Brand Wagenaar – Quel est votre Cœur de métier : Production, Logistique ou Distribution ?

124

Vues

BRAND WAGENAAR - SA VISION DES PERSPECTIVES 2014 ! | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr image 2
124

Vues

MATABI

Publicité - Pack Premium

Wijbrand WAGENAAR

Wijbrand WAGENAAR

Analyste expert des filières horticoles - Analyst in ornamental horticulture MEDIOFLOR SARL- Spécialité recherche tendances production, mise en marché et évolution consommation pour les métiers de l’obtention, de la production, du négoce et de la distribution des secteurs de l’horticulture ornementale Specialization : Research on trends and évolution of consumption of the production, negotiation and distribution in the ornamental horticulture sector Expert des Pays-Bas Curieux de comprendre les évolutions du monde qui nous entourent et plus particulièrement l’évolution économique probable et ses conséquences sur la consommation en France. Je suis plus précisément intéressé par tout ce qui touche les filières de l'horticulture ornementale en Europe, et je travaille en réflexion prospective pour pouvoir assister les acteurs de l'obtention, de la production et de la distribution dans ces filières.
phs

Publicité - Pack Premium

Votre cœur de métier, c’est l’activité principale et très souvent historique de l’entreprise, à la base de son développement sur ses marchés et face à ses concurrents.

 

Votre entreprise possède des compétences fortes dans se(s) domaine(s), que l’on peut qualifier de compétences clés. Les sociétés performantes ont généralement bien su  identifier et se concentrer sur leur coeur de métier et capitaliser dessus pour construire une stratégie porteuse.

Pour suivre la demande, ou tenter de grappiller de la marge, bon nombre d’entrepreneurs ont tenté d’intégrer des métiers en amont ou en aval de leur activité. Par exemple : Un producteur fait de l’obtention ou de la multiplication ou tente d’assurer sa propre logistique ; Un distributeur investit dans la production ou l’obtention. Les exemples d’échecs de ces stratégies sont nombreux. L’accélération et l’augmentation des exigences, d’innovation techniques, juridiques et opérationnelles et les besoins en compétences nouvelles spécifique à chaque métier rendent de plus en plus difficile la mise à jour de performance dans chacune de ces activités très différentes les unes des autres.

Chaque métier s’est complexifié par l’exigence d’instantanéité qu’induisent les nouvelles technologies. Les innovations et besoins d’investissements en matériel, en logiciel, en nouvelles compétences qui exigent des formations continues deviennent très pointus dans chacun des trois principaux métiers du végétal.

La production : Par le passé le producteur produisait puis vendait à ses clients, à l’avenir le producteur va devoir s’adapter et produire selon les demandes des clients. Cette évolution radicale demande une adaptation conséquente des capacités et technologies de production. Un producteur devra y consacrer la plus grande partie de son temps et de son énergie, ce qu’il ne peut pas faire quand il doit gérer plusieurs métiers.

La mise en marché et la logistique : Depuis les années 2000, les nouvelles technologies de l’information et de la communication ont complètement bouleversé ces métiers. Les capacités des logiciels à gérer en instantané toutes les informations (datas) ont nécessité une adaptation constante des spécialistes de la logistique. Les catalogues en ligne, les commandes, ordres de chargement, bons de livraisons, organisation des tournées, gestion des contenants (rolls CC), factures, règlements, tout est automatisable, à conditions d’avoir les savoir faire, les logiciels et les compétences ajustées.

La distribution : Face aux rouleaux compresseurs que sont les géant du net (amazon), la distribution doit très rapidement se ré inventer. Innover, les distributeurs se doivent de redoubler d’efforts, afin d’apporter aux consommateurs ce petit plus, qui leur donnera envie de fréquenter leurs magasins. Commande en ligne, enlèvement en magasin, livraisons à domicile, restauration sur place, disponibilité d’une gamme courte 24 heures sur 24, … Dans un contexte concurrentiel plus agressif que jamais, il n’y pas une, mais autant de solutions que d’enseignes et de marchés. Objectif affiché : être toujours plus près du consommateur, ça aussi c’est un métier à part entière.

 

Innover pour satisfaire des consommateurs de plus en plus gâtés, branchés, hyper connectés, n’est plus à la portée d’une entreprise isolée. Pour exister dans ce paysage assombri par les géants du net, il faut mutualiser les compétences de différents métiers, associer les énergies et les valeurs concordantes d’entreprises qui se sont choisies d’amont en aval, pour proposer une alternative crédible.

Pour réussir chaque entreprise va devoir se concentrer sur son cœur de métier, se choisir et se rapprocher de partenaires de confiance spécialistes des métiers amonts et avals, dégager ensemble une image de mutualisation positive, respectueuse des attentes des consommateurs et des attentes sociétales en ce qui concerne l’environnement et le développement durable.

 

Brand Wagenaar – Analyste Expert des filières horticoles

http://www.medioflor.com/

Editorial – Billet d’humeur

Signature

Brand Wagenaar – Analyste Expert des filières horticoles

Crédits photo

Sources

http://www.medioflor.com/

Origine

un problème technique nous permet pas d'afficher actuellement les champs "origine" et "date de modification"

PROTECTA

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Print
Email

Votre opinion :

Laisser un commentaire

comptoir

Publicité - Pack Premium

Annonce

Publicité -Autopromo

A lire aussi :

Le + Récent

Fermer le menu