L'info pour les pros !

10 Ans
Animalerie – René MICHAU, Président du PRODAF répond  aux 155 députés qui ont signé la proposition de loi pour lutter contre les  maltraitances faites aux animaux de compagnie
708
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact
.Publicité - Pack Impact
> Actualités > Animalerie – René MICHAU, Président du PRODAF répond  aux 155 députés qui ont signé la proposition de loi pour lutter contre les  maltraitances faites aux animaux de compagnie

Animalerie – René MICHAU, Président du PRODAF répond  aux 155 députés qui ont signé la proposition de loi pour lutter contre les  maltraitances faites aux animaux de compagnie

LOGO_Prodaf - JAF-info - Animalerie

René MICHAU, Président du PRODAF (Syndicat  Professionnel des Métiers et des Services de l’Animal Familier représentant plus de 10 000 salariés en Animaleries) répond  aux 155 députés qui ont signé la proposition de loi pour lutter contre les  maltraitances faites aux animaux de compagnie.

J’insiste au nom des professionnels pour que les auteurs de maltraitance soient sévèrement punis et je rappelle que le dispositif législatif actuel permet de le faire.

Que les auteurs de maltraitance soient sévèrement punis.

Le dispositif législatif actuel permet de le faire.

Un amalgame surprenant : maltraitance / ventes en Animalerie !

La proposition de loi met en avant l’interdiction pour les Animaleries de vendre des animaux, faisant un amalgame surprenant entre maltraitance et ventes en Animalerie !

Cela pourrait être comparé à une volonté d’interdire la vente de vins en restaurants gastronomiques comme solution à la lutte contre l’alcoolisme en France.

La proposition de loi met en avant l’interdiction pour les Animaleries de vendre des animaux,

 faisant un amalgame surprenant entre maltraitance et ventes en Animalerie !

Les chiffres

Certains estiment les chiffres des abandons à hauteur de 300 000, la SPA à hauteur de 60 000 et récemment les médias rappelaient quant à eux le chiffre de 100 000 !

  • La population française de chiens est de 7 300 000 , alors que le recensement fait par l’ICAD en 2019 annonce 9 200 000 chiens pucés.
  • La population française de chats est de 14 400 000 , alors que le recensement fait par l’ICAD en 2019 annonce 6 400 000 chats pucés.

Je trouve indispensable que les données soient précises. Pour l’animaleries je vous communique nos éléments factuels et vérifiables :

  • Les chiffres de vente  en Animaleries d’animaux en provenance d’élevages professionnels Français sont de  22 222 chiots  et  13 777 chatons  pour  l’année 2019 (animaux âgés de 3 mois accompagnés d’un carnet de santé, vaccinés et pucés, qui vont passer 1 à 2 semaines en animaleries avec un suivi 7 jours/7 par du personnel qualifié avant de trouver un maître) .
  • Le marché annuel global est de 740 000 chiens et 1 400 000 chats commercialisés dans tous les circuits licites et illicites.
  • 8 000 000 de chats ne sont ni pucés ni vaccinés.

Les chiffres parlent d’eux mêmes…

Les professionnels des animaux et de leur bien-être sont heureux de constater que la COVID aura des effets positifs sur la relation homme /animal en renforçant le lien avec la famille, nous sommes tous très heureux de constater que cette année la période estivale est profitable à nos animaux qui passent les vacances avec leur famille.

Ce qui aura un effet positif sur les abandons qui ne manqueront pas  de fortement baisser cette année.

Posons-nous les bonnes questions !

Posons-nous les bonnes questions :

  • combien de chiens et de chats abandonnéspucés et vaccinés ont été adoptés dans les refuges ?
  • combien de chiens et de chats abandonnés ont été vendus par des éleveurs ?
  • combien de chats et de chien abandonnés ont été vendus par des amateurs ?
  • combien d’animaux abandonnés ont été achetés ou adoptés auprès de particuliers ?

Faire respecter et appliquer les décrets existants

Je souhaite informer Mesdames et Messieurs les Députés qui cherchent des solutions pour faire diminuer le nombre d’abandons de chiens et de chats et combattre la maltraitance qu’il est indispensable de faire respecter et appliquer les décrets existants avant de les faire évoluer.

Dans le projet de loi du député  il y a des interdits qui  ne sont pas toujours  le remède pour lutter contre  la maltraitance et les  abandons,  je me permets ici de souligner l’article 6 du projet du député :

Réservation de l’autorisation de vente des chiens et chats aux éleveurs professionnels ou amateurs et dans les refuges de protection animale pour lutter contre les achats d’impulsion. Avec l‘obligation aux adoptants de signer un contrat d’adoption responsable avec les refuges.

Les Animaleries sont exclues de la vente de chiens et chats ? Où est le lien avec la maltraitance des animaux ? 

Le projet demande à ce que seuls les éleveurs professionnel ou amateurs puissent vendre alors que je précise  qu’il n’y a plus d’éleveurs amateurs de chiens et chats depuis janvier 2016 (Toute personne cédant un animal à titre onéreux étant considéré comme professionnel  il devrait donc remplir les obligations légales et fiscales en s’acquittant de ses charges).

Les Animaleries sont exclues de la vente de chiens et chats ?

Où est le lien avec la maltraitance des animaux ?

Un objectif :  Ensemble pour le Bien-être Animal

Si des évolutions législatives nous semblent nécessaires, nous devons centraliser nos compétences pour faire évoluer la législation ensemble.

Je vous propose donc que le PRODAF soit l’organe fédérateur d’animation des acteurs de la filière : députés, SPA , responsables de refuges, associations, éleveurs, administrations, vétérinaires…. Il est indispensable de  partager nos savoirs pour apporter des améliorations  avec un objectif commun , le Bien Être Animal.

Il est indispensable de  partager nos savoirs pour apporter des améliorations

Créer un label “Filière Bien-Etre Animal de Compagnie”

Je vous propose que les éleveurs professionnels français et les animaleries  puissent bénéficier d’un agrément labellisé FBEAC ( Filière  Bien-Etre Animal de Compagnie ) qui permettra aux familles d’acquérir un animal de compagnie dans une totale transparence.

Les règles du commerce de chats et de chiens ont été renforcées au 1er janvier 2016 pour garantir leur Santé, leur Bien-Être, et assurer une traçabilité dans la filière (document du Ministère de l’Agriculture ci-dessous).

Nos derniers travaux ont permis de publier un référentiel des Bonnes Pratiques en partenariat avec le ministère de l’Agriculture et l’ANSES à destination des animaleries.

J’adresse ce message aux ministères concernés, aux députés signataires de la proposition de loi, ainsi qu’à l’ensemble des 10 000 salariés en Animalerie.

René MICHAU – Président du PRODAF

Téléchargez la fiche du Ministère de l’Agriculture

Cliquez sur l’image

Téléchargement du fichier (PDF, 81KB)

A lire aussi :

Loïc Dombreval et 155 députés déposent une proposition de loi pour lutter contre les maltraitances faites aux animaux de compagnie

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : PRODAF
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
comptoir Publicité - Pack Premium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LARBALETIER Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info