L'info pour les pros !
10 Ans !
Animalerie – Les NAC – C’est de l’ornement. Le père s’offre son serpent, la mère, son lézard. C’est une déco d’intérieur pour avoir un bout de nature chez soi
15
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
La rédaction de JAF-info

Animalerie – Les NAC – C’est de l’ornement. Le père s’offre son serpent, la mère, son lézard. C’est une déco d’intérieur pour avoir un bout de nature chez soi

Les Français remplacent le bon vieux teckel par des tortues, serpents, caméléons.. Beaucoup moins LOL que les LOLcats.

Depuis le mois d’avril, les carnets de santé ont été mis à jour avec des nouvelles recommandations à destination des jeunes parents, comme celles de ne pas laisser leur enfant seul dans le bain (pas con), ou en tête-à-tête avec le chien. Quand soudain : “Evitez les nouveaux animaux de compagnie (NAC), notamment tortues et autres reptiles, afin de limiter le risque d’infections graves pouvant être transmises par ces animaux.”

Que les pédiatres aient jugé utile de rédiger pareil conseil donne la mesure de la catastrophe.

1 – Ce n’est donc pas un mythe, les Français sont vraiment de plus en plus nombreux à remplacer le bon vieux teckel par un serpent ou un caméléon. Il y aurait 6 millions de NAC (comprendre “espèces 100 % absurdes hors contexte”) sur les 60 millions de bêtes domestiques que compte la France.

2 – Le fait de devenir parents ne décourage pas les vocations d’éleveurs de l’extrême. En 2014, dans les Pyrénées-Orientales, un couple avec deux enfants avait été prié de s’expliquer sur la présence d’un caïman à lunettes dans la baignoire.

3 – Les tortues transmettent des infections graves et, franchement, on n’aurait jamais cru ça d’elles.

Une déco d’intérieur

Les propriétaires de NAC n’ont manifestement aucun problème à torturer un animal en lui imposant des conditions de vie indignes. Soit. Mais la vraie question, c’est : quel intérêt ? Les spécialistes sont catégoriques, les crocodiliens n’ont aucune réponse à l’affect. Vous pouvez toujours leur lisser les écailles et leur faire des papouilles entre les yeux, vous n’obtiendrez rien d’eux.

Les études ont certes prouvé que les bêtes agissent comme des anxiolytiques sur leurs propriétaires. “Les animaux qui nous font la fête à la maison lèvent cette pudeur que le corps social fait peser sur nous”, écrit Jean-Luc Vuillemenot, auteur d’un livre intitulé Un Animal et la vie est plus belle (éd. Ixelles) . Mais un caïman ne “fait la fête” à personne ; et si l’envie lui en prenait, cela pourrait mal tourner.

Difficile aussi de faire d’un reptile une star des réseaux sociaux. Sorti de la blague “j’ai mis des lunettes à mon caïman à lunettes” (bof), les LOLcats seront toujours plus LOL que les reptiles.

Alors pourquoi ?

Un vendeur d’une animalerie à Paris nous répond : “C’est de l’ornement. Le père s’offre son serpent, la mère, son lézard. C’est une déco d’intérieur pour avoir un bout de nature chez soi.” Sauf que, quand on se fournit chez Ikea il n’y a pas de risque que le mobilier bouffe le bébé…

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Elodie Emery – LEXPRESS.FR
Sources :

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/l-affect-du-caiman-domestique_2011293.html

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
AMORSA Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

BARENGRUG Publicité - Pack Premium