L'info pour les pros !
Dinan (22) fleuriste et jardinerie depuis 170 ans !
206
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Entreprises > Dinan (22) fleuriste et jardinerie depuis 170 ans !

Dinan (22) fleuriste et jardinerie depuis 170 ans !

LOGO JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste

téléchargement (47) Dinan (22). Enault-Rochereuil, 170 ans à fleurir. Fleuriste et jardinerie, l’entreprise créée en 1842 s’est enracinée dans le centre-ville de Dinan (22). Arrière-arrière-petit-fils des pionniers, Emmanuel Deliau envisage de rempoter le magasin ailleurs. 

Emmanuel Deliau extirpe de vieilles photographies défraîchies d’un grand carton. Lorsqu’il a repris la tête de l’entreprise de fleuriste et jardinerie Enault-Rochereuil, en 1998, il a découvert au grenier d’innombrables documents et autres vestiges, accumulés par sa grand-mère, propriétaire des lieux avant lui. Une famille qui déroule son histoire à Dinan (22) depuis plus de 170 ans.

À la vie, à la mort

« Certains clients me connaissent depuis que je suis né,s’amuse Emmanuel Deliau, 44 ans plus tard. Lorsqu’eux sont nés, ils ont reçu des fleurs de chez nous, on leur en a vendu quand ils se sont mariés, ils nous ont acheté des arbres quand ils ont fait construire leur maison, puis des fleurs pour la naissance de leurs enfants, les enterrements de leurs proches… » Une sorte de repère dans la vie des fidèles Dinannais.

Au 11, de la rue de Brest, c’est toujours le même bâtiment. À gauche de l’entrée de la partie fleuriste, on reconnaît la grille qui, autrefois, était le portail où entraient avec leurs charrettes les clients venus chercher leurs arbres. « C’était la première jardinerie de Dinan, assure le propriétaire. Avant, on allait directement chez l’horticulteur avec sa brouette, pour choisir ses plantes. »

Déménagement en vue

Aujourd’hui, la boutique a bien changé. En 2003, suite au décès de sa grand-mère 3 ans plus tôt, Emmanuel l’a totalement modernisée. « Tant qu’elle était là, il n’était pas question de faire des travauxse souvient-il. Même si tout nous tombait dessus et qu’on devait poser des bassines au sol à cause des fuites ! » Un parking de 30 places remplace alors terre battue et vieux hangars rue Michel Geistdoerfer, avec un accès côté jardinerie.

Aux débuts de l’entreprise, qui compte aujourd’hui 8 employés, tout est cultivé sur place ou dans la rue des Fontaines, où vit désormais Emmanuel. Aujourd’hui, seuls 5 % de son activité est produite ici, à Quévert. La majorité des végétaux viennent de Hollande par camions, certains de Bretagne ou de la région angevine. Le métier lui-même a bien changé. « Jusque dans les années 1950, on achète de l’engrais, des graines, pour son jardin vivrier, pour se nourrir, rappelle Emmanuel. À partir des années 1960 les gens commencent à avoir plus de sous, à s’inviter, à s’offrir des fleurs. On vend alors plus de bouquets, de vases Depuis 5 ans, le potager se développe à nouveau. »

Malgré les 3 400 m² de la jardinerie, dont 1 500 de locaux commerciaux, « on est à l’étroit ici, constate le patron. Ce n’est plus suffisant par rapport à ce que les gens attendent d’une jardinerie : poterie, bassins, fontaines, outils, bottes, gants, etc. Nous sommes en centre-ville, donc difficile de s’agrandir et l’accessibilité est compliquée. » Ce qui explique le projet de transfert du magasin, « à moyen terme ». Emmanuel privilégie deux emplacements : la zone commerciale de Léhon-Quévert et celui de l’ancien Jardiland, route de Ploubalay.

Extrait….

Gwendal LE MÉNAHÈZE

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : vide
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
EVERGREEN Publicité - Pack Premium
BYFLOX Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info