Sénat_Republique_française JAF-info Jardinerie Animalerie Fleuriste
Sénat_Republique_française JAF-info Jardinerie Animalerie Fleuriste

10/10/2020 – Les sénateurs socialistes se mobilisent aux cotés de la filière horticole pour protester contre le refus du Gouvernement d’autoriser la vente des plantes d’ornement. Plusieurs sénateurs socialistes, dont Alain DURAN, Franck MONTAUGE et Jean-Claude TISSOT, ont interpellé hier

Cet article est réservé aux abonnés "Premium"

Abonnez-vous et accédez sans limite à tous nos contenus !
20170624_160705 luc cut
Luc NAROLLES
Surligneur de Talents !
Directeur de la rédaction

Pourquoi s’abonner à JAF-info ?

Pour rester à la pointe de l’actualité dans les secteurs de la jardinerie, de l’animalerie et de la fleuristerie. Pour bénéficier d’une source d’information fiable et indépendante, alimentée par un professionnel expérimenté du domaine depuis plus de trois décennies. Pour accéder à une variété de contenus incluant une veille, des analyses économiques, des offres d’emploi et des annonces spécifiques à cette filière. Au lieu de conforter vos opinions, JAF-info préfère plutôt éclairer vos choix dans un environnement en constante évolution. JAF-info : le 1er média en ligne des Distributeurs de la Nature !

10/10/2020 – Les sénateurs socialistes se mobilisent aux cotés de la filière horticole pour protester contre le refus du Gouvernement d’autoriser la vente des plantes d’ornement.

Plusieurs sénateurs socialistes, dont Alain DURAN, Franck MONTAUGE et Jean-Claude TISSOT, ont interpellé hier au Sénat le Ministre de l’agriculture et de l’alimentation sur l’incompréhension de la filière horticole de constater la réouverture de lieux de vente comme les jardineries ou les pépinières pour la commercialisation de semences et de plants potagers – ce qui est une bonne mesure – sans pour autant le permettre pour les fleurs et arbustes.

En réponse, le Ministre a confirmé qu’il n’entendait pas permettre la commercialisation des plantes d’ornement en arguant que ces produits n’étaient pas de première nécessité.

C’est oublier bien vite que la filière réalise la majorité de son chiffre d’affaires au printemps, soit de 50 à 80% entre le 15 mars et le 1er juin. Elle chiffre ainsi entre 600 et 800 millions d’euros les pertes dues à la crise.

C’est oublier également qu’à la différence d’autres secteurs qui retrouveront leurs stocks à la sortir du confinement, les plantes d’ornement sont destinées à la destruction si elles ne sont pas vendues dans les périodes où elles arrivent à maturité.

Par ailleurs, il apparaît que la grande distribution dont l’activité n’est pas impactée, propose à la vente des produits liés au jardin, parfois venant hors de France, instaurant ainsi une concurrence déloyale avec notre filière française.

C’est pourquoi, les sénateurs socialistes et républicains se mobilisent aux côtés de la filière horticole en faveur d’un assouplissement de la réglementation. Ils considèrent que la réouverture de lieux de ventes pour les semences potagères permettrait sans difficulté de commercialiser les plantes d’ornement qui, par ailleurs, ne présentent aucun risque sanitaire particulier lié au COVID19. Elle permettrait de diminuer les pertes de la filière et donc mécaniquement de limiter les appels à soutien de l’État.

Informations sur la publication :
Picture of La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Rechercher
Cher Talent