JAF-info
L'info pour les pros !
Publicité - Pack Impact
Fleuriste générique JAF-info F2
La rédaction de JAF-info
29
Vues :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Covid19 – 4ème vague : Jeannette Couriole, le métier de fleuriste ne consiste plus seulement en la vente de fleurs ; il s’agit aussi de soutenir une clientèle en deuil

Alors que les décès se multiplient, en cette période de 4ème vague d’épidémie de Covid-19, les proches tiennent à honorer la mémoire de leurs défunts. Les demandes de fleurs funéraires se multiplient. Face à ces deuils, les fleuristes sont donc en première ligne.

Les fleuristes ont longtemps été parmi les oubliés de la crise sanitaire. Dans l’actuel contexte de pandémie, ils souffrent de difficultés d’approvisionnement. En outre, lors des premiers confinements, leurs commerces étaient considérés comme non-essentiels et les habituelles périodes clé de leur activité (la Toussaint ou encore le 1er mai) n’avaient pas permis de renflouer leurs caisses.

Mais cette fois, ils sont bel et bien classés comme commerces essentiels. Ces artisans peuvent donc répondre aux besoins des nombreuses familles endeuillées, par la Covid-19. C’est le cas notamment aux Abymes et à Sainte-Anne, où le virus a entraîné la mort de nombreuses personnes.

Des commandes difficiles à satisfaire

Les commandes de fleurs funéraires augmentent.

Mais la demande devient de plus en plus difficile à satisfaire, pour les fleuristes. C’est le cas notamment au sein de l’enseigne de Micheline Elphénor, dans le quartier de Grand-Camp, aux Abymes, qui se plaint de l’approvisionnement, encore trop insuffisant :

Je n’arrive pas à avoir ce que je souhaite, parce que les rotations ont diminué (…). Le coût est très très excessif.

Micheline Elphénor, présidente de l’Organisation professionnelle des artisans fleuristes de la Guadeloupe

Il est arrivé à cette fleuriste de recevoir plusieurs fois les mêmes personnes. Parfois, le virus ne se contente pas de tuer un unique membre d’une famille.

Hier, j’ai reçu un homme. Sa maman était morte, il y a cinq jours. Et, cinq jours plus tard, c’est le papa !

Micheline Elphénor, présidente de l’Organisation professionnelle des artisans fleuristes de la Guadeloupe

Aujourd’hui, Micheline Elphénor accueille un taximan, déjà reçu précédemment, qui enterre à nouveau un collègue décédé, à cause du virus.

Une charge émotionnelle de plus en plus forte

Lys, orchidées, roses et compositions florales, les fleurs de valeur sont de plus en plus prisées. Les familles en deuil traduisent ainsi leur souffrance et leur émotion, face à ces morts provoqués par la Covid-19.

A Sainte-Anne, la demande est moins forte, car la commune compte moins de décès. Mais les morts du virus restent présents.

Selon Jeannette Couriole, le métier de fleuriste ne consiste plus seulement en la vente de fleurs ; il s’agit aussi de soutenir une clientèle en deuil :

On est confrontés à beaucoup d’émotions, concernant le deuil (…). Il faut être vraiment psychologue.

Jeannette Couriole, artisan fleuriste

Après une période, malgré tout, florissante pour eux, aujourd’hui les demandes se stabilisent, en même temps que les contaminations. Ce retour progressif à la normale permettra, espérons-le, de vendre des fleurs pour des événements plus heureux.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : la1ere.francetvinfo.fr Mélanie Roland, avec Nadine Fadel
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/4eme-vague-les-fleuristes-tres-sollicites-par-les-proches-des-nombreux-defunts-1105285.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité - Pack Impact
BARENGRUG Publicité - Pack Premium