L'info pour les pros !

10 Ans
Brand Wagenaar – Maîtrise des datas : un enjeu pour la survie d’entreprises de la filière
73
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact
.Publicité - Pack Impact
> Actualités > Brand Wagenaar – Maîtrise des datas : un enjeu pour la survie d’entreprises de la filière

Brand Wagenaar – Maîtrise des datas : un enjeu pour la survie d’entreprises de la filière

BRAND WAGENAAR - SA VISION DES PERSPECTIVES 2014 ! | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr image 2

La compétition ne se joue plus seulement au niveau des origines du produit, ni au niveau des savoirs faire de production, ni même au niveau de la capacité financière ou marketing des entreprises, elle se joue au niveau de la capacité à maîtriser le numérique.

La pénétration numérique dans le secteur du végétal envahit très rapidement tous les segments de la filière, obtention, production distribution et même l’état et ses administration mettent les bouchées doubles pour se mettre à niveau et profiter des avantages de ces nouvelles technologies pour traquer les fraudes en diminuant ses charges.

D’une part, il existe des entreprises dotées d’une stratégie de numérisation d’un personnel adéquat, dotées de systèmes ERP protégé et de systèmes ERP communiquant, ces entreprises visent déjà un degré très avancé de numérisation et y mettent tous les moyens nécessaires. D’autre part, il existe des entreprises qui n’ont pas encore investit assez dans cette voie pour diverses raisons et pour lesquelles la compréhension, voir même l’acceptation numérique est faible. Certaines entreprises sont parfois même assez fières de leur faible niveau de numérisation, comme signe de résistance à ce qu’elles considèrent encore comme une mode étrangère. Ces entreprises risquent de devenir dépendantes d’autres entreprises, malgré leur volonté d’indépendance.

Contrairement à de nombreux autres changements économiques ou sociaux, il n’y a pas de pression légale ou politique en faveur de la numérisation, et, par conséquent, aucune pression en matière de formation. Il faudra des années pour que les mesures en cours d’application entrent vraiment en vigueur.

Avant le WEB 1.0 , les processus manuels sans informatique étaient monnaie courante. Depuis le début des années 90, le World Wide Web a commencé avec de simples tableaux de données. Ces tableaux ont été reliées avec des hyperliens. Ensuite, les premiers moteurs de recherche ont été créés. Tout cela était basé sur une infrastructure très simple .

Le Web 2.0 a débuté vers l’an 2000. C’était l’extension du WEB 1.0 à des plates-formes simples comme Facebook ou Google par exemple. Les hyperliens ont été remplacés par des services, des blogs et des sites de référence. Les premières pages d’accueil générées par les utilisateurs se sont créés. La lisibilité des données était cependant limitée à l’utilisateur humain.

La phase suivante, Web 3.0 également appelé réseau social sémantique, a démarré vers 2015. Le contenu généré par l’utilisateur a été traité de manière à être lisible par les machines. Cela signifie les ordinateurs sont maintenant capables de lire, comprendre et interpréter, trier, classer ces données ou datas. Les premiers mondes parallèles sociaux ont émergé sur Internet. La lisibilité entre les machines est devenue la troisième dimension d’Internet. Les entreprises, grandes ou petites, qui dès le début ont pris en compte cette nouvelle donne, creusent l’écart.

Tout comme la lettre a perdu de son importance par rapport au courrier électronique d’il y a quelques années, le courrier électronique est maintenant remplacé par d’autres système de messagerie car il est souvent trop lent. La vitesse et la dynamique de développement augmentent au fur et à mesure du développement accéléré des innovations qui s’enrichissent et se complètent : blockchain, intelligence artificielle, capteurs, holographie, robotique, traitement autonome ainsi que traitement de l’image et de la parole. Bienvenue dans le Web 4.0. Dans la filière verte, certains entrepreneurs sont encore au fax et restent confortablement installés dans le hamac du «confort analogique».

Les entreprises qui ont intégré cette évolution dans leur stratégie, économisent beaucoup de temps, peuvent faire plus avec moins de main d’œuvre, communiquent instantanément, gagnent en réactivité, en bref, elles creusent l’écart. La taille de l’entreprise n’est pas en question, c’est la volonté d’y consacrer le temps et l’argent nécessaire pour se mettre à niveau qui importe.

 

 


Le terme ERP vient de l’anglais « Enterprise Ressource Planning ». ERP a été traduit en français par l’acronyme PGI (Progiciel de Gestion Intégré) et se définit comme un groupe de modules relié à une base de données unique et fonctionnant en interaction

Wijbrand WAGENAAR

Wijbrand WAGENAAR

Analyste expert des filières horticoles - Analyst in ornamental horticulture Spécialité recherche tendances production, mise en marché et évolution consommation pour les métiers de l’obtention, de la production, du négoce et de la distribution des secteurs de l’horticulture ornementale Specialization : Research on trends and évolution of consumption of the production, negotiation and distribution in the ornamental horticulture sector Expert des Pays-Bas Curieux de comprendre les évolutions du monde qui nous entourent et plus particulièrement l’évolution économique probable et ses conséquences sur la consommation en France. Je suis plus précisément intéressé par tout ce qui touche les filières de l'horticulture ornementale en Europe, et je travaille en réflexion prospective pour pouvoir assister les acteurs de l'obtention, de la production et de la distribution dans ces filières.
Origine : Editorial – Billet d’humeur (Original)
Signature : Brand Wagenaar – Analyste Expert des filières horticoles
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://www.medioflor.com/2019/12/maitrise-des-datas-un-enjeu-de-survie-pour-la-filiere-horticole/

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
MEILLEUR FLEURISTE Publicité - Pack Premium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VALHOR Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info