JAF logo SVG2022

Assises du Commerce – Le Ministre Alain Griset : La France sans commerce n’est plus la France !

Alain GRISET Assises Commerce JAF-info Jardinerie Animalerie Fleuriste
122
vues
Publicité - Pack Impact


Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, et Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, en présence d’Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et de Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, ont ouvert les Assises du Commerce à l’occasion d’une journée de lancement qui a réuni les principaux acteurs du secteur autour de tables-rondes et de grands témoins.

Les Assises du Commerce vont se dérouler du 1er décembre au 16 décembre au ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance.

Au travers de quatre ateliers de travail qui réuniront les acteurs du commerce de détail, dans toute leur diversité ainsi que des experts, des élus locaux et des parlementaires, ces travaux permettront de proposer des mesures opérationnelles d’ici à la fin du quinquennat mais également de poser les bases d’une politique nationale du commerce.

A cette occasion, Le Ministre Alain GRISET a présenté aux journalistes ces Assises du Commerce. Il a accepté de répondre à nos questions dont celles de JAF-info. En voici une version écrite résumée et une version audio :

Nous allons regarder tous les sujets sans tabou

A la demande du Président de la République, nous organisons pendant le mois de décembre ces Assises du Commerce, avec et c’est aujourd’hui significatif, l’ensemble des acteurs : Petits Commerces, Grands Commerces, Commerce numérique, Tous les territoires (Périphérie Centre-ville).

L’objectif est de tirer les conclusions de l’évolution du Commerce; pour avoir une stratégie qui nous permet d’avoir la main, de ne pas subir, d’anticiper et de garder en France un Commerce qui nous est tant attaché.

Les consommateurs ont besoin d’avoir un Commerce.

Nous allons regarder tous les sujets sans tabou qui nous permettront de se projeter.

Et de ces ateliers, j’attends de l’ensemble des présents qu’ils puissent débattre, échanger et si possible converger vers des propositions communes.

Débattre, échanger et si possible …

Converger vers des propositions communes.

Assises Du Commerce - Le Ministre Alain Griset : La France Sans Commerce N'Est Plus La France !

Définir une politique du Commerce !

Des mesures pourront être prises rapidement parce que ce seront des mesures réglementaires. Puis ensuite des mesures de plus long terme feront l’objet peut-être de projets de loi et sûrement de projets de loi de finance. Le projet de loi de finance de 2022 est voté donc on se projette un peu plus.

L’objectif aujourd’hui est de faire un état des lieux et de donner des perspectives.

Le gouvernement est totalement déterminé à appuyer le Commerce pour qu’au même titre que la Distribution, que l’Agriculture, on ait demain une politique du Commerce, ce qui n’est jamais arrivé en France !

Il y a des sujets qui sont plus faciles à prendre plus rapidement. Par exemples les questions des soldes, de l’ouverture du dimanche,  des baux commerciaux et des loyers. Toutes les mesures qui ressortent de mesures réglementaires.

Le tout est de savoir si les acteurs, parce que c’est eux qui sont concernés, ont sur ces sujets-là, des propositions partagées.

L’objectif est de faire un état des lieux et de donner des perspectives.

Au même titre que la Distribution, que l’Agriculture, 

Définir demain une politique du Commerce,

Ce qui n’est jamais arrivé en France !

 

Une alliance sera bénéfique pour tous !

L’objectif, c’est de vraiment aujourd’hui, changer un peu ce comportement, que moi je connaissais déjà mais que j’ai encore vu s’amplifier depuis que je suis ministre : C’est la diversité et les oppositions systématiques entre tous ces représentants.

Donc j’espère que ces Assises seront le “point 1” d’un nouveau départ !

Il restera des divergences, mais un nouveau départ dans lequel tous ces acteurs pourront comprendre qu’au bout du compte leur alliance sera bénéfique pour tous !

Comprendre qu’au bout du compte une alliance

sera bénéfique pour tous !

Assises Du Commerce - Le Ministre Alain Griset : La France Sans Commerce N'Est Plus La France !

 

Amazon auditionné ?

Pour ces Assises on a alimenté les débats. Amazon, nous les avons auditionné. Ils ont participé. Tous les acteurs sans exception et au plus haut niveau ont depuis plusieurs mois contribué.

J’ai été vraiment très satisfait de voir :

  • Combien ces acteurs disaient leurs satisfactions de l’organisation de ces Assises. Pour eux, effectivement, c’est une nouveauté totale ! ;  
  • Leurs volontés. Il y a une compréhension de tout le monde qu’on est vraiment à un tournant et que cette prise de conscience est bénéfique pour arriver à des solutions !

On est vraiment à un tournant

Cette prise de conscience est bénéfique pour arriver à des solutions !

Assises Du Commerce - Le Ministre Alain Griset : La France Sans Commerce N'Est Plus La France !

 

Ce que nous allons inscrire dans ces Assises restera !

La France sans Commerce ça n’existe pas ! On a eu un bel exemple pendant le confinement. Vous avez vu ce qu’était Paris sans commerce ?

S’il n’y a plus de Commerce, c’est plus la France !

Je ne vois pas comment, si les acteurs du Commerce sont capables de bâtir ensemble une stratégie, que les politiques puissent la balayer d’un revers de la main !

Je souhaite être encore là en 2023, je veux surtout que le Président soit encore là après le mois d’avril. Ensuite les Ministres sont là pour être remplacés, c’est la vie ! Mais je suis persuadé que ce que nous allons inscrire dans ces Assises restera !

La France sans Commerce ça n’existe pas ! 

S’il n’y a plus de Commerce, c’est plus la France !

Je suis persuadé que ce que nous allons inscrire dans ces Assises restera !

Le chèque numérique a permis de sensibiliser les commerçants.

Concernant le chèque numérique, le premier bilan c’est que l’enveloppe disponible a été utilisée. C’est à dire qu’il y avait une vraie demande. Ces 500 euros, ça peut paraitre modeste mais ça correspondait souvent pour beaucoup d’entre eux, et j’en ai visité de nombreux depuis quelques semaines, à plus de 50 % de leurs investissements.

Très concrètement, ce chèque a permis de sensibiliser les commerçants, l’objectif premier était de les sensibiliser, les accompagner dans leur passage vers le numérique et ensuite de leur permettre de se développer.

Notre objectif c’est non pas de remplacer le commerce physique par le numérique. Ça serait tellement contraire à notre objectif !

L’objectif c’est de faire pour l’ensemble des acteurs du numérique, un complément, un complément en chiffre d’affaires, un complément pour leur faciliter leur vie quotidienne… Parce que je pense qu’aujourd’hui c’est indispensable !

Ma mission à la tête des TPE et PME est de sensibiliser les plus petits, les plus fragiles.

Comme quoi c’est aussi pour eux, c’est aussi pour un avantage. Ce chèque numérique est là  pour les sensibiliser et les accompagner.

Ma mission à la tête des TPE et PME est

de sensibiliser les plus petits les plus fragiles.

MarketPlace : la mutualisation permet plus de forces et plus de résultats

Je ne suis pas sûr que le fait que chaque commerçant ait son site internet, cela soit rentable pour tout le monde. Mais il reste l’indépendance que beaucoup souhaitent garder. Le commerçant pense quelquefois qu’avoir son site le rend plus indépendant.

On va travailler avec eux parce que je pense que si on arrive à mutualiser, les commerçants seront plus forts ! C’est un secteur dans lequel il faut qu’on arrive à sensibiliser, à accompagner, à former.

A un moment donné, chacun doit comprendre, que la mutualisation permet plus de forces et plus de résultats !

Si on arrive à mutualiser,

les commerçants seront plus forts !

Assises Du Commerce - Le Ministre Alain Griset : La France Sans Commerce N'Est Plus La France !

Faire de la politique c’est s’occuper des gens !

J’ai eu la chance depuis 18 mois de travailler sur des sujets très nombreux, très divers et très importants. 

  • Ma première mission était d’accompagner les entreprises pendant la crise, sur le plan financier. Le Président de la République avait fixé un objectif : Maintenir le tissu économique, on l’a fait !  Secteur par secteur et ils sont nombreux !
  •  J’ai préparé ensuite le Plan pour les indépendants, il a été voté au Sénat, il va passer dans quelques semaines à l’Assemblée nationale, c’est un changement radical de la vision que l’État se fait des indépendants !
  • Enfin, les Assises du Commerce dont j’ai dit combien c’était important !
  • Le Premier ministre m’a aussi proposé de travailler avec Jean-Baptiste Lemoyne sur le Plan de reconquête du tourisme et le Plan Montagne, et avec les Circassiens sur la Loi sur les animaux sauvages.

Beaucoup de choses, toutes aussi passionnantes, dans lesquelles je m’investis totalement, parce que je pense que ce sont des choses concrètes de la vie quotidienne des Français. Faire de la politique c’est s’occuper des gens !

Maintenir le tissu économique pendant la crise,

Le Plan pour les indépendants, Les Assises du Commerce,

Je m’investis totalement.

Faire de la politique c’est s’occuper des gens !

 

 

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES - Surligneur de Talents !

Surligneur de Talents ! Journaliste - Presse - Animateur de Communauté en ligne Fondateur des Editions Média-Talents et du site de Presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste - L'info pour les pros ! - 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! - Veille, Informations et Communauté en ligne pour les professionnels ! Depuis 1989 au cœur de la filière ! Ancien dirigeant d'une boutique Fleuriste et d'une Jardinerie-Animalerie. - Président du Jury Fiacre d'Or | Meilleure Entreprise Fleuriste Française (2017-2019) - Indépendance et confiance : - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. - Activités politiques locales - + de 20.000 kms parcourus annuellement en train
Origine : Reportage – Interview (Original)
Signature : Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents ! – Paris
Crédit photo : Photo Bercy – sauf à la Une
Source :
  • ITW LN 01/12/2021

2 réponses

  1. le ministre alain griset, veut sauver les commerces, il dit qu’il ne faut pas lesbalayer d’un revers de la main, et c’est pourtant ce qui va se passer pour plusieurs commerces dont l’activité principale est l’animalerie !

Les commentaires sont fermés.