Bretagne – Le forcing de Jardiland contrarié

294

Vues

JARDILAND - NOUVEAU CONCEPT 2015 - TOUTE LA PRESSE EN PARLE... | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr
La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents. Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! Confiance et indépendance : Membre : C2F
SCOTTS

Publicité - Pack Premium

Thierry Charpentier et Jacky Hamard C’est l’histoire d’un faux nez, celui de l’extension des pépinières Guerrot, à Kerfeunteun, qui préfigurait l’arrivée de Jardiland.

La Ville de Quimper a contrecarré les visées de la grande surface de jardinerie, qui va donc devoir musarder en attendant son heure. Viendra-t-elle ?

Quimper compte deux jardineries : Magasin Vert, dans la zone commerciale de l’Hippodrome, et Truffaut, contiguë à Décathlon, dans celle de Kervilier.

Pour l’heure, ce sera tout, au grand dam d’un franchisé de Jardiland, qui aurait espéré un autre dénouement, au vu de ses efforts et de son investissement, au propre comme au figuré. L’histoire de cette offensive aussi discrète que déterminée, peu banale pour celui qui n’est pas rompu au monde féroce du commerce, prend racine dans les premiers mois du mandat de Ludovic Jolivet.

Son équipe a pris les rênes de la mairie en mars 2014. L’adjoint à l’urbanisme Guillaume Menguy est vite dans le bain : l’élaboration du PLU (Plan local d’urbanisme) n’attend pas ! Parallèlement, le Scot (Schéma de cohérence territoriale), qui régit les politiques notamment en matière d’équipements commerciaux doit également être modifié. Un pensum s’il en est, mais ô combien crucial pour parvenir à un territoire attractif mais aussi harmonieux.

« C’est tout ce que nous voulions éviter »

C’est au cours de cette période que la propriétaire des pépinières Guerrot sollicite une entrevue. Laurence Guerrot, 55 ans, a succédé à ses parents à la tête de cette pépinière emblématique de Kerfeunteun, construite aux abords de la ferme familiale, au 7 route de Plogonnec, au début de la voie romaine, face au rond-point de Ti-Pont. Elle dit vouloir développer son activité. Elle est accompagnée d’un « consultant ».

Guillaume Menguy note la présence de cette tierce personne et, à dessein, insiste « fermement » sur le fait que le PLU ne prévoit pas de modifier le zonage des terres agricoles qui longent la route de Plogonnec en zone d’aménagement commercial. « Il y avait deux raisons à cela : protéger le commerce du centre-ville et éviter une surenchère qui aurait laissé les habitants du secteur isolés dans une réserve d’Indiens, dans une immense zone commerciale allant de Leroy Merlin jusqu’au Fly de Gourvily », explique Guillaume Menguy.
Il se souvient qu’à l’époque, il a eu de fortes pressions de nombreux porteurs de projets « qui nous disaient : C’est formidable de faire du commerce ! Mais nous, sur les terrains du bas de Ty Nay et qui longent la route de Plogonnec, c’est tout ce que nous voulions éviter ». Il est donc resté ferme.

Extension de la pépinière

À bon entendeur ? A priori oui. Laurence Guerrot dépose un dossier de demande d’extension de sa pépinière, qui correspond au droit des sols. Une telle entreprise horticole peut en effet exister sur un zonage agricole. Les services de l’urbanisme scrutent la demande. La chambre d’agriculture aussi, non sans faire quelques remarques, notamment que la vocation commerciale soit réduite à son minimum. Le permis de construire est finalement délivré par la Ville pour une extension de la pépinière, avec un nombre de caisses clientèle limité à trois. Les travaux débutent (lire ci-dessous).

« Hors de question que ça change »

Et voilà qu’en octobre dernier, un nouveau rendez-vous est sollicité auprès des services de l’urbanisme. Laurence Guerrot souhaite présenter Jean-François Le Biez. Cet honorable monsieur n’est autre que le président du conseil de surveillance de la société financière Atlantic Sofia, une holding dont l’une des filiales, Jardiplay, exploite dix magasins Jardiland. Est-ce lié ? La pépinière Guerrot a enregistré, le 25 novembre 2016, une augmentation de capital, passant de 22.200 € à… 225.000 €, comme l’atteste le registre du commerce et des sociétés. Toujours est-il que Jean-François Le Biez vient demander une évolution du droit des sols pour les terrains de la pépinière. « Il montre la plaquette de sa société, ses dix Jardiland… », se souvient encore Guillaume Menguy, qui comprend le message en creux : un onzième Jardiland au 7 route de Plogonnec serait le bienvenu… Il s’attendait à cette démarche. Manque de chance, sa position n’a pas changé, d’autant plus que le PLU a été voté en mars 2017. « Nous n’allions pas faire une modification six mois après ! », sourit l’élu. C’est donc non et plutôt deux fois qu’une, car la manoeuvre a été peu appréciée : « Tant que je serai en poste, il est hors de question que ça change. Et si une autre équipe prenait la mairie en 2020, je me ferais un point d’honneur d’expliquer à mon successeur la genèse du projet et la méthode », finit Guillaume Menguy.

Signature

Thierry Charpentier et Jacky Hamard – LETELEGRAMME.FR

Crédits photo

Sources

http://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/jardinerie-le-forcing-de-jardiland-contrarie-12-02-2018-11848778.php

Origine

un problème technique nous permet pas d'afficher actuellement les champs "origine" et "date de modification"

PremierTech

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Print
Email

Votre opinion :

Laisser un commentaire

SCOTTS

Publicité - Pack Premium

CvOffre

Publicité -Autopromo

A lire aussi :

Le + Récent

Fermer le menu