Publicité - Pack Impact

CoronaVirus – Les exportations d’horticulture kényanes devraient reculer en 2020 – L’Union européenne absorbe près de 72% des fleurs kényanes

La rédaction de JAF-info
Vues :
83

NAIROBI, 6 octobre (Xinhua) — Les exportations de fleurs kényanes devraient selon les projections baisser à 130.000 tonnes en 2020 contre un total de 160.000 tonnes par an au cours des deux dernières années, en raison de l’impact du COVID-19, a révélé mardi ce secteur d’activité.

Clement Tulezi, directeur général du Conseil d’horticulture kényan, a déclaré par téléphone à Xinhua que ce pays ne serait capable d’expédier par avion que 3.600 tonnes par semaine vers les marchés étrangers, contre 4.000 tonnes environ avant l’épidémie de COVID-19.

Notre principale contrainte est celle du volume de cargaison, car les compagnies de fret aérien font de meilleures en transportant des fournitures liées au COVID-19 qu’en transportant des fleurs”, a souligné M. Tulezi.

Le coût du fret aérien a presque doublé en raison de la demande élevée, mais les producteurs kényans ne sont pas en mesure de répercuter les coûts sur les acheteurs étrangers en raison des contrats à long terme déjà signés, a-t-il révélé.

La demande internationale de fleurs sur les marchés essentiels a déjà repris, mais certains de nos produits ne peuvent pas accéder aux marchés“, a-t-il ajouté.

L’industrie devrait récupérer pleinement à la mi-2021“, a ajouté M. Tulezi.

Selon le groupe d’intérêt représentant ce secteur, le Kenya cultive environ 3.800 hectares de fleurs, dont 99% sont vendues en dehors du pays.

L’Union européenne absorbe près de 72% des fleurs kényanes. Le Royaume-Uni représente environ 17% de la demande tandis que le reste est exporté vers des pays tels que l’Australie, les États-Unis et la Chine.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : french.xinhuanet.com
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Accès rapide