L'info pour les pros !
10 Ans !
CoronaVirus – La Fédération Française des Artisans Fleuristes, l’U2P et l’interprofession Val’hor ont obtenu l’autorisation pour les fleuristes demain, de vendre du muguet sur leur pas de porte.
1317
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact

CoronaVirus – La Fédération Française des Artisans Fleuristes, l’U2P et l’interprofession Val’hor ont obtenu l’autorisation pour les fleuristes demain, de vendre du muguet sur leur pas de porte.

ffaf-fleuriste-jaf-fleuriste

Par un post facebook du 30/04/2020 – 13:54 la FFAF crie ” VICTOIRE POUR LE MUGUET “

La Fédération Française des Artisans Fleuristes, l’U2P et l’interprofession Val’hor ont obtenu l’autorisation pour les fleuristes demain, de vendre du muguet sur leur pas de porte.

Toutes les demandes de la FFAF auront ainsi été entendues et validées :

-la tolérance de vendre en extérieur pour le 1er mai
-l’interdiction de la vente à la sauvette ce jour là

L’union fait la force !
Bravo à tous

Certes cette information nous parvient tardivement, elle a le mérite par principe de récompenser les efforts de tous et de permettre aux fleuristes de travailler en toute sérénité.

VICTOIRE POUR LE MUGUET La Fédération Française des Artisans Fleuristes, l'U2P et l'interprofession Val'hor ont obtenu…

Publiée par Artisans Fleuristes FFAF sur Jeudi 30 avril 2020

 


FFAF- Communiqué spécial COVID-19

30 avril 2020 – 15:25 – 1er MAI : INFO DERNIÈRE MINUTE – LES FLEURISTES VENDRONT LE MUGUET SUR LE PAS DE LEUR PORTE

Le muguet aura porté bonheur aux artisans fleuristes !

Belle victoire pour les fleuristes qui ont obtenu aujourd’hui à midi, l’autorisation du Premier Ministre de vendre leurs bouquets de muguet devant leur boutique le jour du 1er mai.

L’annonce par le Ministre de l’Agriculture de la vente de muguet dans les boulangeries ou autres bureaux de tabac avait soulevé un tollé général chez les fleuristes. La Fédération Française des Artisans Fleuristes, soutenue dans sa démarche par l’U2P (Union des Entreprises de Proximité) et l’Interprofession VAL’HOR, a obtenu du gouvernement qu’il leur accorde donc le droit de vendre leur bouquets le vendredi 1er mai devant leurs boutiques, au même titre que les autres commerces.

Depuis un mois la FFAF s’est battue sur trois points :

  • 1 – l’interdiction de la vente à la sauvette par des non-professionnels,
    2 – la possibilité pour les fleuristes de mettre en place des ventes à emporter (drive),
    3 – la vente du muguet par les fleuristes le 1er mai.

Elle a obtenu gain de cause sur les trois points.

Chaque année, les 14 000 fleuristes vendent environ un tiers du muguet commercialisé en France, ce qui représente un chiffre d’affaire de 7 millions d’euros.

Les pertes des fleuristes, qui ont enregistré 40 millions d’euros de pertes sèches au début du confinement, représentant chaque mois 150 millions d’euros. Soit presque 350 millions d’Euros durant ces deux mois de fermeture !

 

Cafouillage complet, confusion et incompréhension entre la discussion de ce midi et l’annonce du Gouvernement.
Les fleuristes n’auront finalement pas le droit de vendre sur le pas de porte mais bien le droit de livrer et faire du drive.
Tous étions si satisfaits de cette réponse inespérée qu’elle aura été partagée sans attendre pour vous organiser.
Avec toutes nos excuses…

La FFAF

VICTOIRE POUR LE MUGUET La Fédération Française des Artisans Fleuristes, l'U2P et l'interprofession Val'hor ont obtenu…

Publiée par Artisans Fleuristes FFAF sur Jeudi 30 avril 2020

FFAF- Communiqué RECTIFICATIF spécial COVID-19

30 avril 2020 – 18:25  1er MAI : INFO DERNIÈRE MINUTE « LES FLEURISTES VENDRONT LE MUGUET SUR LE PAS DE LEUR PORTE » AFFIRME L’U2P

L’annonce par le Ministre de l’Agriculture de la vente de muguet dans les boulangeries ou autres bureaux de tabac avait soulevé un tollé général chez les fleuristes.

L’U2P (Union des Entreprises de Proximité) apporte son soutien à la Fédération Française des Artisans Fleuristes. Son Président Alain Griset a affirmé avoir trouvé un accord avec les autorités lors d’une réunion à Matignon ce matin, estimant que ce malentendu avait finalement été réglé par le
Gouvernement.

Rappelons que depuis plus d’un mois la FFAF se battait sur trois points : l’interdiction de la vente à la sauvette par des non-professionnels, la possibilité pour les fleuristes de mettre en place des ventes à emporter (drive) et la vente du muguet par les fleuristes le 1er mai.
Certaines municipalités ont d’ores et déjà accordé cette tolérance, même si elle intervient de manière trop tardive pour bon nombre de fleuristes.
Chaque année, les 14 000 fleuristes vendent environ un tiers du muguet commercialisé en France, ce qui représente un chiffre d’affaire de 7 millions d’euros.
Les pertes des fleuristes, qui ont enregistré 40 millions d’euros de pertes sèches au début du confinement, représentant chaque mois 150 millions d’euros.
Soit presque 350 millions d’Euros durant ces deux mois de fermeture !

Voir aussi :

D’après les informations d’Europe 1, les fleuristes ne pourront finalement pas vendre du muguet dans la rue ce 1er mai – Un Quiproquo ?

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : FFAF via FACEBOOK
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

AMORSA Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
Luc NAROLLES Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

3 réponses

  1. il est vrai que les jardineries ont tout obtenus depuis un bon moment, on s’est occupé deux bien mieux . Perso je suis resté fermé jusqu’au 11 car ne ne pouvions vendre
    devant notre magasin POUR LE 1ER ,mais par contre tout les autres commerces le
    peuvent , on se fou de nous , nous sommes peut être négligeable pour le gouvernement qui préfère servir la puissance des “grandes surfaces” de la jardinerie et de leurs dirigeants très PUISSANTS , même Les mag de bricolage ont réouvert depuis le 23 ,ils sont
    plus indispensable que nous? mais 14000 FOIS une cotisation cela fait pas mal de fric
    et on se demande pourquoi on paye , en théorie si pas satisfait on arrête avec tous
    fournisseurs , à oui , c’est obligatoire sous peine d’amende, HONTEUX

  2. Val hor se fout de nous ,pour vendre du muguet devant la porte on nous avertis à 14 h14 que nous pouvons vendre du muguet devant la nos magasins. Pour le lendemains comment faire pour préparer en si peu de temps.se n ´ai pas top !!!!!!
    Nous avons besoin de travailler surtout en cette période difficile!!!!! ne comptez pas sur la cotisation cette année

  3. C’est du vraiment n’importe quoi obtenir l’autorisation de vendre du muguet la veille pour le lendemain !
    je vais appeler mes fournisseurs pour qu’ils me livrent cette nuit …et avec un peu de chance tout sera prêt à 8h00 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VALHOR Publicité - Pack Premium