L'info pour les pros !
10 Ans !
Coronavirus. En plein confinement, c’est le grand bazar dans le milieu de l’horticulture – ” Vous me mettez dans l’embarras, je me suis autorisé à rouvrir comme d’autres collègues”
286
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact

Coronavirus. En plein confinement, c’est le grand bazar dans le milieu de l’horticulture – ” Vous me mettez dans l’embarras, je me suis autorisé à rouvrir comme d’autres collègues”

horticulture-JAF-Jardinerie

Économie. C’est le grand bazar dans le milieu des horticulteurs et des pépiniéristes qui rouvrent de manière différente selon le département. Et souvent au prétexte des plants potagers.

C’est dit à la fin de la conversation. « Ne parlez pas de nous, c’est gênant ! » lance au téléphone un horticulteur de la région de Dieppe, il y a quelques jours, alors que sa clientèle afflue. D’habitude, lorsque l’on parle primevères et pensées, salades et tomates, la discussion est tranquille. En ces temps de Covid-19, le malaise s’est installé chez les professionnels des plantes. Frappés depuis le début de la crise par une interdiction de vendre directement sur leurs sites de production aux particuliers, ils ont ouvert de nouveau leurs portes cette semaine. Excédés de constater que les grandes surfaces proposent sans restriction depuis le 17 mars des plantes. Agacés de voir que les jardineries vendent depuis presque quinze jours (après avoir eu l’autorisation pour les seuls aliments pour animaux), ils passent au-dessus de l’interdiction. Ou plutôt la contourne grâce à la vente de plants de légumes.

« Vous me mettez dans l’embarras, je me suis autorisé à rouvrir comme d’autres collègues sans trop chercher parce que nous proposons des plants pour le potager et des légumes que nous récoltons. Cela entre donc dans la catégorie des produits de première nécessité », explique-t-on aux Serres Stéphanaises, un site à côté de Rouen dont 70 % de l’activité se porte sur les plantes.

Même logique chez Jacques Bourgeais, horticulteur à Bourg, un village situé à la pointe de l’Eure, proche de l’Orne et de l’Eure-et-Loir. En ce début de semaine, le spécialiste s’active à tout remettre en place sur son site de vente de 2 500 m² et de tout réorganiser avec son équipe de 20 personnes. « Nous sommes de nouveau opérationnels après une période de fermeture et de drive et livraisons, qui n’était pas simple à organiser. »

Extrait

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : paris-normandie.fr Patricia LIONNET
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://www.paris-normandie.fr/accueil/coronavirus-en-plein-confinement-c-est-le-grand-bazar-dans-le-milieu-de-l-horticulture-GB16713984

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
Luc NAROLLES Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AMORSA Publicité - Pack Premium