ACD
.

Publicité - Pack impact

VALHOR
.

Publicité - Pack impact

CLAYRTONS
.

Publicité - Pack impact

Capital M6 - JAF-info Jardinerie Animalerie Fleuriste

Ce dimanche : M6 Capital – « Maison, balcon, jardin : s’équiper tendance… sans grosses dépenses ? »

Luc NAROLLES

Luc NAROLLES

Surligneur de Talents ! Journaliste - Animateur de Communauté en ligne Conseil & Formation dans la Distribution Fondateur des Editions Média-Talents et du site de Presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste - 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! - Veille, Informations et Communauté en ligne pour les professionnels ! Depuis 1989 au cœur de la filière ! Ancien dirigeant d'une boutique Fleuriste et d'une Jardinerie-Animalerie. Indépendance et confiance : Président du Jury Fiacre d'Or | Meilleure Entreprise Fleuriste Française 2017 Agent d'affaires de Philippe Collignon - Chroniqueur-Réalisateur Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. Membre : C2F 20.145 kms parcourus en train en 2017

Dimanche prochain, l’émission Capital de M6 s’intéresse à notre secteur, la jardinerie, le jardin etc….L’émission s’intitule « Maison, balcon, jardin : s’équiper tendance… sans grosses dépenses ? » , sera diffusée Dimanche à 21h et présentée par Bastien Cadéac. 

Plusieurs équipes de tournage ont ratissé la France à la découverte de Talents. En toute complicité, la vision d’un long extrait me montre un beau travail des équipes de M6. Comme toujours c’est instructif même pour des pros du secteur. Quelques belles surprises à prévoir comme quelques images sur les Journées des Collections Jardin – Garden Trends de Marseille.

Découvrez en avant première  quelques aspects de la prochaine émission :

Gazon naturel ou synthétique : ils vous déroulent le tapis vert !

C’est le rêve de tous ceux qui possèdent un jardin : une belle pelouse verte ! Un rêve jusque-là synonyme d’entretien non-stop.

Aujourd’hui de plus en plus de Français sont tentés par une nouvelle formule : la pelouse en rouleau. Simple et rapide à poser, prête à être arrosée, pour six euros le m² en moyenne.

Aujourd’hui, le roi de ce gazon tout prêt s’appelle Arnaud Dugast. A la tête du leader français Cover Garden, il cultive 200 hectares de « gazonnière ». Une référence dans le sport : il fournit déjà les grands stades de football européens (F.C. Barcelone, Benfica Lisbonne…) mais son nouveau pari c’est le marché des particuliers. Après internet, il vient d’ouvrir sa première boutique « 100% gazon » à Bordeaux (Gironde). Le succès est tel qu’il souhaite le décliner en franchise.

Comment compte-t-il convertir les Français à la pelouse impeccable des anglo-saxons ? Nouveaux services d’entretien, garantie « evergreen », jusqu’où va se nicher la folie du gazon toujours vert ? Plus surprenant encore, le boom du gazon synthétique. Plus cher, quinze euros le m², il présente toutefois de sérieux atouts : vert douze mois par an, il ne nécessite aucun entretien et la ressemblance avec le gazon naturel est frappante.

Rudy Cassenac, fondateur du numéro un français Exelgreen, en vend près d’un million de m² par an. Que vaut cette nouvelle alternative très tendance ? Le gazon synthétique est-il l’avenir de nos jardins ?


A la Rochelle, Rudy CASSENAC, Fondateur de la société « EXELGREEN », est devenu le numéro 1 du gazon synthétique en France

Rudy Cassenac s’est lancé en 2005. A l’époque il cherche une idée produit pour monter un business. Le gazon synthétique n’est pas encore entré dans les jardins de particulier, il va y remédier. Aujourd’hui il vend dans 500 magasins et a dépassé les 6 millions d’euros de chiffre d’affaires, il vend près d’un million de m² par an.

Gazon naturel ou synthétique : ils vous déroulent le tapis vert !

CComment compte-t-il convertir les Français à la pelouse impeccable des anglo-saxons ? Nouveaux services d’entretien, garantie « evergreen », jusqu’où va se nicher la folie du gazon toujours vert ? Plus surprenant encore, le boom du gazon synthétique. Plus cher, quinze euros le m², il présente toutefois de sérieux atouts : vert douze mois par an, il ne nécessite aucun entretien et la ressemblance avec le gazon naturel est frappante. Rudy Cassenac, fondateur du numéro un français Exelgreen, en vend près d’un million de m² par an. Que vaut cette nouvelle alternative très tendance ? Le gazon synthétique est-il l’avenir de nos jardins ?

 
 

C’est avec fierté et enthousiasme que nous participé au tournage de capital. C’est pour Exelgreen et moi-même une formidable opportunité de témoigner de la qualité de notre travail et de l’investissement que nous y mettons depuis 12 ans. Fidèle à nous même nous espérons que les valeurs d’Exelgreen qui sont la réactivité, l’expertise, la performance, l’intégrité et la décontraction ressortirons de nos échanges avec Karelle Ternier

Rudy Cassenac Exelgreen


En région bordelaise, Arnaud DUGAST, Dirigeant de  « COVER GARDEN » et fondateur de la boutique  « 100% GAZON », est une référence du gazon naturel

Arnaud Dugast CoverGarden JAF-info Jardinerie

Arnaud Dugast est une référence dans le sport puisqu’il fournit depuis des années de grands stades européens (le Barca, Benfica de Lisbonne…) mais son nouveau pari c’est le marché des particuliers. Son site et sa première boutique « 100% gazon » près de Bordeaux sont un carton ! Arnaud Dugast y vend ses rouleaux mais aussi ses abonnements « entretien gazon à domicile », un concept importé des USA et de UK. Pour 1 à 2 euros du m² par an, « ses gazons guards » vous garantissent un gazon parfait toute l’année.

Gazon naturel ou synthétique : ils vous déroulent le tapis vert !

C’est le rêve de tous ceux qui possèdent un jardin : une belle pelouse verte ! Un rêve jusque-là synonyme d’entretien non-stop. Aujourd’hui de plus en plus de Français sont tentés par une nouvelle formule : la pelouse en rouleau. Simple et rapide à poser, prête à être arrosée, pour six euros le m² en moyenne.

Aujourd’hui, le roi de ce gazon tout prêt s’appelle Arnaud Dugast. A la tête du leader français Cover Garden, il cultive 200 hectares de « gazonnière ». Une référence dans le sport : il fournit déjà les grands stades de football européens (F.C. Barcelone, Benfica Lisbonne…) mais son nouveau pari c’est le marché des particuliers. Après internet, il vient d’ouvrir sa première boutique « 100% gazon » à Bordeaux (Gironde). Le succès est tel qu’il souhaite le décliner en franchise.

En ce qui me concerne, avant visionnage, ça a été une très bonne expérience. Nous sommes fiers d’avoir pu faire partager notre quotidien et d’expliquer notre métier et nos ambitions dans l’univers du gazon. Une fenêtre sera donnée au gazon en rouleau et à notre nouvelle activité d’entretien de gazon à domicile sous la marque GUARD.

Arnaud Dugast – CoverGarden

 


A Somain, Jean-Michel LABBE, Alias « DOCTEUR GAZON », est sans doute le plus grand passionné de gazon

 

Ancien conseiller technique dans les espaces verts, Jean-Michel Labbe a créé le Forum Gazon qui compte des milliers d’abonnés. Et ce succès lui a donné des ailes. L’an dernier il a lancé son site de e-commerce qui connaît un énorme succès. Depuis son petit garage, il a livré 5000 clients et déjà fait 200 000 euros de chiffre d’affaires avec un catalogue de produits très surprenant ! « Dr Gazon » pratique « la médecine douce », adepte de solutions alternatives comme le guano de chauve-souris


Les jeux de plein air à la conquête de votre jardin

Pour éloigner les enfants de leurs écrans, rien ne vaut les jeux de plein air : toboggans, balançoires, trampolines ou maisonnettes…

Avec le retour des beaux jours, les jeux de plein air envahissent nos jardins et les acteurs de ce marché se frottent les mains. Le secteur pèse aujourd’hui plus de quatre cents millions d’euros. Parmi les fabricants leaders, les historiques Soulet et Smoby qui rivalisent d’imagination pour se réinventer.

Les premiers ont créé « le Chambord », une gigantesque structure en bois qui mêle toboggan, cabane et balançoire et coûte la bagatelle de… trois mille euros ! Quant à Smoby, l’enseigne a inventé la fameuse « friends house », best-seller du marché, écoulée à onze mille exemplaires l’an passé en France.

Comment les mastodontes du jeu de plein air font-ils pour se démarquer et s’imposer dans cette course à l’innovation ? Alors que de grandes enseignes emblématiques (Toys’R’Us, La Grande Récré…) mettent la clé sous la porte face à l’assaut du e-commerce, de nouveaux venus émergent. C’est le cas notamment de Oogarden qui ambitionne de devenir le Decathlon des jardins en misant sur un rapport qualité/prix imbattable. Comment les fabricants se battent-ils pour être en bonne place dans les magasins de jouets ? Quels sont leurs arguments pour séduire les enfants et convaincre les parents ?

Du vert en ville : le boom des jardineries urbaines

S’offrir une bulle de verdure chez soi quand on habite en ville, aujourd’hui c’est possible. Sur leur balcon ou dans leur salon, près de douze millions de foyers urbains jardinent ! De petites startup l’ont bien compris : à Paris, Bordeaux, ou Lille, elles proposent des plantes lors de ventes flash à des prix dérisoires !

Cette tendance forte n’a pas échappé non plus au géant du secteur Truffaut. L’enseigne a ouvert deux « jardineries urbaines » depuis novembre, en centre-ville de Boulogne (Hauts-de-Seine) et de Toulouse (Haute-Garonne). Et une trentaine d’autres ouvertures sont prévues. Le concept : une surface quatre à six fois plus petite que celle des magasins de périphérie et une offre spécifique.

Parmi les meilleures ventes : les « carrés potagers » qui prennent les apprentis jardiniers par la main pour leur permettre de récolter leurs propres aromates ou mini-légumes. Cerise sur le gâteau, ces potagers déclenchent de nombreux achats d’accessoires et ils attirent une clientèle plus jeune qui découvre une nouvelle activité ludique pour les enfants. Ateliers d’initiation, produits innovants, mise en scène des magasins, avec quels arguments ces jardineries de centre-ville comptent-elles séduire les urbains ? Comment leurs fournisseurs s’y prennent-ils pour développer des produits adaptés ? Et comment la concurrence réagit-elle, à Toulouse par exemple où « Le parfait jardinier », jardinerie historique du centre, a vu Truffaut s’installer à quelques centaines de mètres ? 

 Une belle expérience de tournage

Anne Boureau & Sophie Gandon JANE jardinerie urbaine et récréative

 


CAPITAL « Maison, balcon, jardin : s’équiper tendance… sans grosses dépenses ? » ce dimanche 20 mai à 21h sur M6.

Présenté par Bastien Cadéac

 

Signature :  Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents ! Paris – 15/05/2018

Sources : Communiqués de Presse M6

http://www.covergarden.fr/https://www.exelgreen.com/fr/http://www.oogarden.com/https://www.truffaut.com/https://www.facebook.com/capital.m6/https://www.6play.fr/capital-p_860

Crédits photos : M6 Capital – Intéressés

 

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Print
Email

Votre opinion :

Cet article a 1 commentaire

  1. Bonjour,
    A propos de la Société Exelgreen de M. CASSENAC, il n’a jamais été le précurseur du gazon synthétique en France;
    La Ste Exelgreen a été crée en 2006 , en 2005 j’ai crée la ste Albatros golf distribution installateur de gazon synthétique pour jardin et surfaces de sports qui est aujourd’ui la Ste UNIVERS GAZONS GOLF GREEN CITY.
    Il suffit de voir le site des sociétés sur. SOCIETE.COM
    Quand à la fibre jaune ou marron ce sont les Chinois qui ont mis au point cette fibre polypropylène.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×