[Audio] Isabelle MORAND – Jardin. Faites pousser vos bananiers !
18
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Isabelle Morand Jardin France Info -Jaf-info Jardinerie
Isabelle MORAND

[Audio] Isabelle MORAND – Jardin. Faites pousser vos bananiers !

Ils peuvent atteindre quatre mètres de haut, apportent une touche d’exotisme au jardin. Leur rôle est ornemental, les fruits ne mûrissent jamais sous nos latitudes.

 

Même un petit jardin peut accueillir un bananier, comme ici au Jardin du Clos Fleuri dans la Drôme. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Qui dit bananier dit souvent destination lointaine, voyage, tropique, soleil, mer chaude et pieds dans le sable… Et pourtant, pas la peine de boucler vos valises, car ces grandes plantes vivaces poussent très bien en climat tempéré.

Une herbe géante

Le bananier n’est pas un arbre mais une très, très grande herbe. Pour faire simple et rapide : un arbre fait du bois et forme un tronc. Les plantes herbacées comme les bananiers ne font pas de bois, mais des stipes, des tiges très robustes (le phénomène est le même chez les palmiers et les yuccas).

De l’humidité et pas trop de vent

Pour avoir un beau bananier chez soi, rien de très compliqué. Les conseils de Patrick Chassagne, gérant des pépinières Desmartis, en Dordogne, à Bergerac.

“Le bananier a deux demandes : de l’humidité et pas de vent, car le vent abîme les feuilles. Non seulement c’est moche, mais les feuilles ne peuvent plus faire leur rôle de photosynthèse quand elles sont complètement mâchées par le vent.”

Les bananiers trouvent de bonnes conditions dans le sud-ouest et sur la façade atlantique. Dans les autres régions, on peut bien sûr les planter, mais il faut prévoir une installation contre un mur pour couper le vent. Il faudra les protéger en hiver et leur donner de l’eau au premier signe de faiblesse.

Patrick Chassagne, pépiniériste

Des bananes bien mûres ? Faut pas rêver !

Sous nos latitudes, impossible de récolter des bananes. On peut cependant voir apparaître des petits régimes tout verts en septembre-octobre, mais il ne fait ensuite jamais assez chaud pour permettre aux fruits d’arriver à maturité.

Aucune espèce de bananier ne vous offrira de fruits. Alors contentez-vous de cultiver les Musa (le nom botanique des bananiers) pour la beauté de leurs feuilles : “Musa basjoo est sans doute l’espèce la plus courante chez nous. Le feuillage est vert, et le bananier tient bien le froid s’il est planté à proximité d’un mur. J’ai vu des bananiers de cette espèce pousser dans l’Allier, donc dans des conditions très continentales. Si Musa basjoo résiste dans ce département auvergnat, il peut tenir dans de nombreuses régions !

Si vous voulez un bananier au look différent, choisissez Musa morellii pour bénéficier d’un beau feuillage pourpre. Mais il est beaucoup plus frileux, et en dehors du bord de mer, dans le quart sud-est, il faudra le rentrer en hiver.”

Ainhoa, au Pays basque, dans les Pyrénées-Atlantiques, l’un des plus beaux villages de France avec des maisons du XVIIe et XVIIIe siècle et des bananiers dans les jardins. (Illustration) (DANIELE SCHNEIDER / PHOTONONSTOP RF / GETTY IMAGES)

Le Lotus d’Or

Si vous cultivez votre bananier en pleine terre, en région frisquette, vous pouvez avant l’arrivée du froid couper son stipe à ras ou presque, recouvrir sa base de paille, et vous le déshabillerez au printemps.

Si vous cherchez un petit bananier très intéressant, choisissez un Musella lasiocarpa qu’on surnomme le Lotus d’Or ou le bananier sacré de Bouddha. D’origine chinoise, il mesure maximum 1,50 m. Il produit une énorme fleur jaune. Elle rappelle la fleur d’artichaut et persistera plusieurs mois sur votre bananier.

Isabelle MORAND

Isabelle MORAND

Chroniqueuse Jardin chez FRANCE INFO, Directrice de rédaction du site Hortus Focus.fr, co-fondatrice de Thetapress
Origine : Veille – Curation
Signature : Isabelle Morand – Rendez-vous Jardin de France Info
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/jardin/jardin-faites-pousser-vos-bananiers_4643353.html

Publicité - Pack Impact
ECOLE FLEURISTE PARIS Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

AMORSA Publicité - Pack Premium