L'info pour les pros !
10 Ans !
Botanic – les managers qui parlent aux oreilles des chevaux
116
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
LOGO JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste
La rédaction de JAF-info

Botanic – les managers qui parlent aux oreilles des chevaux

botanic Jean-Pierre Tiffon a accueilli des managers de l’entreprise Botanic au centre de la Bidauderie. Mieux travailler dans une entreprise grâce aux révélations que peuvent vous faire le cheval. Le concept paraît insolite mais se révèle efficace.

Nicolas a utilisé la baguette pour faire avancer le cheval plus efficacement dans le manège. Désormais, seuls ses gestes et sa voix doivent lui suffire à se faire comprendre. Déjà, sa posture a évolué depuis le début de l’exercice. Du coup, la réaction du cheval est différente : lui aussi est plus confiant.

Nicolas est manager à Botanic, un réseau national de jardineries spécialistes du jardinage écologique. Avec quelques-uns de ses collègues, qui se sont portés volontaires, il suit, ce jour-là, un stage de coaching au centre équestre de la Bidauderie.

Si aucun d’entre eux n’est de la région, c’est parce que le concept est assez rare encore en France. « Il s’agit de réfléchir à sa manière de travailler grâce aux révélations faites par les exercices avec le cheval », explique Jean-Pierre Tiffon, coach professionnel et conseiller en communication.

Parce que « tous les échanges qu’on rate dans la vie sont moins visibles avec l’humain, qui garde souvent pour lui ce qu’il pense, notamment quand il s’agit d’un employé, ou tout simplement parce que le malaise est inconscient. Tandis que le cheval, lui, va exprimer tout de suite ce qui ne va pas. À cause d’un geste, d’une attitude ou d’un ton qui n’est pas adapté au résultat demandé. »

Étonnés de « dépasser leurs peurs aussi vite »

Quand le stage a commencé, le premier jour, tous avaient une peur bleue des chevaux. C’est en se bandant les yeux que chacun a pu approcher doucement l’animal, et communiquer avec lui, sans anticipation visuelle. La plupart étaient très étonnés de « dépasser ses peurs aussi vite ».

En ce deuxième et dernier jour d’introspection en plein air, le groupe échange, donne son avis sur les passages de chacun et semble avoir dépassé les frontières de la timidité, lors des exercices d’improvisation. Pourtant, une des stagiaires est une représentante de l’Adapei de la Sarthe (*), et ne connaissait aucun des salariés de Botanic. Elle a réussi à se fondre dans la masse sans difficulté : « On est tous dans la même situation. Pour ma part, je devais réussir à être plus précise dans les directives que je donne à des personnes en réinsertion sociale. »

Côté entrepreneurs de Botanic, « les objectifs sont un peu différents : l’amour pour leur métier est bien là, l’énergie aussi, mais il faut l’utiliser à bon escient », pense Olivier Lecomte, dirigeant de l’entreprise OLV2, mais surtout associé à Jean-Pierre Tiffon pour trouver les entreprises intéressées par le stage ( lire encadré).

Nicolas, le manager, est aussi entraîneur de basket. Il veut « atteindre ses buts en s’économisant un peu plus », car il se trouve trop stimulant pour ses employés. Idem pour Jean-Marie, qui a conscience de son « excès de dynamisme », qu’il n’arrive pas toujours « à maîtriser. »

Pour Pascal, il lui faut gérer son stress. Tandis que Fleurance révèle déjà sa personnalité rien qu’en racontant ce que le stage lui a déjà apporté : « Petit 1, surmonter ma peur du cheval. Petit 2, ajuster mon management et réfléchir à ses répercussions. Petit 3, penser à mes objectifs personnels. » Dorothée, elle, avoue simplement s’être « retrouvée personnellement dans les exercices. »

Reste aux chefs entreprises qui n’ont pas encore réalisé le stage, d’imaginer, désormais, comment un cheval réagirait à leurs propres instructions ou à celles de leurs propres salariés…

(*) L’Association départementale des amis et parents de personnes ayant un handicap mental.

Christelle Marilleau


Source : http://www.leberry.fr/cher/actualite/pays/pays-de-vierzon/2013/10/08/jean-pierre-tiffon-a-accueilli-des-managers-de-lentreprise-botanic-au-centre-de-la-bidauderie-1720823.html

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : vide
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
DIGIFLOR Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

AMORSA Publicité - Pack Premium