.

Publicité - Pack Impact

Antonin Froideveaux, fleuriste à Montbard – gilet jaune – témoigne sur TF1

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents. Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature, du Bien-être et de la Décoration ! Confiance et indépendance : Membre : C2F

L’émission Sept à Huit est consacrée ce dimanche 2 décembre à des portraits de gilets jaunes. Parmi eux, les journalistes ont choisi Antonin Froideveaux, fleuriste à Montbard et figure de la mobilisation en Haute Côte-d’Or, pour évoquer les problèmes des petits commerces.

“Les journalistes m’ont contacté le mercredi 28 novembre, ils ont proposé de me filmer pendant une journée, et le soir-même, ils étaient là”, témoigne Antonin Froideveaux. Fortement impliqué dans la mobilisation des gilets jaunes à Montbard et sur le péage de Bierre-lès-Semur, le fleuriste a été choisi pour illustrer la colère des commerçants dans l’émission Sept à Huit, sur TF1.

La chaîne consacre en effet trois quarts d’heure ce dimanche 2 décembre à des portraits de gilets jaunes mobilisés à travers la France, pour évoquer leur engagement et les raisons de leur colère. Parmi les six personnes choisies pour figurer dans l’émission d’Harry Roselmack, il est le seul à venir de Côte-d’Or.

Ce jeudi 29 novembre, les journalistes de TF1 ont donc suivi, de 9h à 22h, sa journée de fleuriste à Montbard. “Ils cherchaient à avoir mon ressenti sur les choses que je défends et sur ma situation”, explique-t-il ainsi. Devant la caméra, il a donc évoqué ses difficultés face au paiement des cotisations sociales, mais aussi les fermetures de commerces dans les petites villes.Pour illustrer ses propos : une visite guidée par le fleuriste, dans le centre-ville de Montbard, à la rencontre d’autres commerçants.

“J’ai déjà dû licencier pour des raisons économiques”, témoigne le jeune Montbardois. Il y a de bons côtés quand on vit à la campagne, mais avec ces fermetures, il y a une vraie dévitalisation de la France périurbaine, la France des oubliés”.

Ce portrait, d’une longueur de cinq à dix minutes, permet aussi de montrer toute son implication au niveau local dans le mouvement des gilets jaunes. “Je fais un peu le service après-vente, les gens viennent me voir pour témoigner ou pour demander des informations, s’amuse-t-il. Le soir, après le travail, je vais récupérer des invendus auprès des boulangeries, puis je rejoins le barrage du péage.” Il l’avoue lui-même : cela devient difficile de conjuguer engagement et vie professionnelle.

C’est ce quotidien qui sera montré aux téléspectateurs de TF1, depuis l’ouverture de sa boutique jusqu’à la soirée à l’entrée de l’autoroute. Chanteur à ses heures, il a composé une chanson pour les gilets jaunes : “peuple, bats-toi”. Déjà écoutée plus de 100 000 fois sur le réseau social Facebook d’après lui, il l’a chantée devant la caméra de Sept à Huit, aux milieux des gilets jaunes de Haute Côte-d’Or. “Cette fois, ça va être vu par plus de six millions de téléspectateurs !”, se réjouit-il.

A ceux qui l’appellent pour des raisons professionnelles, le fleuriste peut ainsi glisser : “si vous voulez me voir, regardez TF1 dimanche à partir de 17h20”.

L’émission ( vers 42mn)

Publication à durée illimitée

Signature : Yves Souben bienpublic.com
Crédits Photo : Photo Générique ou logo société
Sources : https://www.bienpublic.com/edition-haute-cote-d-or/2018/11/30/un-gilet-jaune-montbardois-pour-temoigner-sur-tf1
Origine : Veille – Curation
PROTECTA

Publicité - Pack Premium

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Votre opinion :

Cet article a 1 commentaire

  1. Et oui , je crois qu’une grande partie petits artisans fleuristes (et autre petits commerçants)comprennent parfaitement ce que ressent ce collègue et les batailles quotidienne pour simplement survivre , et pourtant ;nous sommes tous ” chef d’entreprise” et fatigué de l’être . ChÄpeau à ceux qui comme Antonin se battent depuis le 17 Novembre pour nous représenter et faire enfin changer les choses pour tous les gens désespérés , nous sommes avec vous.

Laisser un commentaire

LARBALETIER

Publicité - Pack Premium

Annonce

Publicité -Autopromo

A lire aussi :

Le + Récent