JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste

JAF-info
CoronaVirus – Exclusif – Dispositions pour les Jardineries Animaleries – Autorisation de commercialiser l’ensemble de leurs produits
25417
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
BARENGRUG

Publicité - Pack Impact

.

Publicité - Pack Impact

EVERGREEN

Publicité - Pack Impact

.

Publicité - Pack Impact

CoronaVirus – Exclusif – Dispositions pour les Jardineries Animaleries – Autorisation de commercialiser l’ensemble de leurs produits

republique-francaise-etat-france-JAF-jardinerie-animalerie-fleuriste

Dimanche 5 avril – 11h30 – Le 1er avril dernier, la Ministre placée auprès du Ministre de l’Economie Agnès Pannier-Runacher évoquait au Sénat un arbitrage. Celui-ci lui permettait d’annoncer que la vente des plants potagers était considérée comme vente de produit de première nécessité. Cependant cet arbitrage ne prévoyait-il pas une mesure plus large que celle limitée aux plants potagers ? Interrogés par JAF-info, les services de Bercy et du Ministère de l’intérieur ont apporté les précisions suivantes  :

Je vous confirme que seules les jardineries disposant d’une activité secondaire « alimentation animale/animalerie » – vente d’aliments pour animaux – sont ouvertes et sont autorisées à commercialiser l’ensemble de leurs produits (y compris donc les semences et plants, en priorisant néanmoins l’activité de vente de semis et plants potagers).

Par ailleurs, la récolte de fruits et légumes dans un jardin peut s’inscrire dans l’acquisition à titre gratuit de produits de première nécessité. Si son jardin n’est pas attenant à son domicile, il est possible de s’y rendre en cochant, sur l’attestation de déplacement dérogatoire, la case “déplacements pour effectuer des achats de première nécessité”.

Ministère de l’intérieur – Ministère de l’économie et des finances

 

Dans une filière en plein désarroi, cette précision confirmant les possibilités de “réception du public”* offre une marge de manoeuvre supplémentaire. Cependant la mise en oeuvre demande un respect strict des mesures sanitaires édictées

 

*les dispositions concernant le “drive” retrait de commande  et la livraison restent inchangées.

Point de situation à cette heure des institutions du secteur :

La FNMJ a pris note de cette évolution et travaille à la réponse très prochaine à apporter à ses adhérents.

La FFAF demande dans son communiqué du 13 mars dernier aux Fleuristes de participer aux mesures d’enrayement de la propagation du Coronavirus Covid-19.

L’interprofession Val’Hor (FFAF, FNMJ, FGFP, Floralisa, producteurs, paysagistes) va communiquer dès que possible, avec la FNMJ, pour préciser les mesures qui seront prises dans les magasins pour l’accueil des clients. Pour la sécurité des clients et du personnel, il est fondamental d’attendre de connaître ces mesures avant l’ouverture des jardineries à tous les rayons.

 

A lire aussi :

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Surligneur de Talents ! Journaliste - Presse - Animateur de Communauté en ligne Fondateur des Editions Média-Talents et du site de Presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste - L'info pour les pros ! - 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! - Veille, Informations et Communauté en ligne pour les professionnels ! Depuis 1989 au cœur de la filière ! Ancien dirigeant d'une boutique Fleuriste et d'une Jardinerie-Animalerie. - Président du Jury Fiacre d'Or | Meilleure Entreprise Fleuriste Française (2017-2019) Agent d'affaires de Philippe Collignon - Chroniqueur-Réalisateur - Indépendance et confiance : - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. - + de 20.000 kms parcourus annuellement en train
Origine : Reportage – Interview (Original)
Signature : Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents ! – Paris
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

BYFLOX

Publicité - Pack Premium

9 réponses

  1. il est bien evident que les jardinerie ouverte en ce moment ce n est pas une bonne idee en
    cette saison. Car il y a beaucoup de clients et donc pour un bon confinement ce n est pas genial.
    Je tiens a signaler que je suis moi meme dirigeant d ‘une entreprise horticole et d ‘une
    jardinerie
    Pour ce qui est de la periode du 1er MAI il y auras encore plus de monde dans les jardineries et
    les fleuristes si l autorisation de vendre est donne se serais donc un desastre sanitaire.
    Mais alors que notre president nous demande de travailler pour ne pas subir une crise
    economique des plus catastrophique .Alors que doit on faire ?
    Moi j ai choisi de suivre les instructions de notre gouvernement et de travailler la boule au ventre certainement.
    Noublions pas que nos vieux sont partit a la guerre en 1940 certainement la boule au ventre
    et au risque de leurs vie.
    Alors a bon entendeurs dites nous se qu il faut faire mais je pense qu il faut beaucoup de courrage en cette periode tres difficile et ne pas ceder a la panique

  2. il est bien evident que les jardinerie ouverte en ce moment ce n est pas une bonne idee en
    cette saison. Car il y a beaucoup de clients et donc pour un bon confinement ce n est pas genial.
    Je tiens a signaler que je suis moi meme dirigeant d ‘une entreprise horticole et d ‘une
    jardinerie
    Pour ce qui est de la periode du 1er MAI il y auras encore plus de monde dans les jardineries et
    les fleuristes si l autorisation de vendre est donne se serais donc un desastre sanitaire.
    Mais alors que notre president nous demande de travailler pour ne pas subir une crise
    economique des plus catastrophique .Alors que doit on faire ?
    Moi j ai choisi de suivre les instructions de notre gouvernement et de travailler la boule au ventre certainement.
    Noublions pas que nos vieux sont partit a la guerre en 1940 certainement la boule au ventre
    et au risque de leurs vie.
    Alors a bon entendeurs dites nous se qu il faut faire mais je pense qu il faut beaucoup de courrage en cette periode tres difficile et ne pas ceder a la panique

  3. Je travaille en face d’une jardinerie à Castelculier (47), une honte !! Parking immense et pourtant plein à craquer, plusieurs clients venus chercher le pain nous on dit avoir fait demi tour à cause de cet amas de gens. De ce qu’on a compris, des nouveaux patrons quasi inexistant qui ne savent rien gérer, 2 vendeuses seulement pour des centaines de clients, qui doivent sûrement même plus avoir le temps de gérer les bons gestes barrieres, leurs sécurités et celles des clients mis en danger pour des fleurs. Les caddies ne sont à priori même pas des infectés !! Car oui messieurs dames du gouvernement, vous dites aux gens de rien faire et rester chez eux mais qu’ils peuvent sortir pour des plants de légumes, soyez clair, sortir et se regrouper en masse dans une jardinerie pour acheter tout sauf des plants…je ne comprend pas. Vendre de la nourriture ou aller sauver des vies je comprends. Tout le reste, reste pour moi un grand mystère. Les castorama, Leroy merlin, weldom… Les jardineries…c’est du pur foutage de gueule. Pensez aux employés qui eux ne demandent rien, qui vont bosser la boule au ventre, qui ont des soucis de santé et dont les patrons se fichent totalement et qui pense à leurs chiffres et rien d’autre. La santé n’est elle pas nécessaire si vous voulez relever le pays après tout ça ? Si le confinement été un vrai confinement, cela serait déjà fini ! A bon entendeur. Même si tout le monde s’en fou clairement.

  4. 2 poids 2 mesures ! Les VRAIS producteurs, eux, ne peuvent pas vendre correctement leur production. C’est désolant !
    Et les caddies, sont-ils bien désinfectés après chaque passage en caisse ?

  5. Quelle liberté pour les salariés des grosses structures ?
    Alors que notre ministre de la santé annonce ce matin sur BFMTV que “le pic épidémique n’a pas encore été atteint”, que nous sommes toujours “en phase d’aggravation” et que le respect rigoureux des mesures de confinement est “plus que jamais nécessaire”, les grosses structures vont pouvoir ré-ouvrir tous leurs rayons ?!!
    Barbecue ? Loisirs créatifs ? Arbustes d’ornements ? Serre chaude ? Textiles ? Etc
    Mais de qui se moque-t-on ? Des salariés de ces grosses structures qui font partie des salaires les plus bas en France ?
    Quelle irresponsabilité… c’est désolant….
    Bravo à @ANNEBIQUE pour son sens des responsabilités dans cette crise qui nous concerne tous.

  6. Bonjour donc les producteurs en vente détails on uniquement le droit au drive et livraisons et les jardinieries qui sont déjà ouvertes pour l’alimentation des animaux, ont le droit d’ouvrir tous les rayons ? en respectant les gestes barrières

  7. Entre le business et la santé mon choix et vite fait , j’aurais tout gagné si je contamine ou est contaminé , si ma famille va bien c’est le principal, le reste on verra après , mais bon suis mon propre patron , les grosses structure non en générales pas cette mentalité , d’ou l’ouverture de tous les rayons quand animalerie ,la FFAF à fait le bon choix , après on dit que le Français n’est pas parfaitement discipliné , mais à chaque fois les
    messages du gouvernement sont pour le moins illogiques et participe à l’indiscipline ,
    navrant encore une fois .

    1. Vous gardez à tout moment votre liberté d’exercer votre activité ou non. Et chacun doit respecter votre choix. Pour les fleuristes, l’Etat a demandé de ne plus recevoir du public mais a laissé la possibilité de travailler en drive et livraison. La FFAF a fait la meme recommandation. Dans tous les cas prenez soin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BARENGRUG

Publicité - Pack Premium

Accès rapide

En ce moment

” Au lieu de conforter vos opinions 
plutôt éclairer vos choix  ! “​

” Dans le calme ou la tempête : Humanisme, Engagement, Indépendance, Plaisirs et Réactivité ! “

JAF-info

Jardinerie Animalerie Fleuriste

Site de presse en ligne et réseau social

Une publication des Editions Média-Talents – Paris

Surligneur de Talents ! ®​