JAF logo SVG2022

Des bulbes de jacinthe intoxiquent des collegiens !

DES BULBES DE JACINTHE INTOXIQUENT DES COLLEGIENS ! | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr image 2
1037
vues
Publicité - Pack Impact

Jacqueline Geoffroy, horticultrice à Bourg-Saint-Maurice, estime que c’est le produit de conservation du bulbe de jacinthe qui pourrait être à l’origine des désagréments des collégiens.

Lundi matin, à la cité scolaire Saint-Exupéry, le cours de biologie d’élèves de sixième a pris une tournure très particulière.

Alors que les collégiens étaient en train de décortiquer un bulbe de jacinthe, dans le cadre des expérimentations d’un cours de SVT (science et vie de la terre), 16 élèves se sont plaints de démangeaisons, de picotements aux yeux. Certains toussaient.

Ils ont pris le chemin de l’infirmerie pour recevoir des soins, deux collégiens ont été redirigés vers les urgences du centre hospitalier, où un médecin les a examinés, avant qu’ils regagnent leur domicile avec un traitement antihistaminique.

Selon le parquet d’Albertville, « l’enseignante a tout de suite, et bien réagi, en conduisant les collégiens rapidement à l’infirmerie. Ils n’ont pas souffert de toxicité » trop importante.

Pour le centre anti-poison de Lyon, il ne fait guère de doutes que la jacinthe est au banc des accusés.

Le médecin de permanence estime qu’il n’y a, « a priori rien de grave » dans cette affaire. « Il est vrai qu’il peut y avoir un phénomène de dermatite irritative, mais ce n’est pas allergique. Cela ressemble plutôt à ce que l’on peut ressentir quand on est en contact avec des orties. Des collégiens ont toussé ? C’est difficilement explicable dans ce cas de figure » à moins que, par mégarde, « ils aient porté à la bouche le bulbe en question », ce qui semble quand même peu probable.

Le proviseur de l’établissement mène l’enquête

Le proviseur de l’établissement, Régis Bertholet, voudrait bien comprendre. « C’est un TP classique. Ce n’est pas la première fois qu’il est réalisé à Bourg-Saint-Maurice. J’aimerais bien comprendre pourquoi les élèves ont eu des problèmes. Il faudrait analyser le bulbe, connaître son origine, savoir s’il y en a d’autres de ce type dans l’établissement et si un produit a pu causer cela », précise-t-il.

Horticultrice à Bourg-Saint-Maurice, et responsable des Ets Bornand, Jacqueline Geoffroy manipule souvent jacinthe et bulbe de jacinthe. À distance, elle répond au proviseur.

« Effectivement, un bulbe de jacinthe peut causer des irritations sur la peau. Mais en ce qui nous concerne, cela est dû au produit qui sert à le conserver », assure-t-elle. « Cependant, le simple fait de se laver les mains avec du savon suffit pour faire passer les démangeaisons. »

Mais dans cette jardinerie, le bulbe n’est pas décortiqué comme dans un cours de SVT. Ce qui pourrait expliquer la différence de réactions cutanées.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : LEDAUPHINE.COM – Alfred PERRIER
Source :

http://www.ledauphine.com/savoie/2014/01/15/la-jacinthe-au-banc-des-accuses