coup-de-gueule JAF-info Jardinerie Animalerie Fleuriste
coup-de-gueule JAF-info Jardinerie Animalerie Fleuriste

La CPME et les restaurateurs se sont alliés pour faire pression sur les assureurs et tenter de négocier une indemnisation au titre de « catastrophe sanitaire » qui n’a jamais été envisagée. L’état est beaucoup intervenu pour aider les entreprises

Cet article est réservé aux abonnés "Premium"

Abonnez-vous et accédez sans limite à tous nos contenus !
20170624_160705 luc cut
Luc NAROLLES
Surligneur de Talents !
Directeur de la rédaction

Pourquoi s’abonner à JAF-info ?

Pour rester à la pointe de l’actualité dans les secteurs de la jardinerie, de l’animalerie et de la fleuristerie. Pour bénéficier d’une source d’information fiable et indépendante, alimentée par un professionnel expérimenté du domaine depuis plus de trois décennies. Pour accéder à une variété de contenus incluant une veille, des analyses économiques, des offres d’emploi et des annonces spécifiques à cette filière. Au lieu de conforter vos opinions, JAF-info préfère plutôt éclairer vos choix dans un environnement en constante évolution. JAF-info : le 1er média en ligne des Distributeurs de la Nature !

La CPME et les restaurateurs se sont alliés pour faire pression sur les assureurs et tenter de négocier une indemnisation au titre de « catastrophe sanitaire » qui n’a jamais été envisagée.

L’état est beaucoup intervenu pour aider les entreprises (chômage partiel, charges décalées, facture décalées…).

Il reste cependant 2 points à financer que Mr Le Maire omet dans son slogan « zéro recettes/ zéro dépenses » d’une part, les pertes sèches sur la marchandise jetée ou données dès le Dimanche 15 Mars après cette décision brutale de fermeture obligatoire effective le samedi à minuit, d’autre part le soutien aux entrepreneurs qui sont en société, et qui sont sous certaines conditions seulement, indemnisés à hauteur de 1500€ sur le compte de leur société.

Pour rappel un salarié, s’il a gagné jusqu’à 64.800€, a lui droit à 84% de son salaire pour le protéger, un dirigeant s’il a perçu + de 60.000€ en 2019, c’est zéro € d’indemnisation !

Les organisations professionnelles, les groupes de franchises, tous nos représentants ne pourraient-ils pas s’unir avec la CPME, les autres professions pour faire pression et inciter les assurances absentes dans cette crise, à participer à notre survie et notre reconstruction ?

La perte d’exploitation serait hors propos car beaucoup de dépenses sont déjà prises en compte par l’état. Seules la perte financière de la marchandise jetée et l’indemnisation des dirigeants au prorata de leurs cotisations (et non un forfait arbitraire) pourraient être prises en charge par les assurances.

Une petite somme pour elles comparée au chaos que nous subissons.

Loïc Calvès – SAS Exotica fleurs – 84 000 Avignon

Propos recueillis par Luc NAROLLES

Informations sur la publication :

2 Responses

  1. Diminution de 72% des accidents , sont vraiment les pires ses assureurs , les seuls ou presque à ne pas jouer le jeu, et oui , malgré les sommes encaissée monstrueuses encaissée depuis le début de la crise sans que nous ne soyons ouvert ou sur la route rien à l’horizon , SAUF la MAIF qui rétrocède 100 MILLIONS D’EURO à ses assurés .

  2. Effectivement les assureurs prennent en compte notre stock au sein du calcul de la prime annuelle, alors reprenons ce montant initial en le retraitant au cas
    par cas.

Picture of La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Rechercher
Cher Talent