L'info pour les pros !

10 Ans
CoronaVirus – Bercy met en place d’une cellule d’écoute et de soutien psychologique aux chefs d’entreprise
302
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact
.Publicité - Pack Impact
> Actualités > CoronaVirus – Bercy met en place d’une cellule d’écoute et de soutien psychologique aux chefs d’entreprise

CoronaVirus – Bercy met en place d’une cellule d’écoute et de soutien psychologique aux chefs d’entreprise

republique-francaise-etat-france-JAF-jardinerie-animalerie-fleuriste

Paris, le 27/04/2020 – Pour aider les chefs d’entreprise à faire face à la situation économique exceptionnelle provoquée par la crise sanitaire, le Ministère de l’Economie et des Finances, en s’appuyant sur l’action de l’association APESA (Aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë) et avec le soutien d’Harmonie Mutuelle, de CCI France et de CMA France, annonce la mise en place d’un numéro Vert pour apporter une première écoute et un soutien psychologique aux chefs d’entreprise en détresse.

Les difficultés économiques exceptionnelles auxquelles les entreprises doivent faire face durant la crise du Covid-19 constituent en effet une épreuve brutale pour les dirigeants d’entreprise, qui voient leur carnet de commande se contracter et leur trésorerie se tendre sans certitude quant au moment où leur activité pourra pleinement repartir. Dans les cas les plus critiques, ces difficultés peuvent plonger des dirigeants d’entreprise dans des situations de détresse extrême qu’ils ne peuvent affronter seuls.

Au-delà des mesures de soutien économique mises en place par le Gouvernement à destination des entreprises, il apparait indispensable d’apporter une réponse aux chefs d’entreprise fragilisés qui ont besoin d’une écoute dans cette période particulièrement éprouvante.

Pour faire face à ce risque psychologique, le Ministère de l’Economie et des Finances s’appuie sur l’action de l’association APESA (Aide Psychologique aux Entrepreneurs en Souffrance aiguë) avec le soutien des partenaires Harmonie Mutuelle, CCI France et CMA France.

Un numéro Vert est mis en place à compter du lundi 27 avril :

0 805 65 505 0.

Il permettra aux chefs d’entreprise en détresse de bénéficier d’une première écoute et d’un soutien psychologique 7 jours sur 7, de 8 heures à 20 heures.

A l’issue d’un appel, pour les cas les plus préoccupants, le chef d’entreprise se verra proposer, s’il le souhaite et dans la plus stricte confidentialité, de bénéficier d’une prise en charge rapide et gratuite par un psychologue spécialement formé. Pour les autres cas, une réorientation sera proposée vers des structures publiques ou privées spécialisées dans ce type d’accompagnement.

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances a déclaré : « Ma conviction est qu’il ne faut pas laisser les chefs d’entreprise seuls dans cette période extrêmement brutale. Confrontés au risque de voir disparaître leurs entreprises et se sentant responsables du devenir de leurs salariés, ils peuvent se retrouver en situation de détresse personnelle. La démarche que nous initions vise à apporter un soutien psychologique appropriée à ces situations individuelles. La solidarité et la bienveillance seront deux valeurs clé pour sortir collectivement de cette crise : je salue à ce titre l’engagement d’Harmonie Mutuelle, de CCI France et de CMA France qui soutiennent à nos côtés l’association APESA et j’invite tous les institutionnels intéressés par cette initiative à nous rejoindre très rapidement ».

Catherine Touvrey, directrice générale d’Harmonie Mutuelle, groupe VYV, a déclaré : « Harmonie Mutuelle salue et soutient l’initiative prise par le Ministère de l’Economie et des Finances. Pour nous, la santé des collaborateurs est un facteur clé de performance des entreprises et mérite toute notre
attention. Cela concerne bien entendu les dirigeants qui font partie du collectif de travail de chaque organisation. Nous souhaitons d’ailleurs mobiliser nos 66000 entreprises adhérentes pour soutenir cette action indispensable et aider à contenir les conséquences économiques et sociales de cette crise sanitaire. Agir collectivement pour relever le défi qui nous est lancé est au coeur de l’identité mutualiste que nous faisons vivre ».

Pierre Goguet, président de CCI France, a déclaré : « La période est d’une violence inouïe pour les chefs d’entreprises. Ma conviction est qu’il faut détecter le mal-être des plus fragilisés et rompre la solitude et l’isolement dans cette période de crise inédite. Les collaborateurs des CCI organisés en cellules d’appui agissent déjà comme des sentinelles pour détecter les signaux faibles d’extrême détresse. Face à l’ampleur du phénomène, il apparait important de renforcer le dispositif de soutien psychologique par une formation spécifique et rapide de nos collaborateurs gérant les hotlines, par un numéro vert national et par des cellules de professionnels en proximité pour les situations les plus alarmantes. CCI France s’associe donc à l’action de l’association APESA, aux côtés du Ministère de l’Économie et des Finances, d’Harmonie Mutuelle, de CMA France. »

Gérard Bobier, membre du bureau de CMA France, en charge du dialogue social, a déclaré : « En parallèle de la question économique CMA France alerte depuis le début de la crise sur l’impact psychologique sur les artisans : ceux qui continuent de travailler mais dans des conditions difficiles, comme ceux qui doivent faire face à l’absence de trésorerie compte tenu de l’impossibilité de travailler. Nombreux se posent la question : comment vais-je m’en sortir ? A cela s’ajoute des inquiétudes sur l’accès aux aides, ou encore des démarches anxiogènes auprès de banques pas toujours aidantes… Aussi, est-il très important qu’ils puissent bénéficier, en plus de l’expertise et du soutien que leur apporte le réseau des CMA, d’une écoute particulière par des personnels formés. C’est pourquoi CMA France a pris part à l’élaboration de cette cellule psychologique et s’engage dans cette opération pour aider les hommes et les femmes de l’artisanat en souffrance ».

Marc Binnié, président d’APESA France, a déclaré : « Le dispositif APESA permet à tout chef d’entreprise qui en éprouve le besoin de bénéficier d’une prise en charge psychologique, rapide, gratuite, confidentielle, par des psychologues spécialisés dans l’écoute et le traitement de la souffrance morale, les « idées noires » provoquées par les difficultés de leur entreprise. L’entrepreneur est un sportif de haut niveau, un fantassin de l’économie ! Il doit lui aussi pouvoir bénéficier de soigneurs adaptés à ses combats lorsqu’il pense au pire. L’attention à la défaillance individuelle témoigne de notre force collective. »

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : ETAT

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
DIGIFLOR Publicité - Pack Premium

Une réponse

  1. Prolongation de la cellule d’écoute et de soutien psychologique aux chefs d’entreprise 0 805 65 505 0

    Paris, le 07/11/2020

    Pour aider les chefs d’entreprise à faire face à la situation économique exceptionnelle provoquée par la crise sanitaire, le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, en s’appuyant sur l’action de l’association APESA (Aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë) et avec le soutien d’Harmonie Mutuelle, de CCI France, de CMA France et de la Banque Thémis qui rejoint aujourd’hui l’élan solidaire des partenaires initiaux, annonce la prolongation de six mois supplémentaires du numéro vert, 0 805 65 505 0, mis en place en avril dernier pour apporter une première écoute et un soutien psychologique aux chefs d’entreprise en détresse. Ce numéro est accessible 7 jours sur 7 de 8 heures à 20 heures.

    Le premier bilan de ce dispositif invite à sa prolongation. Depuis sa mise en place au 27 avril 2020 le numéro vert 0 805 65 505 0 a ainsi fait l’objet de 957 appels avec 421 prises en charges de dirigeants via les sentinelles des partenaires qui ont été formés par APESA à la détection des signes avant-coureurs d’une détresse psychologique aigüe. Cela représente une augmentation globale des prises en charge par APESA de 46% par rapport à 2019 sur la même période.

    Au-delà des mesures de soutien économiques mises en place par le Gouvernement à destination des entreprises et renforcées à l’occasion de ce second confinement, il apparait indispensable de continuer d’apporter une réponse aux chefs d’entreprise fragilisés qui ont besoin d’une écoute dans cette période éprouvante.

    A l’issu d’un appel, pour les cas les plus préoccupants, le chef d’entreprise se voit proposer, s’il le souhaite et dans la plus stricte confidentialité, de bénéficier d’une prise en charge rapide et gratuite par un psychologue spécialement formé. Pour les autres cas, une réorientation est proposée vers des structures publiques ou privées spécialisées dans ce type d’accompagnement.

    Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie a déclaré : « Ma conviction est qu’il ne faut pas laisser les chefs d’entreprise seuls dans cette période extrêmement brutale. Confrontés au risque de voir disparaître leur entreprise et se sentant responsables du devenir de leurs salariés, ils peuvent se retrouver en situation de détresse personnelle. C’est pourquoi nous avons décidé de poursuivre le dispositif que j’avais initié au printemps avec la mise à disposition d’un numéro vert pour leur apporter un soutien psychologique approprié. La solidarité et la bienveillance seront deux valeurs clés pour sortir collectivement de cette crise : je salue à ce titre l’engagement renouvelé de CCI France, de CMA France, d’Harmonie Mutuelle et de la Banque Thémis que je remercie d’avoir répondu favorablement à l’appel à la solidarité que j’avais lancé lors que lancement du numéro vert. Appel à nous rejoindre que je réitère d’ailleurs à tous les acteurs institutionnels intéressés par cette initiative pour soutenir à nos côtés l’association APESA. ».

    Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises a déclaré : « Dans cette période que je sais particulièrement éprouvante, la prolongation de cette cellule d’écoute et de soutien est primordiale pour accompagner les chefs d’entreprise, artisans, commerçants, indépendants, professions libérales qui peuvent se sentir isolés face aux difficultés rencontrées et ressentir le besoin d’en échanger. Cet accompagnement personnalisé et confidentiel leur permettra d’exprimer leurs inquiétudes mais aussi leurs souffrances et de les surmonter. Je tiens donc à saluer l’action de l’association APESA qui accomplit, avec l’aide de professionnels spécifiquement formés, un travail précieux auprès de nos chefs d’entreprise et je remercie CCI France, CMA France, Harmonie Mutuelle et la banque Thémis pour leur soutien et leur engagement. »

    Catherine Touvrey, directrice générale d’Harmonie Mutuelle, groupe VYV, a déclaré : « Alors que les incertitudes continuent de faire jour, Harmonie Mutuelle avance plus que jamais collectif avec ses entreprises clientes pour les aider à passer ce cap difficile. Convaincue que l’accompagnement ne se résume pas à une aide financière, Harmonie Mutuelle est satisfaite que cette cellule d’écoute et de soutien psychologique, ait prouvé sa pertinence et sa qualité. Partenaire, dès les premiers instants, Harmonie Mutuelle soutient la prolongation pour les prochains mois de ce dispositif indispensable».

    Pierre Goguet, président de CCI France, a déclaré : «Pierre GOGUET : « Les chambres de commerce et d’industrie constatent une détresse croissante des chefs d’entreprise et notamment de nos commerçants en cette période. Il m’est apparu essentiel de proroger le dispositif de soutien psychologique qui leur est spécifiquement dédié depuis le premier confinement. Ce soutien, avec un numéro vert unique ainsi que des séances d’accompagnement personnalisé par des professionnels qualifiés, est très simple et à la disposition de chaque chef d’entreprise qui en ressentirait le besoin. Ce soutien a fait ses preuves ces derniers mois. CCI France a proposé sa prorogation et participe à son financement. Nos conseillers CCI sur le terrain continueront d’assurer leur rôle de sentinelles pour détecter les signaux faibles de cette détresse qui nous préoccupe fortement. »

    Pour Joël Fourny, président de CMA France, a déclaré : « Avec ce deuxième confinement, la conjoncture économique difficile continue de mettre en danger les chefs d’entreprise artisanale. Face à leur détresse, le dispositif APESA avec son numéro vert national a fait ses preuves. Il permet aux artisans en situation de vulnérabilité psychologique d’être orientés et pris en charge par des psychologues cliniciens. Au préalable, partout sur le territoire, les conseillers des Chambres de métiers et de l’artisanat assurent toujours leur mission d’information du dispositif lors de leurs prises de contacts téléphoniques avec les entreprises pour faire le point sur leur situation mais aussi celle de détection des artisans en grande fragilité. Au regard de la situation très préoccupante, CMA France reconduit son partenariat avec APESA, participe au financement de ce dispositif national et maintient mobilisé son réseau pour exercer son rôle de sentinelle et d’accompagnement. »

    Benoit Desteract, Directeur de la banque Thémis, a déclaré : « Nos délégués régionaux sont sensibilisés à la détresse des chefs d’entreprise. Certains d’entre eux, de leur propre initiative, ont rejoint le réseau sentinelle. Il nous paraît essentiel d’inscrire la démarche d’Apesa au cœur de notre dispositif. C’est donc tout naturellement que nous rejoignons ce partenariat ».

    Marc Binnié, président d’APESA France, a déclaré : « A l’ occasion du premier confinement, la mobilisation des psychologues du dispositif d’aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë d’APESA France a été totale et spontanée. De nombreux témoignages révèlent combien est souvent extrême la souffrance vécue par celles et ceux qui sont aujourd’hui confrontés à l’impensable, au rêve brisé de la disparition éventuelle de leur entreprise, au sentiment de perte d’identité, de dignité et d’utilité. La grande diversité des profils pris en charge permet de mesurer l’étendue des secteurs d’activité touchés par la crise. La mobilisation et la conscience de l’urgence ne faiblissent pas. Les acteurs du dispositif APESA, sentinelles et psychologues, sont convaincus que la solidité de toute institution ne se mesure pas à l’épaisseur de ses murs, et sans triomphalisme mais résolus, sont heureux de continuer d’apporter, grâce à l’aide financière des partenaires historiques, Harmonie Mutuelle, CCI France, CMA France et récemment de la Banque Thémis, un soutien psychologique à celles et ceux qui ont parfois tout donné. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

JAF Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info