JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste

JAF-info
Coronavirus : y aura-t-il du muguet au 1er mai ?
1441
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
BARENGRUG

Publicité - Pack Impact

.

Publicité - Pack Impact

EVERGREEN

Publicité - Pack Impact

.

Publicité - Pack Impact

Coronavirus : y aura-t-il du muguet au 1er mai ?

muguet-JAF-fleuriste

A cause du confinement, une épée de Damoclès pèse sur les producteurs de muguet. Les fleurs sont dans les champs mais arriveront-elles au salon des Français ?

« Si vous avez une boule de cristal, je veux bien savoir ce qu’il va se passer fin avril… ! » Antoine Thiberge, directeur de la Fédération des maraîchers nantais n’est pas plus avancé que la quinzaine de producteurs de muguets des Pays de la Loire. À eux seuls, les exploitants du bassin nantais et vendéen produisent chaque année entre 85 et 90 % de la production nationale de muguet.

« C’est une tradition des maraîchers de la région : ils produisent le muguet du 1er mai pour faire vivre cette fête partout dans l’hexagone. Ici, c’est le jardin de la France

« On poursuit le travail pour être prêt le jour J »

Mais avec le confinement, que va-t-il se passer ? Y aura-t-il du muguet au 1er mai, des distributeurs pour le vendre et des Français pour l’acheter ?

Céline Vinet, maraîchère depuis cinq générations et gérante de deux exploitations de muguet, à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu et à Machecoul, avoue :

Pour le moment, on continue à travailler pour pouvoir être présent le jour J. Mais de grosses incertitudes pèsent sur les filières des grossistes. On craint le pire.

En effet, les 60 millions de brins de muguets sont écoulés chez les grossistes, la grande distribution ou les enseignes de professionnels telles que Métro.

Habituellement, 7000 personnes sont employées pendant 10 jours pour la campagne du muguet.

Pénurie de main-d’œuvre

Pour le moment, les professionnels font face à une pénurie de main-d’œuvre et à de grosses difficultés pour recruter. « Habituellement, 7 000 personnes sont embauchées chaque année sur la deuxième quinzaine d’avril pour la cueillette du muguet. C’est déjà un peu acrobatique en temps normal, alors là… », souffle le directeur de la Fédération des maraîchers nantais.

« Cette situation de crise chamboule tous nos recrutements : on a moins de candidatures, et on ne peut pas rencontrer les gens pour les entretiens : donc tout se fait par téléphone ou visio », raconte Céline Vinet, qui doit recruter environ 1000 personnes sur chacune de ses deux exploitations pour des tâches de récolte, de tri et de bouquetterie.

Les gestes barrières respectés

Sans parler des besoins de recrutement également en maraîchage, notamment sur les Serres de L’Anjouère à Commequiers. Les exploitants élargissent leur zone de recrutement à la côte, ciblant notamment le personnel de restauration au chômage qui aurait besoin de travailler.

« Dans le maraîchage ou le muguet, les gestes barrières sont strictement respectés, on est loin les uns des autres, on peut parfaitement continuer à travailler dans de bonnes conditions sanitaires. »

Optimisme de rigueur

La filière se veut optimiste malgré tout. Antoine Thiberge pointe aussi le travail de la profession : « À ce stade, cela ne sert à rien d’être catastrophiste. Les entreprises sont dans les starting-block. Le muguet, c’est un travail de toute année. Et ce millésime 2020 s’annonce très prometteur en termes de qualité ».

Pourra-t-on trouver du muguet au 1er mai ? Certainement en grandes surfaces si elles restent ouvertes, puisque la grande distribution constitue une large partie des débouchés.

La plus grande incertitude pèse chez les grossistes qui revendent aux fleuristes les brins et les bouquets.

Espérons que l’on puisse fêter cette jolie tradition du mois de mai.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Actu.fr Lucile Akrich
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://actu.fr/societe/coronavirus/coronavirus-aura-t-muguet-1er-mai_32523396.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

comptoir

Publicité - Pack Premium

Une réponse

  1. Même si le confinement s’allégeait , il faudrait encore que la clientèle soit au rendez vous , ce qui me parait malheureusement un peu court , bien sûr comme d’habitude depuis quelques années nous essayerons de relancer nos petits commerces , le moral va être au plus bas pour tout le monde ,il faudra certainement plus de temps …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EVERGREEN

Publicité - Pack Premium

Accès rapide

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​