JAF-info
L'info pour les pros !
Publicité - Pack Impact
Famiflora-Belgique-JAF-info-Jardinerie-Animalerie-Fleuriste
La rédaction de JAF-info
439
Vues :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Belgique – Les jardineries Tropiflora La Panne (20 000 m2) et Famiflora Mouscron (26 000 m2) ont décidé de s’unir. Les français représentent 65% de leurs clientèles.

Familiales et trouvant toutes deux plus de la moitié de leur clientèle en France, les deux jardineries belges Tropiflora La Panne et Famiflora Mouscron ont décidé d’assembler leurs forces. L’union sera célébrée ce week-end, dès vendredi, dans la serre voisine de Bray-Dunes, rebaptisée Famiflora.

Que ce soit vers les 26 000 m2 de Mouscron ou les 20 000 m2 d’Adinkerke, chaque dimanche, de nombreux Français traversent la frontière pour faire le plein de produits en tout genre, notamment végétaux. Attirées toute l’année par une culture de la jardinerie particulièrement développée en Flandre occidentale, les mains vertes françaises représentent environ 65 % des clientèles de Tropiflora et de Famiflora. Une similitude suffisamment forte pour que ces deux entreprises familiales entreprennent de souder leurs forces, pour faire de Tropiflora, « le deuxième point de vente du plus grand centre de jardinage et de décoration de Belgique ».

Créée en 1967 par Jacques Debeerts, Tropiflora La serre poursuivra sa progression sous le nom de Famiflora, magasin qui a ouvert en 2014 à Mouscron, sous la houlette de la famille Vandenbussche, frères et neveu. « Le but est d’offrir une expérience de shopping encore plus agréable, explique Fabien Sobiecki, manager marketing de Famiflora Mouscron. C’est un partenariat 50-50, on a la même vision, le même esprit et on fait historiquement la même chose. Les gérants, Christophe Develtere (neveu du fondateur) et Bo Bossuyt, restent les capitaines du bateau. » Les Dunkerquois habitués à fréquenter les allées du magasin d’Adinkerke ne seront pas perdus puisque dans un premier temps, les nouveaux produits seront proposés dans les espaces actuels.

Solidarité, réactivité

Effectif dès ce lundi, le changement de nom sera fêté lors d’un week-end inaugural, riche en surprises (ouverture nocturne, abonnements et cadeaux, comme des visites de marché de Noël, à gagner). Ce tournant est l’occasion pour l’équipe de 35 collaborateurs (ils sont 150 à Mouscron) d’impliquer les fidèles jardiniers dans cette nouvelle étape et de renforcer l’esprit familial, moteur de l’entreprise. Quand en mai 2013, un gigantesque incendie laisse partir en fumée près de la moitié des 14 000 m2 de la jardinerie et de l’animalerie, c’est cette cohésion entre les salariés qui permet au magasin de se relever.

Après deux jours de repos, l’équipe au complet avait retroussé ses manches pour nettoyer les dégâts. L’activité avait repris une semaine plus tard dans des espaces provisoires. « Pas mal de clients nous ont proposé leur aide. Ce fut vraiment très touchant de leur part, mais j’ai dû refuser car s’ils nous avaient donné un coup de main, cela aurait retiré du travail à mes salariés. Or, pour leur éviter justement le chômage, il fallait bien que je les occupe au maximum », justifiait Christophe Develtere, deux semaines après le sinistre. Quatre ans après, la surface passait de 14 000 à 20 000 m2. Ces péripéties oubliées, un nouvel épisode de la saga démarre ce lundi.

Week-end inaugural du 15 au 17 octobre. Ouverture jusqu’à 21 h 30 ce vendredi.

Des postes à pourvoir

Tropiflora regroupe actuellement 35 salariés. Tout comme à Mouscron, où l’équipe se compose de 150 collaborateurs, plusieurs postes sont à pourvoir. « On cherche des candidats dans tous les domaines, assure Fabien Sobiecki. À Mouscron, une trentaine de postes sont vacants. Il y aura aussi probablement des embauches sur le site de La Panne. » Avoir la main verte n’est donc pas le seul atout recherché. Les propositions concernent la vente au département ménage, la caisse, l’accueil, la communication marketing. Un adjoint d’achat au département décoration, un collaborateur pour le stand de gaufres, un chef magasinier, un employé de jardinerie, un fleuriste, un responsable de rayon ou encore un conseiller clientèle sont également les bienvenus. Jobs étudiants, contrats d’apprentissage, stages et candidatures spontanées sont possibles.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : lavoixdunord.fr
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • https://www.lavoixdunord.fr/1082364/article/2021-10-10/adinkerke-b-en-pleine-croissance-la-jardinerie-tropiflora-s-epanouit-pour?&pwback

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité - Pack Impact
BARENGRUG Publicité - Pack Premium