets de fleurs séchées.

Des fleurs séchées emballées dans du papier kraft jonchent deux grandes tables de travail comme si Mary Poppins avait ouvert son petit sac à grands coups de « supercalifragilisticexpialidocious ». Dans l’atelier du plasticien Toc Toc loué pour six mois, rue Cornet, Maxime Plisson a créé son univers de travail. Des statices, des nigelles orientales ou de Damas, des immortelles, des boules d’hortensias, des plumets de cordaderia, des petits chatons teints… plongent la tête en bas, accrochés de part et d’autre, dans de délicieux bouquets.

“ Le métier de fleuriste comporte des contradictions ”

Une mise en scène qui préfigure celle que l’artiste – dans toute l’acception du terme –, proposera dès ce vendredi 16 novembre dans sa boutique éphémère baptisée « Le Poteau rose » située au numéro 61 de la rue de la Cathédrale (1). « Depuis toute petite, je bidouille les fleurs. J’ai toujours fait des bouquets et surtout j’aime glaner des fleurs au bord des routes que je fais sécher le plus naturellement possible. Alors je voulais faire autre chose de ce qui était un loisir sympa. Et lorsque j’entreprends une activité, je m’y engage totalement. »
De fait, côté cour, la jeune femme est une artiste accomplie et reconnue : chanteuse au Moulin Rouge à Paris et au sein du groupe Transbal Express, productrice de disques, compositrice et impliquée dans un spectacle de cirque.

La slow flower attitude

Côté jardin, elle est devenue auto-entrepreneuse pour ce projet de boutique, et déjà diplômée avec une maîtrise de sociologie, elle vient de reprendre une formation pour obtenir son CAP de fleuriste. « J’ai découvert que ce métier comportait pas mal de contradictions. Les fleurs naturelles sont vite périssables, très traitées et font souvent des milliers de kilomètres pour résister quatre jours dans un vase. Et moi, je suis plutôt dans le mouvement slow flower (2). Je propose une consommation moins furtive avec des fleurs que l’on peut conserver chez soi. Revenir à l’idée de fleurs solsticielles que l’on gardait pendant une saison et que l’on brûlait au solstice suivant. C’est l’idée de pouvoir en profiter plus longtemps, arrêter une consommation frénétique. »

Maxime Plisson troque volontiers le charme suranné des fleurs séchées contre son esthétique « plus rock, plus fofolle et romantique aussi » avec des tiges florales légèrement teintées à la bombe de graffeur.

Un hommage à l’enfance

« C’est vraiment un hommage à l’enfance, à l’aspect créatif. Petite, je faisais des gros bouquets de fleurs glanées et j’allais les vendre sur le lieu de travail de ma mère. Et l’expression Poteau rose est aussi une référence à cette époque. » Et à sa candeur face à l’expression populaire. Beaucoup de fleurs proviennent de ses propres récoltes, les autres sont achetées auprès de fournisseurs spécialisés. « Elles sont très fragiles, chères et délicates à manipuler. Et chaque composition sera unique accompagnée d’une phrase d’une chanson. »

Une aventure qu’elle partage, le temps de l’ouverture de la boutique, avec deux de ses amies. La plasticienne Jeanne Mathieu qui a réalisé son logo et qui présentera ses œuvres dans la boutique. Puis Marie Dosières, une amie tricoteuse qui, pour l’occasion, proposera une collection de bonnets et bandeaux en laine sous la marque « Capsule » avec lesquels seront associés des bijoux floraux.
Au public, désormais, de découvrir ce que cache ce poétique « pot aux roses ».
(1) Cette boutique, après travaux, proposera à la vente des burgers bio, vegan ou avec des produits locaux. (2) Mouvement anglo-saxon qui favorise l’horticulture locale. > Le Poteau Rose, 61 rue de la Cathédrale. Ouvert tous les jours de 11 h à 19 h (non-stop) sauf le dimanche et le lundi.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Membre : C2F - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : LANOUVELLEREPUBLIQUE.FR
Crédits Photo : Photo Générique ou logo société

Sources :

https://www.lanouvellerepublique.fr/poitiers/poitiers-maxime-plisson-eternelle-glaneuse?queryId%5Bquery1%5D=57cd2206459a452f008b4594&queryId%5Bquery2%5D=57c95b34479a452f008b459d&page=7&pageId=57da5cf3459a4552008b49d5

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”
  • Publication limitée à la durée de la vie commerciale pour les livres

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Vous aimez JAF-info ?
Rejoignez les abonnés !

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

JAF

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité - Pack Premium

Top hebdo

JAF

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter

Laisser un commentaire

JAF

Publicité -Autopromo

Accès rapide

Menu
Menu

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​

Vous aimez JAF-info ? L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !