Publicité - Pack Impact

Commander ses plantes et autres végétaux sur internet : Opter pour un emballage écolo et protecteur pour le voyage

La rédaction de JAF-info
Vues :
19
E COMMERCE

Alors qu’aujourd’hui, le premier réflexe dès qu’on envisage un achat, est de se tourner vers internet, qu’il s’agisse des courses à récupérer au Drive, en passant par le salon de jardin ou le sommier du petit qui a grandi, sans oublier la voiture, et même la maison !

Alors, pourquoi pas commander ses plantes sur internet ? Lorsqu’il s’agit de sachets de graines, aucun obstacle ne se dresse ; mais quand il faut expédier des plantes en croissance, des arbustes, voire de jeunes arbres, la tâche peut se corser et se révéler peu vertueuse sur le plan environnemental. Alors qu’en est-il ?

Redouter de ne pas choisir ses plantes soi-même

Le problème – qui fut longtemps un frein à l’achat de végétaux sur internet – est de ne pas pouvoir choisir soi-même, de visu, le plus joli pied de rhododendron ou de glycine, par exemple. Chacun préférait aller faire ses emplettes chez un pépiniériste local ou en jardinerie : c’était vrai pour les plantes ornementales mais encore plus pour les plants potagers tels que les pieds de tomates, de basilic, de courges, etc.

Avec l’épidémie de Covid-19 et les confinements plus ou moins stricts qui se sont succédé, la donne a changé depuis 2 ans, et de nouvelles habitudes ont été prises, grâce au service public de la Poste qui ne s’est pas interrompu et aux services de livraison qui ont vu leur volume de colis grossir considérablement.

Même les moins convaincus des jardiniers ont eu l’occasion d’essayer l’achat de végétaux via internet afin de pouvoir satisfaire leur désir de cultiver leur potager et de bichonner leurs massifs de fleurs annuelles et vivaces. Verdict : dans la plupart des cas, ils ont été agréablement surpris par l’efficacité, la bonne santé des plantes et leur protection pour le transport afin qu’elles parviennent en excellent état. C’est sans doute là, le challenge le plus difficile à relever.

Opter pour un emballage écolo et protecteur pour le voyage

Essayer de limiter l’usage du plastique au jardin est une gageure, tout jardinier le sait bien, en ayant recours aux bâches plastique pour un tunnel, à des godets pour ses semis, à un arrosoir plus léger, etc. Et la filière professionnelle horticole est encore plus concernée, donc lorsqu’il s’agit de faire voyager des plantes, par nature fragiles, le recours au papier bulle, aux coques de protection et aux coussins de calage en plastique s’avère très précieux, mais pas écologique même s’il s’agit de plastique “recyclable”.

Conscients de cette forte consommation d’emballages plastique, certains acteurs de la vente en ligne de plantes pour le jardin, comme Promesse de fleurs, ont engagé un travail de recherche d’éco-conception depuis 3 ans, ce qui leur a permis de lancer un test grandeur nature, en option payante pour les clients, depuis plusieurs mois, proposant des emballages sans plastique, pratiques et robustes, gardant les plantes fraîches et intactes. Verdict : les retours clients sont bons, et malgré le coût pour l’entreprise, non intégralement répercuté sur les clients, le processus va perdurer et sans doute s’améliorer, se développer, être moins coûteux, et enfin peut-être se généraliser (sauf quelques exceptions pour des plantes d’une grande fragilité).

Le carton et le papier utilisés pour emballer et caler les plantes sont composés de 100 % de matériaux recyclés, certifiés FSC (Forest Stewardship Council), garantissant que le bois servant à sa fabrication est issu de forêts gérées de façon responsable. Ils sont donc 100% recyclables tant au jardin en paillage qu’en déchèterie.

Commander ses végétaux et ses graines sur internet

A l’heure où les prix de l’énergie flambent, où le réchauffement climatique impose de repenser la gestion des cultures et des pratiques agricoles, et où le GIEC alerte avec de plus en plus d’insistance, miser sur le zéro plastique dans tous les envois de commandes d’ici 3 ans est un pari qui sera forcément gagnant. Ce courage mérite d’être salué.

Pouvoir envoyer des plantes en cadeau

Tout comme offrir ou envoyer des fleurs fait partie des usages traditionnels admis en diverses occasions qu’il s’agisse de célébrer, remercier, féliciter, rendre hommage ou exprimer des sentiments grâce au langage des fleurs, pourquoi ne pas offrir des arbustes ou de jeunes arbres en les commandant auprès de pépiniéristes organisés pour la vente en ligne ? Ainsi vous pourrez choisir le rosier, la grimpante, l’arbuste ou l’arbre, que vous souhaitez faire parvenir à un ami, un membre de votre famille ou un collaborateur, en restant chez vous et en étant sûr qu’il réceptionne ce cadeau chez lui ou en relais colis.

Pour ce faire, sans qu’il y ait de faux pas, l’option “cadeau” devrait être davantage mise en avant et proposée par le site de vente en ligne, ce qui impliquerait juste :

une adresse de livraison distincte de l’adresse de facturation ;
l’absence de facture à l’intérieur de l’envoi ;
la possibilité de joindre une carte rédigée selon les mots transmis par l’expéditeur.

Si des petites améliorations restent encore à pratiquer, il faut reconnaitre que des progrès ont été faits chez les pépiniéristes qui ont franchi le pas du e-commerce, et que rien ne doit vous arrêter pour commander des végétaux en ligne chez eux…hormis peut-être le bilan carbone dû au transport, mais cela vaut alors pour les plantes comme pour les livres, vêtements et autres objets commandés sur internet !

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : jardinage.lemonde.fr
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Accès rapide