L'info pour les pros !
10 Ans !
[Audio] Isabelle MORAND – Jardin. Agriculture urbaine : des champignons 100% marseillais
24
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Isabelle Morand Jardin France Info -Jaf-info Jardinerie
Isabelle MORAND

[Audio] Isabelle MORAND – Jardin. Agriculture urbaine : des champignons 100% marseillais

Des champignons élevés à Marseille pour les Marseillais ! 130 kilos de pleurotes et de shiitakés sont commercialisés chaque semaine dans le sous-sol d’un lycée.

Chaque semaine, environ 100 kg de pleurotes sont récoltés à Marseille. (ISABELLE MORAND / CHAMPIGNONS DE MARSEILLE / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Les Champignons de Marseille poussent au lycée agricole des Calanques, dans le 8e arrondissement de la cité phocéenne. L’association, créée par Nicolas d’Azémar en 2017, a d’abord pris ses quartiers dans une ancienne mûrisserie de bananes avant de s’installer dans les sous-sols du lycée.

Sur une surface de 230 m2 sont récoltés chaque semaine quelque 100 kg de pleurotes et 30 kilos de shiitaké ( un champignon asiatique à la chair ferme et au léger goût truffé).

Les champignons sont prêts pour la récolte au bout de 4 à 5 jours. (ISABELLE MORAND / CHAMPIGNONS DE MARSEILLE / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Du local pour des locaux

Les champignons sont vendus à Marseille dans des épiceries paysannes et dans certaines grandes surfaces. Des ventes en circuit court dans le cadre d’une agriculture urbaine durable, explique Nicolas d’Azémar, le papa de ces Champignons de Marseille :

“J’ai travaillé dans une épicerie paysanne et j’avais beaucoup de clients qui me demandaient des champignons en local. Sur Marseille, on n’avait aucune ressource en local pour fournir des champignons aux Marseillais. J’ai donc fondé cette association et commencé à produire des champignons.

Pour trouver un nom qui colle bien à ce projet, je n’en ai pas trouvé de meilleur que les Champignons de Marseille. Marseille a une identité forte. Le message est clair : nous produisons localement pour les locaux.”

Les ‘Champignons de Marseille’, c’est des champignons pour les Marseillais !

Nicolas d’Azémar, fondateur de l’association

Objectif bio !

Nicolas a d’abord fait pousser ses champignons dans un mélange de marc de café, de copeaux de bois et de paille, ensemencé de mycélium. Aujourd’hui, il tend à produire ses champignons exclusivement dans de la paille bio, et notamment de la paille de riz bio qui provient de riziculteurs en Camargue.

Nicolas d’Azémar, créateur des “Champignons de Marseille”, et Sandie Lachouette, étudiante en alternance.  (ISABELLE MORAND / CHAMPIGNONS DE MARSEILLE / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Une production très technique

Nicolas d’Azémar cultive ses champignons de Marseille avec Sandie Lachouette, étudiante en alternance dans le cadre d’un master en économie sociale et solidaire. Et Sandie maîtrise désormais parfaitement la culture des champignons :

“La culture des champignons demande un peu de connaissances. Il faut maîtriser l’hygrométrie, la température, connaître les possibilités de contamination. Il faut énormément de rigueur au niveau hygiène pour ne pas apporter des éléments contaminants de l’extérieur.

La fabrication du substrat requiert de la précision et de la technique. C’est un peu comme une recette de cuisine. Il faut parfaitement mélanger les divers éléments qui le compose. Enfin, la partie la plus technique, c’est la fabrication du mycélium qui nous permet d’ensemencer et de produire. Il faut faire s’accoupler des spores de champignons, ce n’est pas toujours facile !”

Il faut être là tous les jours, récolter tous les jours pour vendre des champignons frais et de qualité à nos clients.

Sandie Lachouette, étudiante en alternance

Shiitakés bons pour la récolte.  (ISABELLE MORAND / CHAMPIGNONS DE MARSEILLE / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

La rançon du succès

La fermeture des restaurants a obligé Nicolas et Sandie à trouver d’autres débouchés. Vous pouvez désormais acheter leurs champignons au marché Emmaüs, du quartier Pointe Rouge.

Enfin, en raison de leur succès, les Champignons de Marseille manquent de place. L’appel est lancé pour une surface d’environ 450 m2 dans un bâtiment enterré ou semi-enterré. Ce local doit pouvoir également offrir un lieu de stockage extérieur et un petit quai de déchargement.

Isabelle MORAND

Isabelle MORAND

Chroniqueuse Jardin chez FRANCE INFO, Directrice de rédaction du site Hortus Focus.fr, co-fondatrice de Thetapress
Origine : Veille – Curation
Signature : Isabelle Morand – Rendez-vous Jardin de France Info
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/jardin/jardin-agriculture-urbaine-des-champignons-100-marseillais_4285533.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
AMORSA Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

EVERGREEN Publicité - Pack Premium