Menu

1er média en ligne des Distributeurs de la Nature !

[Audio] Isabelle MORAND – Jardin. La mycorhize, réseau social en sous-sol

27

Vues

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.

Publicité - Pack Impact

[Audio] Isabelle MORAND – Jardin. La mycorhize, réseau social en sous-sol

Isabelle Morand Jardin France Info -Jaf-info Jardinerie
Isabelle MORAND

La mycorhize : sous ce mot étrange se cache l’un des secrets de la vigueur et de la bonne santé de nos plantes.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?Cliquez ici pour nous alerter !

La mycorhize, l’assurance santé des plantes. Grâce à la mycorhize, Internet en sous-sol existe depuis 450 millions d’années. La mycorhize, c’est un mariage éternel entre les champignons du sol et les plantes. C’est elle qui a permis aux végétaux de coloniser la surface terrestre.

Une précieuse alliance

Sans cette symbiose, tous les tests le démontrent, les plantes poussent moins bien, elles sont plus faibles, et résistent moins à la sécheresse par exemple.

Cette alliance naturelle, si précieuse mais invisible, est étudiée par Daniel Wipf, professeur à Dijon, à l’INRA (Institut national de la recherche agronomique) : “95% des plantes terrestres bénéficient de cette alliance. Il existe deux grandes familles de plantes qui ont choisi une autre stratégie dans l’évolution, les Brassicacées, comme le chou ou la moutarde, et les Chénopodiacées, comme la betterave.

Toutes les autres plantes font des mycorhizes. D’ailleurs, on devrait dire qu’elles font des mycorhizes et pas des racines. Les carottes, les pommiers, les bananiers, le blé, la vigne, le maïs font des mycorhizes.”

Consolidez le réseau

Les produits chimiques sont venus perturber cette association vitale. Nourrir les plantes et éliminer ce qui gêne dans le sol, c’est une stratégie qui a aujourd’hui atteint ses limites. L’utilisation de ces produits est interdite depuis le 1er janvier 2019 dans les jardins amateurs. L’occasion de voir autrement ce qui se passe sous nos pieds et notamment la mycorhize.

Comment faire dans nos jardins pour favoriser ce réseau social en sous-sol ? “La première recommandation pour un jardinier, paysan, n’importe quoi, c’est de ne jamais laisser le sol nu, même et surtout en hiver, parce que le champignon ne peut pas vivre sans la plante. Si vous enlevez les plantes, vous limitez la diversité des champignons mycorhiziens.

Dans les années 50, les champs étaient couverts de luzerne tout l’hiver, on ne savait pas vraiment pourquoi mais on connaissait le bienfait. La couverture du sol entretient le réseau mycorhizien en place. Ensuite, il faut parler du labour. Tout dépend de la profondeur, de la fréquence. Quand on casse le réseau, il faut qu’il se reconstruise. Si on le casse de temps en temps à des distances très éloignées, ce n’est pas trop grave. Mais il ne faut pas labourer régulièrement dans une saison.”

Réalité virtuelle

Daniel Wipf et l’entreprise Premier Tech travaillent sur un test moléculaire qui permettra de savoir si votre sol est pauvre ou riche en mycorhizes. Pour en savoir plus sur ce sujet d’avenir, vous pouvez visionner un film de 4 min sur You tube : Découvrez la symbiose mycorhizienne en réalité virtuelle.

Merci à Daniel Wipf, professeur de biologie et de physiologie végétale à l’Université de Bourgogne.

Isabelle MORAND

Isabelle MORAND

Chroniqueuse Jardin chez FRANCE INFO, Directrice de rédaction du site Hortus Focus.fr, co-fondatrice de Thetapress
Origine : Veille – Curation
Signature : Isabelle Morand – Rendez-vous Jardin de France Info

Crédit photo

Photo Générique ou logo société

Sources :

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/jardin/jardin-la-mycorhize-reseau-social-en-sous-sol_3512723.html

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”
  • Publication limitée à la durée de la vie commerciale pour les livres

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

comptoir

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité - Pack Premium

PremierTech

Publicité - Pack Premium

Top hebdo
JAF

Publicité - Pack Premium

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

JAF

Publicité -Autopromo

Accès rapide

Menu
Menu

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !