L'info pour les pros !
Benoit saint amand reve de devenir mof fleuriste a l’elysee
1058
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
> Actualités > Evénements > Salon du Vegetal > Benoit saint amand reve de devenir mof fleuriste a l’elysee

Benoit saint amand reve de devenir mof fleuriste a l’elysee

BENOIT SAINT AMAND REVE DE DEVENIR MOF FLEURISTE A L'ELYSEE | www.Jardinerie-Animalerie-Fleuriste.fr

Le fleuriste Benoît Saint-Amand sera-t-il sacré Meilleur ouvrier de France en art floral ? Six épreuves ont départagé six prétendants. Résultat fin mars.

«La base de la composition, ce sont des aiguilles de pin enfilées dans la maille. Il y a aussi des graminées et des roseaux. Par-dessus sont venues se greffer des orchidées vanda et sabot-de-vénus. Le tout a nécessité cinq heures de travail. » Une à une, le fleuriste Benoît Saint-Amand détaille les six épreuves finales qu’il a passées, du 17 au 19 février, lors du Salon du végétal à Angers, pour devenir le Meilleur ouvrier de France (MOF).

Créé en 1935, le titre de MOF, c’est la consécration, le Graal, l’apothéose pour tout artisan créateur. Il est décerné tous les quatre ans après un concours qui voit s’affronter les meilleurs professionnels de leur catégorie. Dextérité, connaissance des techniques modernes et des savoir-faire traditionnels, créativité et sens de l’esthétique… Tout doit friser la perfection. Le titre de MOF est un gage de grande qualité, reconnu en France comme à l’étranger. « Cela fait vingt ans que j’en rêve et trois ans que je m’y prépare », confirme Benoît Saint-Amand.

Panique sur le bouquet

« Et ça, qu’est-ce que c’est ? », demande l’une des dix jeunes femmes en Brevet professionnel fleuriste au Centre de formation des apprentis (CFA) de Mont-de-Marsan, venues glaner quelques conseils, mardi après-midi, auprès du maître. « C’est de l’herbe de la pampa trempée dans de la colle à bois. Ça donne un aspect textile », précise le fleuriste, originaire de Buanes et installé à Saint-Pierre-du-Mont.

Le prétendant au sacre n’en est pas moins faillible. « Normalement, l’épreuve du bouquet, c’est celle où je devais être le plus à l’aise. Mais on s’est retrouvé avec des fleurs avec des très grandes queues et d’autres, avec des queues très courtes. Pas facile de composer un bouquet magistral avec une telle différence. J’ai un peu paniqué », glisse Benoît Saint-Amand. De quoi donner sueurs froides et larmes aux yeux à sa coach, Murielle Bailet, fleuriste à Carcassonne, elle-même Meilleur ouvrier de France.

Création d’une mosaïque florale pour célébrer une naissance, d’un lampadaire végétal pour la remise d’un diplôme et d’un drap funéraire pour un décès. Composition d’un bouquet à la main, d’un bouquet monumental et d’une compression végétale. Voilà les fameuses six épreuves qui ont permis de départager les six finalistes.

« Pour la compression végétale, j’étais plutôt content, glisse Benoît Saint-Amand, déjà Meilleur apprenti de France, gagnant de l’Oscar national des jeunes fleuristes et finaliste de la Coupe de France. J’étais le seul à avoir recouvert tout le support en mousse et à avoir réussi à cacher toutes les coupelles d’eau. »

Depuis la fin du concours, le 19 février, les dés sont jetés. Reste plus qu’à patienter. Le nom du gagnant sera proclamé fin mars. « C’est dommage ce laps de temps. À la fin des trois jours, le jury sait déjà. Lors d’un précédent concours, je crois que les coiffeurs se sont crêpé le chignon après la proclamation des résultats. Maintenant, il faut attendre la réponse par courrier. C’est un peu comme l’examen du permis de conduire », sourit le fleuriste landais.

Cérémonie à l’Élysée

Faire vivre la boutique, préparer de grosses commandes avec ses cinq collègues, organiser des défilés lors de salons de fournisseurs… Pas de quoi s’ennuyer en attendant le résultat. Et l’avenir, comment Benoît Saint-Amand le voit-il, avec ou sans titre de MOF ? « Je suis bien ici, à Saint-Pierre-du-Mont. Pourquoi ouvrir d’autres boutiques ? C’est lourd. Je préfère développer les grosses commandes, le travail en atelier, les commandes par Internet », détaille le fleuriste.

Mais se voir remettre le titre de MOF lors d’une cérémonie à l’Élysée en présence du président de la République reste le meilleur avenir dont Benoît Saint-Amand puisse rêver.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : BenoIt MARTIN – SUDOUEST.FR
Crédit photo : BenoIt MARTIN – SUDOUEST.FR
Sources :

http://www.sudouest.fr/2015/03/05/saint-amand-sera-t-il-le-patron-des-fleurs-1848621-3452.php

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
BYFLOX Publicité - Pack Premium
BYFLOX Publicité - Pack Premium
Accès rapide

En ce moment

JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info